Voyager en train

Voyager en train

Escapades, astuces et bons plans

Prendre le train avec un bébé

Prendre le train avec un bébé peut sembler difficile. Quelles sont les conditions pour monter à bord du train avec un jeune enfant ? Doit-il avoir son propre billet ? Peut-on emmener sa poussette gratuitement ? Comment va se passer le trajet, y a t-il des espaces réservés pour le change ? Bref, les questions sont souvent nombreuses.

Deux mois après la naissance de notre première fille, nous sommes partis en Thalys pour un aller-retour Paris <> Amsterdam . Pour ses 1 an, nous avons fait le trajet Rennes <> Paris en train puis parcouru les voies ferrées norvégiennes entre Oslo et Bergen (soit 6 h 30 de train en continu !). Dans les mois suivants, nous avons fait un aller-retour Rennes <> Lille puis Rennes <> Lyon. En 18 mois, notre fille a ainsi passé 35 heures dans un train. Et pour aller à l’essentiel : ces heures de train se sont toujours très bien passées.

Aussi, sans aucun doute pour nous, le train est le moyen de transport le plus facile pour voyager avec un bébé .

Aujourd’hui, on vous donne donc nos recommandations et astuces ainsi que toutes les informations à savoir avant de prendre le train avec votre enfant :

À quel âge un bébé peut-il prendre le train ?

Un bébé doit-il avoir un billet , quels sont les papiers d’identité à avoir pour voyager en train avec mon bébé , comment se passe l’embarquement avec mon bébé , puis-je emmener ma poussette dans le train , où se mettre dans le train avec mon bébé , que faire avec mon bébé dans le train , comment réchauffer un biberon ou un petit pot dans le train , comment changer une couche dans le train , quels sont les indispensables pour voyager avec bébé en train .

Au passage, si vous partez en vacances prochainement, on vous recommande également de lire notre article global «  conseils et retours d’expérience pour voyager avec un bébé  » .

Conseils et astuces pour prendre le train sereinement avec un bébé

Crédit photo (creative commons) : Jonathan Merzougui x Retines.fr (sur Unsplash )

Il n’y a pas d’âge minimum ou de quelconques restrictions pour voyager avec un bébé en train. Vous pouvez ainsi monter à bord d’un train sans souci avec votre bébé (bon à savoir si jamais : vous pouvez même accoucher à bord !).

Tous les enfants de moins de 4 ans voyagent gratuitement sur le réseau ferré français et sur les principales destinations européennes desservies par Thalys et Eurostar ainsi qu’en Italie, en Espagne, etc. Cette gratuité est valable uniquement si l’enfant voyage sur les genoux de la personne qui l’accompagne ou en porte-bébé. Il n’a donc pas de place attribuée dans le train.

Aussi, dans le cas où votre enfant a moins de 4 ans et voyage sur vos genoux, un billet n’est pas nécessaire.

Si besoin, pour avoir un siège réservé et avoir la possibilité d’y installer votre nacelle par exemple, il y a un tarif unique de 9 € . C’est le « tarif bambin » de la SNCF. Cette place est à réserver en même temps que l’achat de votre billet.

De même, il y a deux spécificités pour vos voyages avec bébé :

  • pour vos trajets en Ouigo , les enfants de 4 à 11 ans doivent avoir leur propre billet à 8 € pour les départs et arrivées dans les gares de Paris Centre et les trajets dits « longs » (plus de 2 h 45 de voyage) ou à 5 € pour toutes les autres destinations. Vous trouverez plus d’informations sur le tarif enfant Ouigo par ici .
  • pour vos trajets en train de nuit , votre enfant peut voyager gratuitement dans la même couchette que vous. Pour une couchette supplémentaire, il vous faut acheter un billet « forfait bambin nuit » à 9 € en même temps que le vôtre ou en précisant bien le placement à côté de vos places déjà réservées.

Il n’y a pas de papier d’identité à avoir obligatoirement lors de votre trajet en train en France. Toutefois, la carte d’identité de votre enfant peut être demandée en cas de contrôle pour vérifier qu’il a bien moins de 4 ans s’il voyage gratuitement.

Toutefois, pour tout voyage en Europe (et ce quelque soit le moyen de transport), votre enfant doit avoir sa propre carte d’identité . Notre fille aînée a donc sa propre carte d’identité avec une photo où elle a moins de 1 mois puisque nous en avions besoin pour notre trajet en train vers Amsterdam ! Pour obtenir la carte d’identité de votre enfant, prenez rendez-vous avec la mairie de votre commune. Nous vous invitons à consulter le site du gouvernement pour plus de précisions sur cette démarche et sur les pièces à fournir. Pour information, la demande de carte d’identité est gratuite. Selon votre lieu d’habitation, comptez plus ou moins 3 semaines de délai (et souvent plus à l’approche de la saison estivale).

Nous vous conseillons d’ être large sur vos horaires ! Si possible, essayez d’arriver 30 minutes avant le départ du train afin de prévoir tout imprévu (changement de couche, etc.) sur le trajet qui vous mène à la gare. Vous arriverez ainsi plus détendu et serez prêt à l’embarquement lorsque ce sera possible (parce que courir avec un bébé dans les bras n’est pas chose aisée…).

Lors de notre voyage en Thalys pour rejoindre Amsterdam, nous avons pu passer sur une file sur le côté lors des passages de sécurité à la Gare du Nord. Ça a été très appréciable de contourner ainsi la file d’attente. Aussi, n’hésitez pas à montrer que vous voyagez avec un bébé lors de votre attente. Il est ainsi fort probable qu’on vous propose de passer en priorité.

Une fois sur le quai, si vous avez besoin d’aide pour monter la poussette ou vos bagages à bord, n’hésitez pas à faire signe aux contrôleurs. S’ils ne sont pas présents, nous vous encourageons (s’ils ne le font pas d’eux-mêmes !) à demander de l’aide à d’autres passagers.

Une fois à bord, installez-vous confortablement et gardez un sac avec tous les indispensables pour votre bébé à portée de main (on vous détaille ça ci-dessous).

Le transport de votre poussette est autorisé et gratuit dans tous les trains SNCF . Vous pouvez ainsi l’amener avec vous lors de vos trajets en train. Pour ne pas gêner la circulation dans le train, vous pouvez ensuite la plier et la mettre sur les espaces bagages.

Voyager avec une poussette dans un train Ouigo est également gratuit. Toutefois, il vous faudra obligatoirement préciser que vous en avez une lors de l’achat de votre billet.

Lors de votre réservation pour un trajet en TGV, et si l’option est possible, sélectionnez un emplacement « Carrés Familles » . Ceux-ci sont isolés du reste du compartiment par une paroi vitrée. Vous serez ainsi plus à l’aise avec votre bébé dans le train, en étant rassuré sur le fait de ne pas « gêner » les autres passagers en cas de pleurs notamment.

Si vous n’avez pas la possibilité d’être en « Carrés Familles », privilégiez un siège à proximité d’un bout ou de l’autre de la rame et un côté couloir. Vous pourrez ainsi vous déplacer plus aisément dans le train.

Après le départ du train, il y a un tas de choses à faire avec votre bébé. Contrairement à la voiture, vous êtes disponible pour lui et vous pouvez aisément bouger de votre siège : profitez-en ! Dans le train, et selon son âge, votre bébé peut aisément jouer, observer le paysage, faire des coucous et des sourires aux autres passagers (l’activité #1 en général !), écouter des histoires, manger son repas, faire une sieste … Si besoin, vous pouvez également vous lever de votre siège et marcher dans les couloirs avec lui. Il n’y a pas d’obligation dans le train à rester assis tout le long du trajet.

Pour occuper notre fille à bord du train, nous avions toujours notre sac à langer où nous gardions à portée de main toutes ses affaires : couches et nécessaire de change, nourriture et eau, tétine, doudou et jouets. Pour ces derniers, nous veillons à ce qu’ils ne soient pas bruyants et nous privilégions les livres et les petites peluches adaptées à son âge.

Si besoin, vous pouvez vous rendre à l’espace bar (voiture 4 ou 14) faire réchauffer gratuitement le repas (biberon, petit pot ou plat) de votre enfant.

Par ailleurs, si votre train dispose d’un espace nurserie (trains Intercités, TGV Inoui et Ouigo), il y a très souvent un chauffe-biberon mis à disposition.

Des espaces nurseries équipés de tables à langer sont accessibles à bord des TGV, Thalys et Eurostar. Ils sont situés entre les voitures, au même niveau que les toilettes et représentés par un pictogramme spécifique.

En bonus, pour terminer cet article, nous vous proposons cette checklist des indispensables à ne pas oublier lors d’un voyage en train avec votre bébé :

  • son billet « tarif bambin » si vous lui avez réservé une place dans le train (s’il voyage sur vos genoux ou dans le porte-bébé, c’est gratuit et un billet n’est donc pas nécessaire)
  • sa pièce d’identité (pour justifier son âge ou si le voyage est en Europe)
  • des petits jouets (qui ne font pas de bruit !) pour les sortir au fur et à mesure du trajet
  • ses petites affaires indispensables (doudou, tétine…)
  • des affaires pour le change à garder à portée de main (et prévoir plus large pour éviter les accidents)
  • une petite couverture pour se protéger de la climatisation souvent forte dans les trains
  • le nécessaire pour le nourrir et l’hydrater

Vous voilà normalement parés pour votre prochain trajet en train avec votre bébé !

Toutefois, si vous avez une interrogation ou une précision à apporter, n’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’espace attribué ci-dessous.

Bon voyage !

🖱️ Retrouvez ici tous nos conseils et bons plans pour préparer votre voyage en train.

Partager :

Avatar photo

5 commentaires pour “ Prendre le train avec un bébé ”

Un article de bons conseils, merci !!

Merci pour tous ses conseils de bon sens, auxquels la plupart des parents auraient pensé seuls. Mais ce qu’on constate quand on prend le train avec des petits c’est l’inaccessibilité des voitures avec 1 poussette: marches, espace quai train trop large. Ma belle fille a du faire 1 trajet seule avec 1 enfant de 12 mois en poussette et 1 fillette de 2ans1/2 + 1 sac à dos …. Quelle galère !!!! Et ce malgré la gentillesse des autres passagers, qui lui ont prêté main forte heureusement. Agents Sncf pour aider!! Ça existe? Si vous prenez votre train à 1 station intermédiaire tout devient pire que tout, le delai d’embarquement étant plus court, les voyageurs plus stressés, le personnel sncf inexistant.. Bon voyage avec la sncf, bienvenue aux moins de 4 ans!!!

Bonjour, Nous sommes bien d’accord avec votre constat. Il y a encore beaucoup à faire pour améliorer l’accessibilité des trains aux poussettes (et aux fauteuils roulants). Nous évoquons quelques pistes dans notre «  manifeste pour le train de demain « . Malgré ces galères (surtout avec les bagages, poussette ou lit parapluie quand ils sont petits), le train reste pour nous le moyen le plus facile pour parcourir des moyennes et longues distances avec des enfants. En effet, une fois installés, nous trouvons qu’il est beaucoup plus facile de s’occuper des enfants en train qu’en voiture ou en avion. Bon courage à votre belle fille pour ses prochains trajets 🙂 Bien à vous.

Bonjour, Pouvez-vous me dire si cela sera possible d’aller sur le quai à l’arrivée du train afin de pouvoir aider ma fille qui voyage avec un enfant en bas âge et une poussette ? Merci pour votre réponse.

Bonjour, Tout dépendra de la gare… Dans certaines, notamment à Paris, il n’est pas possible d’accéder au quai sans billet. Si possible, et si vous ne connaissez pas la configuration de la gare, vous pouvez aller faire un tour dans celle-ci quelques jours avant pour voir comment se fait l’embarquement à bord des trains. Si ce n’est pas possible d’accéder au quai, votre fille pourra demander de l’aide à un personnel de bord ou à un autre passager. 🙂 Bien à vous.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Comment bénéficier d’un billet congés annuels de la SNCF ?

Comment bénéficier d’un billet congés annuels de la SNCF ?

Les trains neige 2024, des TGV directs pour se rendre à la montagne

Les trains neige 2024, des TGV directs pour se rendre à la montagne

Comment aller dans les pays baltes en train ?

Comment aller dans les pays baltes en train ?

Prendre le train avec mon animal

Prendre le train avec mon animal

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Aperçu de la politique de condidentialité

🖱️ Obtenir 30 % de réduction sur mes billets de train // Ignorer

voyage train bebe 5 mois

Inscrivez-vous pour recevoir nos bons plans et les dates d'ouverture des ventes des billets 👇

Psst ! N'oubliez pas ensuite de valider votre inscription via l'email reçu automatiquement (vérifiez bien, il se cache peut-être dans vos spams !) .

Adresse e-mail

🖱️ Je m'abonne !

On met les voiles | Blog voyage en France et autour du monde

On met les voiles | Blog voyage en France et autour du monde

Blog voyage | Conseils pour voyager, photographie de voyage et vidéo de voyage

  • Famille , Voyager avec un bébé

Voyager avec un bébé de 0 à 6 mois : 20 choses à savoir

Comment voyager avec un bébé ? À quoi doit-on penser ? Que dois-je emporter lors d’un voyage en avion avec un bébé ? Quels documents dois-je avoir ?

Lorsque l’on devient parent, c’est normal, les questions sont nombreuses à ce sujet. On entend une foule de choses sur le fait de voyager avec un bébé et l’on a parfois du mal à démêler le vrai du faux…

Vous avez prévu de voyager avec un bébé pour la première fois ? Une chose est sûre : beaucoup de monde sera prêt à donner son avis ! Donc, ce que je peux vous dire pour commencer, c’est : faites-vous confiance.

Il n’y a que vous qui connaissez parfaitement votre bébé et ce qui est le mieux pour lui. Dans cet article, voyager avec un bébé de 0 à 6 mois, je vous donne quelques conseils pour que cette expérience se passe du mieux possible.

Il y aura des informations factuelles, qui sont de l’ordre du pratique : pour voyager en avion avec un bébé, il faut une pièce d’identité par exemple. Mais il y aura aussi mon partage d’expérience.

Je ne dis pas que c’est la meilleure solution, ni la seule, mais uniquement que c’est ce qui fonctionne pour nous !

voyager avec un bébé

Notre expérience en voyage avec un bébé

De notre côté, nous avons voyagé très vite avec Charlie, un bébé qui n’avait aucun problème de santé, donc aucune contrainte.

Pour commencer, nous sommes partis en week-end en voiture autour de chez nous lorsqu’il avait 15 jours.

Puis, nous sommes allés en Polynésie française quand il avait 2 mois, à Nendaz en Suisse , à Milan, et en Grèce, à Santorin , quand il avait 5 mois. Et enfin à Lisbonne , au Portugal, quand il avait 6 mois.

À 6 mois, il avait donc pris la voiture sur des longs trajets, des longs courrier en avion, le train, mais aussi le bateau et même l’hélicoptère. Et, par bonheur, tout s’est toujours bien passé. Je vous partage notre experience plus en détail ci-dessous dans cet article dédié au voyage avec un bébé.

voyager avec un bébé tahiti

1. Voyager avec un bébé : tout ne sera pas parfait !

Pour les parents, il faut savoir que ça ne sera pas comme avant. On voyage différemment, on s’organise un peu plus, on fait parfois moins de choses, on loupe quelques couchers de soleil… Mais en aucun cas ce ne sera « moins bien » qu’avant.

Un voyage avec un bébé ne sera donc pas « parfait ». Après quelques voyages en France et à l’étranger, la première chose que j’ai apprise, c’est qu’il faut lâcher prise. Tout ne sera pas idéal, comme à la maison, mais ce n’est pas grave.

Si bébé fait une sieste un peu plus courte, qu’il passe une journée avec un pyjama taché, ou qu’il loupe un bain, ce n’est pas la fin du monde au fond ! Pour des détails comme ceux-là, je pense que l’on peut s’autoriser des exceptions à l’extérieur. 

Alors à ceux qui hésitent à se lancer, je vous dis tout simplement que c’est possible, et que l’on peut vivre de très beaux moments avec nos bébés. Il faut juste ne pas comparer, et se dire que ce sera différent… Et souvent en bien. En plus, avec toutes les photos de votre bébé, vous aurez de magnifiques souvenirs !

2. À partir de quand voyager avec un bébé ?

Réponse un peu bateau mais… Quand vous le sentez ! De notre côté, nous sommes partis en week-end pour la première fois lorsque Charlie avait 15 jours.

C’était un bébé qui n’avait aucun problème, dormait normalement pour son âge,  mangeait très bien, donc on l’a senti assez vite. On est allés en Camargue, à 2h de chez nous, une destination simple, et en voiture.

D’ailleurs, pour une première fois, la voiture a un côté assez rassurant puisque l’on peut emporter plein de choses… Au cas où !

Lorsque bébé est petit, c’est assez « facile » puisqu’il dort une grande majorité du temps, et qu’il a surtout besoin de ses parents. Donc si vous n’avez aucune contre indication médicale, n’hésitez pas à partir avec un bébé.

En revanche, si votre bébé a quelques soucis de santé ou autre, le mieux sera évidemment de poser la question a votre pédiatre qui pourra fournir la réponse la plus adaptée en fonction de la situation.

En grandissant, cela risque d’être un peu plus « sport » même si cela reste tout à fait faisable. Quand ils se mettent à marcher, et qu’il faut les occuper, c’est une autre histoire. Donc profitez tant qu’ils sont tout petits !

voyage train bebe 5 mois

3. Comment choisir une destination « kid’s friendly » ?

Premièrement il y a les basiques : la sécurité et la santé . On choisit une destination où il n’y a pas de maladie infantile mortelle, pas de guerre, de températures extrêmes…

On essaie aussi d’avoir accès à un système de soin convenable en cas de problème. Mais aussi de faire attention aux temps de trajets vers les hôpitaux (ne pas être à 8h en voiture du premier hôpital par exemple).

Lors de notre voyage en Polynésie, lorsque Charlie avait 2 mois, nous avons exclus les îles trop isolées où il n’y avait pas de médecins. Nous avons pris une assurance voyage afin d’être plus sereins.

On a aussi fait attention à se retrouver le plus possible dans des endroits où il y a du réseau. C’est personnel mais cela nous rassure de pouvoir joindre un proche ou un médecin par exemple en cas de souci.

Une application pour joindre un médecin

À ce sujet, sachez qu’il existe des applications pour joindre des médecins français en cas de séjour à l’étranger. Dans un pays où vous ne parlez pas du tout la langue, cela peut être pratique.

Il existe par exemple les applications Ask Biloba (Consultations pédiatriques) Livi, Qare, HelloCare …

Pour un voyage avec un bébé de moins de 6 mois, vous avez ensuite carte blanche sur la destination. Il n’y a pas vraiment d’animation à prévoir, pas de passage au parc pour jouer… Cela facilite les choses ! Alors qu’en grandissant il faudra prendre en compte ces derniers points.

4. Les deux accessoires indispensables pour voyager léger (selon moi)

Là encore, pour ce point, nous vous parlons de notre expérience personnelle. Donc si un élément fonctionne très bien avec votre bébé (et qu’il n’est pas immense), prenez-le.

Voici quels ont été nos deux éléments indispensables pour voyager avec notre bébé pour ne pas s’encombrer.

Une écharpe

La poussette peut-être très pratique, c’est vrai. Mais il faut avouer que l’écharpe ne prend de place ! Cela peut-être bien utile dans de multiples circonstances lors de votre voyage avec bébé, notamment quand il est tout petit.

Non seulement l’écharpe permet d’avoir le bébé contre soi et qu’il soit rassuré par exemple… Mais en plus, vous pourrez vous balader librement et il pourra s’endormir tranquillement contre vous.

C’est pratique aussi, si vous voyagez dans une ville ou une destination avec beaucoup de marches ou de pavés comme à Lisbonne , que nous avons visitée avec notre bébé. Là, vous vous remercierez d’avoir pris l’écharpe ou le porte-bébé !

Un matelas à langer nomade

Un accessoire très pratique en voyage ! On l’a acheté avant de partir en Polynésie et depuis on l’emporte partout.

Sincèrement, le tapis à langer nomade est l’accessoire que l’on a le plus utilisé depuis sa naissance. C’est pratique pour le bébé, car le matelas permet de le poser sur une surface plane et propre, que ce soit à l’extérieur, en voiture, etc.

Et c’est pratique aussi pour protéger l’endroit où vous le posez d’éventuelles salissures, que ce soit sur un lit, une table ou autre. Ce qui est rassurant quand on part en excursion toute une journée par exemple.

Le matelas est pliable et lavable. Je l’ai acheté 41,99€ chez Orchestra, mais il existe peut-être des modèles similaires dans d’autres magasins ou sur d’autres sites ! Je vous mets le modèle ici (je ne touche pas d’argent via ce lien).

voyager avec un bébé tahiti

5. Quelles affaires prendre pour son bébé pendant un trajet

Lors d’un trajet en train ou en avion (voire même en voiture), il est important de prévoir un petit sac à langer, dans lequel vous mettez les affaires de bébé en cas de besoin. Il y a bien sûr les médicaments ou accessoires, mais je vous parle plutôt ici des vêtements.

De notre côté, on veille à avoir toujours avec nous des vêtements de rechange. En plus de sa tenue, je vous conseille de prendre deux bodys et deux pyjamas en plus .

Sur des longs courriers, cela nous est déjà arrivé qu’il salisse deux tenues… Il a terminé emmailloté dans l’une de nos vestes ! Mieux vaut être large quand vous avez une dizaine d’heures devant vous.

On essaie également d’être large sur les couches. Nous prenons en général 7/8 couches avec nous , afin de voir venir pendant le trajet et à l’arrivée. Imaginez que votre valise soit perdue et que ce soit un dimanche… Vous serez bien contents d’en avoir d’avance (oui je sais, j’imagine le pire).

En plus des couches, vous pouvez prendre un paquet de lingettes plein (chez nous, nous n’en utilisons pas, mais en voyage on fait au plus pratique). Pour finir, on a toujours une ou deux bouteilles d’eau , cela peut toujours servir, que ce soit pour boire ou pour laver…

6. Qu’emporter comme matériel de puériculture en voyage ?

La première chose que je peux vous conseiller, c’est de voyager… Léger ! Certes, il faut quelques équipements pour voyager avec un bébé, mais il ne faut pas non plus se surcharger, notamment si vous prenez l’avion ou le train. Avant 6 mois, les bébés ne sont pas encore très lourds, donc l’on peut parfois se contenter de peu.

Pour notre premier voyage avec Charlie, quand il avait 2 mois , en Polynésie, nous sommes partis uniquement avec une écharpe de portage . Il était contre nous tout le temps, il faisait ses siestes n’importe quand, c’était très pratique.

Des voitures de location avec cosy

Pour les transports, nous avons loué des voitures avec un cosy. Il est possible d’emporter le sien en voyage (même en avion), mais vous serez alors plutôt chargé entre le siège et les bagages…

Le côté pratique du cosy ? Vous pourrez le détacher de la voiture et vous en servir pour poser votre bébé dans d’autres endroits. On le prenait par exemple sur les bateaux et il pouvait dormir tranquillement dedans ! J’ai trouvé ça très pratique.

La seule chose que je regrette, c’est peut-être de ne pas avoir pris alors de poussette pour le poser au restaurant à côté de nous…

En revanche, à 4-5 mois, la poussette m’a semblé quasiment indispensable lors de longues promenades . C’est un bon gros bébé, et on ne se sentait plus de le porter toute la journée (en plus de notre matériel photo et vidéo à chaque fois pour nos reportages).

S’adapter à la destination

Pensez aussi à prendre le matériel adapté à votre destination. Je vous citais plus haut l’exemple de notre séjour à Lisbonne où nous aurions dû prendre un porte-bébé plutôt qu’une poussette .

En Grèce, à Santorin , nous avons utilisé uniquement le porte-bébé. Il y avait des marches partout, la poussette n’aurait servi à rien. Donc si vous partez en ville, essayez de savoir comment celle-ci est faite pour faire votre choix.

Si vous partez dans la nature, et prévoyez des randonnées, le porte-bébé ou l’écharpe sera votre meilleur ami !

Lit bébé et baignoire

Côté couchage, la plupart des hôtels ont des lits bébé , donc le plus simple est de ne pas s’encombrer, et de choisir directement des établissements qui sont équipés. Vérifiez-le avant de réserver . Pour les locations, si ce n’est pas indiqué, demandez au propriétaire.

Côté salle de bain, il est plus rare de trouver des établissements avec une baignoire pour bébé… Même si là encore j’ai parfois été surprise, puisque dans certaines maison d’hôtes ou bed & breakfast, ça se trouve !

Ici aussi nous choisissons souvent la facilité et nous adaptons aux lieux. Nous le lavons dans la baignoire quand il y en a une, ou bien dans le lavabo quand il est assez grand, ou encore dans nos bras si il n’y a qu’une douche. On fait au plus simple ! Tant que cela reste exceptionnel…

Si vous partez dans une grande ville, vous trouverez parfois des systèmes de location de matériel de puériculture . Cela peut être une solution… Vous pouvez par exemple louer une poussette pliable comme la yoyo juste pour votre voyage (sachant qu’à l’achat, elle est assez chère!).

La plupart du temps vous pouvez faire louer le matériel directement sur votre lieu de vacances (quand c’est en France).

voyager avec un bébé

7. Qu’emporter comme médicaments avec un bébé en voyage – La trousse de secours de voyage ?

Pour cette catégorie, cela dépend de votre bébé. Il ne faut pas hésiter à vous renseigner auprès de votre pédiatre (c’est ce que nous avons fait).

Pour Charlie (qui n’a absolument aucun problème depuis sa naissance), nous partons à chaque fois avec :

  • du Doliprane bébé en cas de douleurs
  • du Camilia pour les dents en cas de poussée dentaire
  • des suppositoires Weleda ici aussi pour les dents
  • une solution de réhydratation pour bébé en cas de diarrhée (mais pour le coup nous n’en avons jamais utilisé)
  • de la crème en cas de fesses rouges
  • du sérum physiologique
  • un antiseptique local au cas ou (qui peut aussi servir aux parents d’ailleurs).

8. Quelles affaires pour partir au soleil avec un bébé ? 

Pour notre voyage en Polynésie, nous nous sommes beaucoup questionnés car notre bébé avait deux mois et demi. Entre la chaleur, le soleil, les moustiques… Nous nous sommes demandés quels étaient les choses à ne pas oublier pour partir au soleil.

Au final, les essentiels selon nous :

  • de la crème solaire pour nourrisson
  • des lunettes de soleil (nous avons pris des Izipizi, on trouvait le modèle sympa)
  • de l’ anti-moustique. Seulement faites attention, demandez bien conseil à votre pharmacien. Personnellement, je n’ai pas trouvé d’anti-moustique que l’on pouvait mettre sur la peau de bébé avant ses 3 mois. Donc on le mettait sur un paréo que l’on enroulait autour de lui quand il y avait des moustiques.
  • un paréo . Malgré la crème solaire pour bébé, nous ne l’exposions jamais, ou presque, au soleil. Pour cela, le paréo est super pratique et assez léger.

voyager avec un bébé

9. Quelle affaires pour partir au froid avec un bébé ? 

Pour le froid c’est plus simple, puisqu’il suffit « juste » de beaucoup le couvrir. Lors que nous sommes partis à Nendaz en Suisse pour une semaine de ski, voici ce que nous lui mettions lorsqu’il avait quatre mois :

  • un body manches longues
  • un pyjama en polaire
  • une combinaison de ski
  • une couverture pendant les balades en poussette.

Au final, il n’a jamais eu froid. Si vous cherchez des vêtements techniques, ils en vendent pour les bébés chez décathlon, avec des genres de sous-pull par exemple.

Aussi, si vous partez au ski, pensez à prendre des lunettes de soleil, la réverbération peut-être assez violente…

voyager avec un bébé

10. Comment faire pour les couches et la nourriture en voyage ? Acheter sur place ou pas ?

Sur votre lieu de vacances, il y a forcement des bébés, vu qu’on en trouve partout sur notre jolie planète ! Donc vous trouverez certainement des couches et de la nourriture. Mais pas forcement la même qu’en France, et c’est surtout à cela qu’il faut faire attention.

Si vous avez une marque de couches fétiche, et que vous ne voulez pas en utiliser d’autres, il vaut mieux les apporter (mais 15 jours de couches… Ça peut prendre énormément de place dans une valise!). De notre côté, si c’est pour 3/4 jours, on apporte les couches avec nous. Si c’est pour plus, on achète sur place.

Concernant la nourriture, Charlie a été allaité exclusivement jusqu’à 6 mois, rien de plus pratique en voyage. On a toujours ce qu’il faut, et c’est toujours à température !

Pour ceux qui donnent du lait en poudre, je vous conseille de l’emporter avec vous, parce que vous ne trouverez peut-être pas la marque que vous avez l’habitude d’utiliser chez vous, et pour le coup, ça risque de déranger bébé…

11. Comment faire manger bébé en voyage s’il est diversifié ?

En voyage, on ne se complique pas la vie. Depuis qu’il a 6 mois on achète des petits pots. À la maison, on lui cuisine ses purées, mais en déplacement, pas du tout !

Donc on lui donne des petits pots, que l’on fait réchauffer. Que ce soit au restaurant, dans le train, dans l’avion, dans les chambres d’hôtes… Il y a toujours une solution pour les faire chauffer.

Même à l’hôtel, si besoin, nous utilisons la bouilloire. On remplit une tasse d’eau bouillante, et on met le petit pot dedans pour le réchauffer un peu. Si nous sommes sur la route, on lui donne a température ambiante (en voyage, rien n’est grave).

Pour ceux qui ont débuté la diversification, vous pouvez prendre quelques pots pour le voyage ou voir sur place. Après, tout dépend de ce que vous lui donnez (bio ou non, légumes, fruits…) et du lieu de votre séjour.

À titre d’exemple, si vous lui donnez un petit pot bio à la courge, vous aurez sans doute plus de chance d’en trouver aussi en Allemagne plutôt qu’en Chine…

voyager avec un bébé

12. Comment gérer les siestes de bébé en voyage ?

Cela va dépendre de l’âge de votre bébé. Les premiers mois, ils n’ont pas du tout de rythme, et dorment quasiment n’importe quand, donc c’est presque « facile ».

En grandissant, ils se calent un peu plus. Pour respecter aux mieux son rythme, depuis qu’il a 3/4 mois, nous anticipons le planning de la journée pour qu’il colle à ses siestes.

Par exemple, pour la sieste du matin, on prévoit une balade en poussette, ou en porte-bébé de 2h parce qu’on sait qu’il dormira. Si on a un trajet à faire dans la journée, on le prévoit sur la 2ème sieste, comme ça il dormira en voiture.

C’est à vous de voir, car c’est vous qui connaissez votre bébé, et vous savez comment il a l’habitude de dormir. Le tout, c’est d’accepter de perdre parfois un peu de temps…

Ils ne seront pas si petit toute la vie, donc si on doit attendre 30min ou 1h qu’il se réveille pour faire quelque chose, alors on attend. Sauf si vous risquez de rater votre vol évidemment…

voyager avec un bébé

13. Voyager en avion avec un bébé

Il y a beaucoup de questions lorsqu’on prend l’avion avec un bébé. Quels papiers d’identité doit-il avoir ? Que peut-on prendre avec nous ? Comment ça se passe pendant le vol ? Quel est le tarif pour un bébé ? 

Selon les pédiatres, il faut attendre que bébé ait 15 jours. Mais de toutes façons, vous aurez du mal à obtenir les papiers de votre enfant avant, donc la question ne se pose pas plus tôt.

Il n’y a pas d’obligation au niveau des vaccins (sauf peut être sur certaines destinations, mais cela ne dépend pas de l’âge de bébé). Ce qu’il faut retenir c’est que vous pouvez prendre l’avion avec votre bébé très rapidement.

Cependant il faut faire attention à quelques détails pour que tout se passe au mieux. Je vous en parle plus longuement dans l’article dédié à ce sujet , avec toutes les questions qui concernent le voyage en avion avec bébé.

À noter que les vols longs courrier sont souvent gratuits ou à très bas coûts (10% du montant) pour les moins de 2 ans, tant qu’ils voyagent sur vous. Cela motive à voyager tant qu’ils sont petits !

Concernant les moyens courrier, cela dépend des compagnies aériennes, mais souvent les vols ont un prix fixe. Par exemple, les billets bébé peuvent être à 29€ peu importe la destination… Mais il faudra vérifier sur le site de la compagnie que vous souhaitez prendre.

14. Comment gérer le jetlag avec un bébé ?

De ce côté là, malheureusement, les bébés ne sont pas tous égaux ! Lorsque nous sommes arrivés en Polynésie, Charlie s’est calé à l’heure Polynésienne dès le premier jour, alors que nous avions un décalage de 12h.

Au retour, il a mis 10 jours à se remettre sur l’heure française, avec des réveils entre 2/3h et 7h du matin. Dur dur pour les parents… Surtout que nous avions déjà du mal à nous remettre nous-mêmes !

Selon les pédiatres, les bébés mettent généralement 2/3 jours à se remettre sur le rythme. Mon conseil : soyez patient et essayez de faire des siestes pour récupérer.

Essayez de caler bébé sur les nouveaux horaires (repas aux bonnes heures) et siestes à la lumière en journée pour qu’il comprenne que ce n’est pas la nuit. Pensez aussi à mettre un réveil le matin pour vivre sur la bonne plage horaire.

voyager avec un bébé

15. Prendre le train avec un bébé 

En France, le train est gratuit pour les enfants jusqu’à 4 ans, dans la mesure ils restent sur vous et n’occupent pas de place assise.

Si vous voulez une place pour votre bébé (pour pouvoir le prendre dans son cosy par exemple, ou tout simplement poser des affaires), le tarif sera de 9€ peu importe le trajet, ce qui est très interessant!

Pour changer bébé, il y a très souvent une table à langer dans le train. On trouve même des nursery dans les TGV, qui sont chauffées pour un maximum de confort.

Mon petit conseil si votre bébé ne tient pas trop en place ? Si vous ne savez plus trop quoi faire et êtes mal à l’aise, allez au wagon bar. Là-bas, il est autorisé de parler, de faire plus de bruits et il y a plus d’espace pour le balader ou le mettre dans une petite poussette !

C’est ce que j’ai fait lors d’un trajet de 5h en TGV, et je dois dire que nous étions bien contents de pouvoir passer du temps dans ce wagon bar… Plus à l’aise disons que dans notre siège avec les personnes autour de nous qui veulent parfois dormir ou travailler.

16. Où dormir en voyage avec un bébé ? Hôtel ou location?

Tout dépend du rythme de votre bébé, mais souvent ces petits bébés se couchent tôt, avant que l’on aille manger, ce qui nous bloque un peu…

C’est pourquoi, de notre côté, nous privilégions depuis qu’il a 4-5 mois les locations type Airbnb pour pouvoir l’endormir, et ensuite nous faire à manger. Ainsi, on ne se retrouve pas bloqués.

Lorsque nous dormons à l’hôtel, on se fait livrer à manger le soir ou on prend à emporter. Ici, chacun fait comme il l’entend, mais de notre côté, nous préférons ne pas chambouler son rythme le soir, les nuits sont déjà assez compliquées comme ça !

voyager avec un bébé

17. Quels papiers officiels pour voyager avec un bébé ?

Pour voyager hors de France avec votre bébé, vous allez avoir besoin de papiers d’identité.

Pour prendre l’avion, une carte d’identité en Europe, ou un passeport vous sera forcement demandé. Pensez à commencer les démarches le plus tôt possible si vous souhaitez obtenir les papiers d’identité de votre bébé rapidement.

Ces démarches peuvent être parfois assez longues. En ce moment, suite au covid, on peut mettre plus de 2/3/4 mois pour obtenir les papiers d’identité, le plus long étant d’avoir un rendez-vous à la mairie…

Si vous souhaitez partir en Europe en voiture, en train ou en avion, il vous faudra la pièce d’identité de votre bébé. Ailleurs dans le monde, il vous faudra un passeport. Difficile donc de partir avant quelques semaines.

18. Comment gérer les trajets en voiture avec un bébé ?

Ici aussi, tout est une question d’anticipation et d’organisation. Pour les petits trajets, d’environ 2/3h, essayez de les prévoir sur les temps de siestes. De cette façon, bébé ne s’en rendra pas vraiment compte. Pour les trajets plus long, il faudra vraiment des temps de pause.

Par exemple, nous sommes partis en Suisse avec Charlie lorsqu’il avait 4 mois. Il devait y avoir 5h30 de route. Sauf qu’au final, avec les bouchons c’est devenu 7h, et avec les pauses quasiment 9h. Donc si vous devez arriver avant une certaine heure, prévoyez un peu de marge…

Jusqu’à 6h de route cela s’est à peu près bien passé, mais la dernière heure a été rude. Je précise que pour que cela se passe bien, on l’occupe pendant les temps d’éveil. On lui donne des jouets, on lui chante des chansons, etc.

Si vous souhaitez être rassurés lorsqu’il n’y a personne à l’arrière, vous pouvez acheter un miroir pour voir votre enfant à l’arrière de la voiture (ils en vendent dans les magasins type FeuVert, Norauto…). Les sièges auto avant 6 mois étant tournés vers le coffre, ce sera certainement plus rassurant de le voir.

L’arme fatale pour calmer les bébés étant… Les comptines (à votre plus grand bonheur je sais). Mais la vérité, c’est qu’avec « ainsi font font font les petites marionnettes » 18 fois d’affilés, on arrive souvent à échapper à la crise !

voyager avec un bébé

19. Doit-on prendre une assurance pour voyager avec un bébé ?

Si vous avez une Carte Européenne d’Assurance Maladie, votre bébé sera couvert en Europe, cependant, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas d’avance de frais à faire. Chaque pays ayant son système de santé, il faut parfois payer directement.

Si vous avez réservé votre voyage avec votre carte bleue, vous bénéficiez de l’assurance de celle-ci. Il faudra alors vérifier les plafonds de paiements selon le pays où vous vous rendez.

L’assurance voyage n’est donc pas obligatoire, mais peut vous être utile selon la destination, notamment certains pays étrangers, pour les rapatriements, les frais de santé ou divers, etc.

De notre côté, nous prenons toujours une assurance voyage lorsque nous voyageons hors France depuis que nous avons un bébé. Nous vous conseillons le contrat Cap Assistance 24h/24 chez Chapka .

L’un des avantages avec cette assurance : la téléconsultation médicale. Ainsi, 7j/7 et 24h/24, vous pouvez parler à un médecin francophone par téléphone.

Ce qui est plutôt rassurant lorsque l’on est à l’autre bout du monde, ou tout simplement que l’on veut parler à un médecin Français.

Plus d’informations et tarifs sur le site de Chapka. Avec une assurance voyage , vous avez une remise sur ce contrat Cap Assistance 24h/24.

20. Voyager avec un bébé, ça rend sociable !

Quand vous voyagez avec un bébé, vous n’êtes plus jamais seuls. Les gens vous sourient, vous demandent si tout va bien. Parfois, on offre même des cadeaux à votre bébé ! Les enfants viennent vous voir, discutent… Et ce, toujours avec bienveillance. Bref, un bébé, ça rend sociable !

voyager avec un bébé

Pour finir, souvenez-vous que partout dans le monde, il y a des bébés donc il y aura surement une solution. Les gens sont toujours prêt à aider quand il s’agit d’un problème avec un enfant 🙂

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!) Annuler la réponse.

Aperçu de la politique de confidentialité.

Regroupe les cookies absolument nécessaires pour l'utilisation du site de manière optimale. Cela inclut des cookies qui assurent des fonctions de sécurité ou de connexion au compte. Aucunes données n'est conservées dans ces cookies.

Tous les cookies non indispensables au fonctionnement du site qui collectent via des outils d'analyse votre façon d'utiliser ce site afin d'en améliorer sa qualité.

Histoires de papas

Comment voyager sereinement dans le train avec bébé ?

Bienvenue sur Histoires de Papas ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon Cahier du Super Papa Positif qui vous donne 5 astuces et exercices pratiques pour créer du bonheur et de la sérénité au sein de votre famille cliquez ici pour télécharger le Cahier gratuitement ! 🙂

Ce WE, pour un évènement familial, j’ai fais mon 1er voyage en train avec mes jumeaux de 1 an ! Ils avaient certes déjà pris l’avion à leurs 3 mois mais ce n’est pas sans une pique d’angoisse que j’ai abordé le trajet en TGV de 4h. Au final, le trajet avec la SNCF s’est plutôt bien passé. Je vous livre mes astuces pour faire que votre voyage en train avec bébé se déroule au mieux !

coaching papa et congé paternité

1/ Achat du billet

voyage train bebe 5 mois

On l’a déjà dit dans d’autres articles ( comme celui sur les nuits ), l’anticipation et la préparation permettent de gagner en sérénité et de rester (un peu plus) zen ! Le voyage en train ne déroge pas à la règle. Dès que la date du voyage est fixée, on passe à la réservation des places.

Mais juste avant de choisir ses horaires préférés, je ne peux que vous conseiller de prendre la carte de réduction Enfants + de la SNCF. Elle coûte 75 Euros par an et elle donne plus de 50% de réduction sur le prix du billet de l’enfant (la carte est au nom de l’enfant) et 25% garantis pour les accompagnateurs…qui peuvent être jusqu’à 4 personnes (sans obligation de lien de parenté). La carte est rentabilisé en  2 ou 3 allers/retours (en fonction du prix du trajet) ! Quand voyager en train avec BB permet de faire des économies…

Une fois la carte de  réduction achetée, on passe au choix du train . Si le trajet le permet, on choisit le trajet direct plutôt que les correspondances (si on peut se simplifier la vie…). Si on a le choix dans les horaires, un trajet avec un créneau pour le déjeuner ou le goûter est un plus (ça donne une occupation avec bébé… Et ça réduit donc le temps !).

Pour les places, essayer si possible de choisir un carré  (si vous êtes 3 ou 4) ou un duo côte à  côte. Jusqu’à 4 ans, votre enfant peut voyager gratuitement sur vos genoux. Mais il peut avoir une place à lui pour 9 Euros (ou gratuite avec la carte Enfants+). Pensez au ratio 9 euros / tranquillité liée au gain de place… Ne pas oublier de regarder les prix en 1ere classe car parfois (et encore plus avec la carte de réduction), vous gagnez grandement en confort pour quelques euros de plus.

Si vous partez entre Paris et l’Atlantique ou le Sud Est, de nombreux TGV proposent une voiture « Espaces Familles » sur plusieurs destinations les week-end. A tester !

Enfin, demandez sur internet votre carte « Grand Voyageur » . Elle est gratuite et vous permettra de mettre votre e-billet dessus. Pourquoi ? Pour éviter d’aller composter ses billets « papiers » à l’arrivée de la gare ! Cela  fera toujours une étape  de moins avec bébé dans les bras, on se facilite au max les démarches ! En bonus, vous aurez sur l’ appli SNCF (à télécharger également avant de partir) le n° de votre quai dès que celui ci est connu.

2/ Préparer le voyage

voyage train bebe 5 mois

Pour voyager zen, voyager léger . Si l’adage fonctionne pour la tête, elle fonctionne aussi pour les valises pour un voyage en train avec bébé ! Et ça, ce n’est pas forcément évident. On se dit que forcément on va oublier LE truc dont on va avoir besoin pendant le séjour. On relativise… A moins de partir au fin fond de la savane, on trouvera toujours de quoi se dépanner sur place.

Si possible, on évite de prendre la poussette… Ce n’est pas forcément évident à transporter ni à ranger dans le train. La solution de bébé en cosy ou en porte bébé me semble de loin la meilleure.

De même, on essaye de prendre une seule valise (mieux vaut une grande valise à tirer que 2 ou 3 petites ou moyennes à mon sens).

Et surtout on pense au sac à dos ! C’est l’accessoire indispensable du train. On y met le(s) repas pour bébé dans un petit sac isotherme, 2 ou 3 couches et lingettes (pour une fois, on oublie la crème, le liminent, … On rend le voyage SIMPLE ! et quelques jouets (pas trop nombreux car pas nécessaire… et surtout pas bruyants ! On zappe donc tous les jeux musicaux pour préserver la paix avec vos voisins !).

3/ Départ de la maison 

Quelque soit la saison de votre voyage (été ou hiver), la climatisation dans le train peut devenir votre meilleure ennemie… et surtout celle de bébé ! On l’habille donc en conséquence, avec plutôt des superpositions de vêtements (à enlever ou ajouter en fonction).

Une dernière vérification que tout est bien prêt (je le dis en connaissance de cause ayant oublié mon portefeuille à la maison le jour du 1er trajet en train avec les jumeaux !) et on file à la gare !

Quelque soit le moyen (voiture, Uber/taxi, tram, …), on prévoit d’ arriver 30 mn avant le départ pour éviter toute tension et stress inutile. Les gares sont souvent froides mais mettent en général à disposition des salles d’attente où vous patienterez tranquillement (moi qui était le spécialiste pour arriver 2 mn avant le départ du train, je préfère désormais arriver plus tôt et attendre gentiment… Ahhh ce que la vie de Papa nous change !).

Dès que le quai est indiqué (visible sans bouger de la salle d’attente grâce à votre appli !), on essaye d’être dans les 1ers à s’installer dans le train. Cela permet d’avoir le temps d’organiser son espace de voyage calmement, en rangeant tout à proximité.

4/ Le voyage

voyage train bebe 5 mois

Les 1eres 30mn de trajet sont dédiées à la découverte de l’espace pour bébé. On lui parle, on lui explique où on est, où on va. On lui montre le siège, la tablette, les accoudoirs. Bébé touche les matières, se met en confiance. Cela met bébé en confiance (et ça fait un petit jeu facile pour gagner un peu de temps !). Le tout à voix douce pour bien faire comprendre à bébé que le train est un endroit calme (  je l’ai appelé  le « royaume du silence » avec des « chuts » pour bien insister !).

On commence alors à sortir les jouets . Si possible, on les sort au fur et à mesure (et pas tous les jouets d’un seul coup !). Cela permet de ne pas lasser vite l’enfant… et de ne pas brûler toutes nos cartouches en 5 mn !

Viens l’heure du déjeuner ou goûter . Que ce soit pour chauffer un biberon ou un petit pot, n’hésitez pas à utiliser la Voiture Bar. Elle dispose d’un micro-onde et le personnel de la Voiture Bar a l’habitude de ces demandes. Et il n’y a pas de consommation obligatoire pour les grands (même si on se dit qu’une bonne bière ou un peu de vin aiderait au trajet !).

Pour le change, pas de problème non plus ! Tous les TGV dispose d’un espace dédié avec une table à langer. Profitez en pour transformer cette étape en jeu : on traverse les voitures, on ouvre les portes, …

Si bébé est déjà un sportif en herbe qui veut se dégourdir les jambes, on peut tout à fait faire quelques balades dans l’entre deux voitures. Ce sera toujours mieux que dans le couloir de la voiture où vous résidez pour quelques heures !

Et ne pas oublier la sieste (ou la tentative ! Moi cela a fonctionné 30mn… Mais c’est toujours ça de  pris !), que ce soit avec bébé dans son cosy, allongé sur son siège ou sur les jambes de papa. Prendre son doudou et le mettre dans les bras de bébé pour lui faire passer le message que c’est le moment de dormir.

Ah oui, j’oubliais ! Ne pas imaginer lire plus d’une page de votre livre, de jouer à votre jeu préféré sur votre smartphone/tablette ou d’ouvrir votre ordi portable pour bosser… Ça c’était avant ! Là le voyage en train va quasi être entièrement consacré à bébé !

5/ Les voisins 

voyage train bebe 5 mois

C’était pour moi un point clé ! Comment bien vivre les regards pas forcément sympathiques des voisins qui se disent (comme j’ai pu le faire avant d’être papa) : « il va me saouler avec ses bébés lui… » ?

Déjà, partir du principe qu’ils seront bienveillants (la nature humaine est bonne et bébé va faire des tonnes de sourires à ses voisins pour les amadouer) si vous respectez les règles de vie en communauté : ne pas laisser le bébé faire tout ce qu’il veut, parler doucement, pas de jeux musicaux, partir dans l’entre deux voitures en cas de pleurs. Ils verront que vous faites au mieux et que ce n’est déjà pas si mal !

Puis se dire qu’au moins 50% de vos voisins sont (ou ont été) des parents et qu’ils ont donc déjà voyagé en train avec des bébés. Ils sont donc compréhensifs et ne peuvent que comprendre !

Si tout cela n’est pas suffisant, au pire du pire, dîtes vous qu’il y a peu de chance que vous puissiez revoir ces gens !

Bref, on déculpabilise et on ne prend pas sur ses épaules l’agacement des gens (on gère son bébé, c’est déjà bien suffisant !)

6/ Fin du voyage avec bébé train le train

L’arrivée est proche ! Enfin ! On range toutes nos petites affaires 10 mn avant l’arrivée pour ne pas être en stress en attendant le dernier moment. On habille bébé tranquillement (pour ne pas lui transmettre notre stress et le transformer en machine à pleurs).

Si ce n’est pas le terminus, on s’avance doucement vers la sortie pour ne pas à avoir à courir avec valise et bébé.

On pause le pied à quai… Ouf, on a survécu !!!

  • On suit ces étapes et on anticipe le voyage en le préparant (c’est une des étape clé) !
  • N’oubliez pas que le train reste plus safe, plus économique (avec la carte Enfants +) et moins polluant que la voiture
  • On bombe son torse de papa et on pense à tout ce qu’on apprend à ce futur adulte nomade : faire prendre le train dès bébé à son enfant, c’est déjà lui donner le goût du voyage, de l’aventure, de l’ouverture sur le monde !

Et vous ? Quelles sont vos actions pour voyager zen avec bébé ? Comment se passe votre trajet en train avec bébé ?

Positivons, partageons et commentons ci dessous !

Retour à la page d’accueil

Articles similaires

3 commentaires sur « comment voyager sereinement dans le train avec bébé  ».

  • Ping : Mes 7 astuces pour apprendre à bébé à faire ses nuits  - Histoires de papas
  • Ping : Comment réussir ses vacances avec enfants ? Toutes les clés d'un expert !
  • Ping : Mes 5 astuces pour prendre le train avec un enfant - Histoires de papas

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

MERCI   de visiter mon blog ! ​ Recevez gratuitement votre Cahier du Super Papa Positif

voyage train bebe 5 mois

Vous y apprendrez : 

  • check   5 astuces et exercices pour devenir un Super Papa Positif et créer de la sérénité   pour   vos  enfants... et les parents !
  • check Des méthodes efficaces pour  créer   du   bonheur  au sein de votre  famille
  • check Des  idées   faciles  à mettre en oeuvre pour créer du  lien  avec   vos   enfants -

Enter your text here...

voyage train bebe 5 mois

Téléchargez l'application OUIGO ! 

voyage train bebe 5 mois

  • Mes Réservations
  • Mes informations
  • Mes bons d'achat
  • Mes cartes bancaires
  • Mes favoris
  • Me déconnecter

Séléctionnez  le pays  dans lequel vous souhaitez voyager et  la langue  de consultation et de réservation !

MOT DE PASSE

Mot de passe oublié ?

Pas encore inscrite ?

  • Tous les articles
  • Tous les tests
  • Témoignages
  • Alimentation
  • Maux & tabous
  • Remise en forme
  • Soins périnée / césarienne
  • Célébration
  • Organisation
  • Préparation accouchement
  • Vie de couple
  • Adolescence-Puberté
  • Adresses & Activités kids-friendly
  • Déco – équipement
  • Toute notre sélection
  • Beauté – Food
  • Fertilité – Cycle
  • Allaitement – Portage
  • Périnée – Césarienne
  • Ventre plat

Voyager avec bébé en train

Souvenez-vous, il y a quelques jours, je vous proposais de vous donner quelques conseils pratico-pratiques, comme je les aime, pour optimiser vos trajets estivaux avec bébé. Après le conseil pour le voyage avec bébé en voiture , place aux rails !

Les avantages et les inconvénients

Le train donc. C’est le mode de transport que vous avez choisi pour partir en vacances. Comme toujours, des avantages et des inconvénients. Vous les connaissez sans doute, mais, refaisons un petit tour d’horizon assez rapide :

  •   Le train c’est bien parce qu’on ne conduit pas
  •   Le train c’est pas bien parce qu’on ne peut pas emporter tout son bazar (mais en même temps, ça oblige à trier et à ne prendre que le strict nécessaire !)
  •   Le train c’est bien, on peut faire pipi et se restaurer quand on veut
  •   Le train c’est bien, le bébé peut y faire du quatre pattes (on va en reparler)

L’achat des billets

Au moment de la réservation de votre TGV, choisissez si vous le pouvez votre place. Vous voyagez à 3 ou 4, prenez un carré. Je vous conseille également de prendre, en cas de TGV Duplex, l’ étage du bas ! Pourquoi ? Parce que vous aurez moins de marche à monter/descendre avec votre valise et votre petit ET il n’y a aucun passage puisque la circulation des personnes se fait en haut ! Ainsi, bébé peut rester au milieu du couloir sans vraiment gêner ou risquer de se faire marcher dessus.

Regardez bien la différence de prix entre les classes, parfois, en réservant assez tôt, vous pouvez obtenir un très bon prix sur la 1ere classe et croyez-moi, avec un enfant, c’est vraiment plus confortable !

N’oubliez pas non plus que vous pouvez demander une place pour votre bébé ! Non non vous n’êtes pas obligé de le prendre sur vous ! Il s’agit du forfait bambin qui permet d’avoir une place pour 9€. La carte Enfant+ , elle, permet aux enfants de moins de 12 ans d’avoir des réductions ainsi que ces accompagnateurs.

Au niveau des horaires de départ, il peut être intéressant de voyager pendant l’heure du déjeuner , ainsi, le temps passe plus vite, en mangeant et en donnant à manger à son petit et puis vous avez de grandes chances de le voir s’endormir dans la foulée pour une belle et sereine sieste !

Les bagages

Voilà, au mieux vous êtes deux parents et un bébé. Donc 4 bras à disposition si vous pensez porter bébé en écharpe , ce qui est une bonne solution à mon sens. Pour la poussette, soit vous pouvez prendre un modèle canne si l’âge de bébé correspond, soit le mieux est de prendre la coque. Vous pourrez ainsi laisser bébé dormir dedans, installé à côté de vous et le reste sera plié et rangé avec les bagages.

Pensez également LOCATION pour la poussette, mais aussi pour tout le reste du matériel « lourd » de puériculture comme le lit, le chauffe-biberon, le babycook ou encore la baignoire ! Allégez-vous au maximum ! Des sites comme Babytems (dans toute la France) ou Les petit beurres volants (région de Nantes) seront d’une grande utilité pour les voyageurs ferroviaires…

Bon et si vraiment, vous insistez pour emporter beaucoup de choses, le service Bagage vous sauvera (mais à un coût important : de 33€ à 80€ le bagage). Cependant, c’est royal : enlèvement chez vous et livraison sur votre lieu de vacances !

Pour voyager confortablement et utile

À garder près de vous pour le voyage : un sac avec des jouets , pas trop petits, pas trop gros, mais surtout : pas bruyants. À moins d’adorer les regards désapprobateurs de vos voisins bien sûr. Comme pour la voiture : ne sortez pas tous les jouets en même temps. Bébé se désintéressera tellement vite de tout, vous vous retrouverez alors, bêtement, sans munition ! Alternez également, si bébé marche, avec quelques balades dans les couloirs . Votre dos vous remerciera…

Un sac pour le change avec notamment une tenue complète pour bébé, des couches, des lingettes (je sais peu écolo mais là les conditions l’excusent). Oui, il existe dans les rames de TGV des espaces pour changer bébé en toute sérénité (je n’ai pas dit propreté par contre). Certes. Je les cherche toujours personnellement. En gros, c’est un peu comme la caisse qui n’avance pas à partir du moment où vous vous engagez dans la file : l’espace bébé est systématiquement à l’opposé de votre voiture. J’exagère à peine, prévoyez donc un petit matelas à langer afin de pouvoir pallier à une explosion de couche sereinement de votre place.

Si vous voyagez seule avec votre bébé (pour l’avoir fait, je sais de quoi je parle), prévoyez absolument votre repas en plus de celui de bébé . Car vous ne pourrez clairement pas trop vous déplacer et notamment pas jusqu’à la voiture-bar. Idem : vous ne pourrez pas aller faire pipi. Eh ouais. À moins d’avoir un voisin très charmant en qui vous avez toute confiance depuis les 30 minutes que vous le connaissez. À moins également d’être très habile… je ne vous fais pas le dessin. Mais c’est du vécu.

Prévoyez eau et nourriture en supplément . En effet, les retards ne sont pas exceptionnels et certains peuvent être terriblement importants et dans ces cas-là, évidemment : il fait chaud !

A l’inverse, la climatisation quand elle fonctionne peut être traître : n’oubliez pas un petit gilet ou une couverture pour couvrir bébé, surtout s’il s’endort pour qu’il n’attrape pas froid.

Je ne vous cache pas que dans l’idéal il vous faudra tomber sur des voisins du type :

  • gentille grand-mère seule qui adore faire coucou à votre bébé et qui, ainsi, l’occupe à votre place
  • un enfant entre 8 et 12 ans, là aussi, c’est succès garanti, à cet âge, ils aiment amuser, regarder, jouer avec les tout-petits : profitez-en !

Voilà, je pense que vous avez là quelques astuces et conseils utiles pour optimiser votre voyage en train avec bébé. N’hésitez pas à ajouter vos petits trucs ou vos témoignages en commentaires !

Très intéressant et complet ! Seul bémol : le service Bagage de la SNCF, c’est une horreur. Ca ne marche pas à toutes les dates (et notamment pas le weekend du 14 juillet !), parfois on ne récupère ses bagages que trois jours après être arrivés (ce qui peut à la rigueur ne pas poser trop de problèmes au retour, mais à l’aller, quand on ne part qu’une semaine, être sans le bagage pendant la moitié du séjour c’est extrêmement énervant !). Une belle arnaque, la SNCF aurait intérêt à revoir son dispositif…

Supers conseils! Pour mes vacances j’ai aussi pris la carte enfant plus. Comme ça bébé à un siège!(et y a des refus pour 4 accompagnants!)

J’ai déjà voyagé seule en train avec ma puce et je me retrouve dans tous les conseils donnés. Le seul hic pour ma part est qu’on doit prendre une correspondance à Paris et là, la RATP devient ton ennemi juré, mais c’est une autre histoire. Pour la petite histoire l’espace de change pour bébé est souvent situé en voiture 7, soit à l’opposé de la 1° classe… Mais bon, du coup pour les petits qui marchent seuls ou presque, ça fait une balade !

voyageant régulièrement en train avec mon loulou de 8 mois, je me retrouve aussi dans les conseils donnés, notamment celui de voyager à l’heure du déjeuner : ça fait une “activité”! Je prends toujours mon petit gars en écharpe (je n’emporte pas de poussette, je me débrouille sur place pour en emprunter une). Je suis parisienne, je prends toujours un taxi pour aller à la gare car c’est galère de descendre un escalier avec une valise et un loulou en écharpe donc non merci le métro! 🙂 Et j’ai aussi remarqué que mon loulou était plus patient le matin donc pour les voyages un peu longs (4-5h), je choisis volontiers un train à 8 ou 9h, même s’il faut réveiller

je vais voyager fin aout seule avec ma princesse de 15 mois! première expérience, un peu d’appréhension mais je te dirai ce qu’il en est. Le vrai bémol: ma fille ne joue QUE avec des jouets bruyants qui font de la musique…et ne fais JAMAIS de sieste ailleurs que dans son lit. ça promet…

Karima, ne stresse pas par avance! 🙂 Perso, je n’hésite pas à aller au wagon bar, il y a toujours d’autres parents avec des enfants, je peux prendre un café et les petits peuvent faire un peu de bruit… Et dis toi bien qu’il y a toujours des voyageurs qui ne supportent rien, le moindrebruit les fait raler… C’est comme ça! Bon voyage! 🙂

merci pour cet article. Depuis que mon petit bout a 2 mois je voyage seule avec lui. J’ai abandonné la poussette (jamais de place, difficile à monter et descendre, etc…) et je le porte en écharpe. Pour ma part, toujours bien appréciée la cabine spéciale change bébé… matelas propre avec papier à mettre dessus pour la propreté, sac en plastique à disposition pour y déposer les couches, robinet pour se laver les mains… Je me retrouve dans le gros passage à blanc : envie d’aller au toilettes , on fait comment avec bébé ??? Effectivement privilégier la partie basse dans les TGV à 2 étages. Dommage qu’il n’y ait plus d’espace bébé de prévu dans les trains comme parfois il y avait dans notre jeunesse… matelas en mousse +jeux . pour ma part, je privilégie soit les trains mi-journée (déjeuner + sieste souvent), soit tard (dîner + dodo). pour mon petit loulou les trains où on passe toute la matinée ou après-midi c’est l’enfer… envie de bouger , râler, …

Merci pour les conceils! Je vais voyager en train avec ma petite de 8 mois après un long voyage par avion (10h). Le problème

J’ai voyagé pas mal seule avec ma fille. Pour moi, le porte-bébé est indispensable. J’arrive très bien à aller aux toilettes avec le bébé sur le porte-bébé (enfin maintenant elle est plus grande, elle marche alors elle m’accompagne debout, c’est plus facile). J’aime bien être loin du wagon bar pour avoir un prétexte à faire une grande ballade, ça la distrait beaucoup, et le voyage passe plus vite. Sinon, le plus dur c’est monter et descendre du train avec tous les bagages, mais on peut toujours demander de l’aide aux autres passagers. En tout cas, je préfère mille fois le train à la voiture!

Bonjour, je m’aprete a faire mon premier voyage en train seule avec mon bebe de 3 mois, sur un trajet de 5h environ. Je compte partir sans poussette pour les raisons evoquees et le prendre en echarpe, Ce qui m’inquiete est qu’il ne s’assoie pas encore et je ne sais pas ou je vais pouvoir ‘le mettre’ pendant le trajet. Il aime beaucoup mes bras mais sur 5h ca va etre tres long; sur mes genoux il tient en general 20 min; et je crains que les tables soient trop petites pour pouvoir le mettre sur le dos pour pouvoir parler et jouer avec lui. Des idees, des conseils? Merci bien!

voyage train bebe 5 mois

Pour en savoir plus, cliquer ici

  • CONSEILS D’ACHAT PERSONNALISÉ
  • COURS PHOTOS
  • Bons Plans Photo
  • Nous Soutenir
  • Comment voyager avec un bébé de 1 à 18 mois ?

Plus d’un an et demi que notre petit est né, c’est l’occasion pour nous de partager notre expérience. Après quarante heures de train, quelques heures de voiture, une grande première en avion, nous ne pouvions pas manquer l’occasion de vous raconter nos vacances. Sans oublier les deux lits parapluies achetés et trois porte-bébé testés ! Comment voyager avec un bébé ? Comment ça se passe à 4 mois, 6 mois ou encore 12 mois et même 15 mois ?  Dans cet article, on vous dit nos trucs et astuces pour réussir à découvrir le monde en famille. Où partir ? Comment partir ? Et surtout, comment ça se passe ?  Et bien sûr, l’indispensable liste pour le sac de vacances de bébé !

Ce n’est certes pas de tout repos mais avec un peu de pragmatisme et d’organisation, on peut profiter pleinement de son séjour. Ne passez pas à côté de ces moments privilégiés loin du quotidien. Pour le reste, suivez nos conseils pour profiter à fond de ces instants inoubliables à jamais.

  • A partir de quand voyager avec un bébé ?
  • Où partir ?
  • Le transport
  • Quel hébergement ?
  • Quoi mettre dans la valise ?

Le rythme des journées

A partir de quand peut-on voyager avec un bébé .

Sauf avis contraire de la maternité, vous pouvez assez rapidement vous envoler avec un nourrisson ! Les compagnies aériennes acceptent les enfants de plus de 14 jours. Vous pourrez emmener deux articles de puériculture gratuitement en soute et un couffin vous sera prêté le temps du vol. Un bagage cabine supplémentaire est également autorisé.

Mais, ne vous encombrez pas ! Prenez un couffin nomade, une écharpe ou un porte-bébé et c’est parti. Quand on allaite, on a besoin que de couches et de lingettes, en plus des vêtements. C’est idéal pour partir léger. La journée, les nourrissons dorment beaucoup et vous pourrez l’emmener partout en balade.

Nous concernant, nous avons préféré attendre les premiers vaccins pour partir en vacances quand il a eu deux mois , d’autant plus que notre enfant est né en hiver. Pour voyager avec un bébé à l’étranger, nous avons attendu qu’il ait plus de douze mois pour avoir fait l’ensemble des vaccins. C’est notre avis et chaque parent est décisionnaire sur ce point.

Où voyager avec un bébé ?

La première question que vous allez vous poser en préparant votre séjour, c’est où partir pour oublier les nuits sans sommeil, votre teint blafard ainsi que les stigmates de la grossesse. En emmenant votre enfant avec vous quand même !

Certains vous diront qu’avec un bébé, les vacances, c’est facile, vous pouvez aller partout dans le monde ! D’autres, au contraire, qu’il faut être prudent. Dès à présent, n’oubliez pas que vous êtes les parents, vous décidez ! Néanmoins, pour notre première année à trois, nous n’avons pas voulu des lieux exotiques. Bref, vous avez l’embarras du choix de la destination, à condition, de faire preuve de prudence et surtout d’écoute.

Les séjours en ville

A mon avis, pour les premières vacances avant six mois, l’idéal est de partir un week-end (ou plus) pour découvrir une ville française ou européenne ! L’avantage de ce type de destination, c’est que vous pourrez partir léger ! Sur place vous trouverez tout ! Si vous oubliez un vêtement, une tétine, un biberon, etc, vous pourrez en acheter facilement ! Et partir l’esprit tranquille et la valise pas trop lourde, c’est primordial quand on est jeunes parents ! Oubliez le cosy, plus encore la nacelle, n’emportez que le porte-bébé et le lit parapluie et profitez de vos vacances bien méritées.

Les vacances à la mer

Partir à la mer, c’est aussi une super idée  ! Fini les soucis du quotidien, serviettes de plage, tongs, maillot de bain, on aurait envie d’y être. Gare cependant au soleil qui est nocif pour nos petits ! Aussi, pas de bronzette sur la plage entre 11h et 16h ou alors emportez l’équipement nécessaire pour protéger votre enfant du soleil !

L’avantage côté trajet, c’est qu’avec nos milliers de kilomètres de littoral, c’est facile de trouver une destination vacances à la mer en France ! Notre gros coup de coeur : l’Esterel sur la Côte d’Azur pour la beauté de ses paysages ! Choisissez une destination proche d’une grande ville pour éviter toute contrainte logistique !

Les vacances à la montagne

Les vacances à la montagne, c’est un bon moyen de couper du quotidien et de partager très tôt les joies de la nature avec son petit ! Vous verrez qu’ils adorent les arbres, les fleurs, la verdure dès quelques mois. Prenez simplement garde à l’altitude ! N’emmenez pas votre petit au dessus de 1500m avant trois ans. Si vous devez, néanmoins, dépasser cette altitude, fonctionnez pas pallier de 500m pour monter. Attention également à protéger votre petit du soleil !

Une fois ces précautions prises, profitez-en ! La randonnée est un moyen idéal pour se retrouver, se laisser aller à ses pensées et profiter du calme de la nature. Si nous n’habitions pas aussi loin de la montagne, c’est clairement dans les Alpes que nous serions partis pour nos premières vacances.

Voyager avec un bébé à l’étranger

Notre premier séjour en famille à l’étranger c’était à Londres pendant dix jours. C’est une super destination avec un enfant : il y a des chaises hautes en quantité dans tous les restaurants, des tables à langer partout, etc. Les gens sont adorables, notamment dans le métro où j’ai toujours eu une place assise même en heure de pointe. Bref, on recommande ! A lire : mon guide Londres en famille !

A l’étranger, la vraie problématique c’est le repas. S’agissant de l’eau, nous avons acheté de l’Evian à chaque fois. Attention, certaines eaux en bouteille ne conviennent pas aux enfants de moins de 36 mois. Et pour les petits pots, on a trouvé des Hipp un peu partout assez facilement.

Pour les couches, oubliez votre modèle préféré habituel et tout se passera bien. Par contre, nous avions emporté la quantité de couches suffisantes pour la nuit car nous avons souvent des fuites avec certains modèles.

Les transports & trajets

Ne vous empêchez pas de faire un long trajet sous prétexte que votre enfant est petit ! Il y a de grande chance que quelque soit le mode de transport, il dorme ! Pour la voiture, il y sera habitué si c’est votre mode de transport du quotidien. Pour le train, habituez le aux transports en commun et cela n’aura alors rien d’exceptionnel ! Voici donc nos conseils pour votre trajet que ce soit en voiture, en train ou en avion !

La voiture et nous, c’est très ponctuel. A l’occasion de séjour en famille ou entre amis, nous avons expérimenté ce type de transport. En voiture, vous pourrez emporter ce que vous voulez et partir à l’heure qui convient le mieux à votre enfant. De plus, ils ont tendance à s’endormir facilement en voiture !

Néanmoins, en voiture, impossible de s’arrêter facilement et un seul des parents peut s’en occuper. Et qui a dit que c’était facile de conduire avec un petit qui pleure ?!

Alors, partez tôt le matin ou peu avant une sieste. En général, les moins de 12 mois font une sieste le matin et l’après-midi, cela laisse pas mal de temps. Un des parents peut rester à l’arrière pour rassurer l’enfant en cas de chagrin et le faire patienter quand il a faim.

C’est le mode de transport le plus facile et le plus agréable ! En effet, durant un trajet en train on peut s’occuper conjointement de son petit. Et, pas besoin de s’arrêter pour le change ou le repas ! C’est très facile de le nourrir aussi.

Dans l’espace change des TGV, vous pourrez allaiter discrètement pour les plus pudiques. (Personnellement, un châle suffit à couvrir). Et vous pourrez faire chauffer un biberon. Pour changer la couche, pas de problème ! Dans les TGV, vous trouverez un espace table à langer avec du papier pour protéger le matelas, même pas besoin de matelas à langer de nomade ! Dans les TER et autres trains, la banquette suffira ! Promis, on l’a fait plusieurs fois, personne n’a rien vu !

Astuces pour le trajet en train avec un bébé

Après notre longue expérience, voici nos astuces pour un trajet réussi : prenez un train 30/45 minutes avant l’horaire habituel de la sieste. Afin d’éviter tout stress, prévoyez large, notamment en eau et couches, en cas de retard. Pour le trajet, pensez aux jouets comme des livres pour occuper votre enfant. Si vous partez changer le petit à deux, veillez à ce que vos affaires de valeurs soient avec vous. Aussi, rassemblez vos affaires qui craignent dans un seul sac !

Pour les mamans qui allaitent : nourrissez votre petit au sein directement dans l’écharpe ou le porte-bébé et il s’endormira facilement et longtemps !

Finalement, c’est la montée du train et les correspondances qui sont les moments les plus stressants ! Anticipez et voyagez léger et vous passerez ces moments sans difficulté ! Pour la montée, j’allais directement à nos places (ou j’en cherchais) avec le petit en porte-bébé + le lit parapluie et Benoît s’occupait de ranger la valise. Un seule valise pour trois, pas plus !

Si vous devez emmener un cosy, pensez à réserver une place dans le train à votre enfant   ! Cela coûte 10€ et vous permettra un plus grand espace pour vous poser !

L’avion

Un trajet en avion, cela ne me rassurait guère au départ. Je craignais la pression pour les oreilles de mon enfant. En fin de compte, le décollage, le vol et l’atterrissage se sont très bien passés ! Il a tété, dormi puis tété. Pas un pleur, ni aucune gène ! Quelque soit son âge et son alimentation, faire boire votre petit pendant le décollage et l’atterrissage est primordial.

A savoir pour voyager avec un bébé en avion : vous avez le droit à deux articles de puériculture en soute, gratuitement , entre le lit parapluie, la poussette, le porte-bébé et/ou le siège auto. Nous concernant, notre lit parapluie léger et compact rentre dans la valise. Vous avez le droit aussi à un bagage cabine supplémentaire , pour nous, c’était la poussette ultra compacte.

Dans le bagage cabine, nous avions les petits pots à donner pendant le trajet ainsi qu’un biberon d’eau. Lors des contrôles de sécurité, le contenu sera inspecté. Si vous passez les contrôles en porte-bébé, attendez-vous à devoir le retirer pour passer sans avec votre enfant. A l’aéroport de Gatwick, les poussettes étaient également contrôlées. Certains aéroports proposent une file à part pour les familles, c’est un vrai plus car on est forcément plus lent qu’un client classique.

Pour l’embarquement, vous aurez le droit d’embarquer après les passagers « premium », si le vol est long, laissez le temps à votre petit de se dégourdir les jambes et embarquez tard. Sur les vols low cost, montez tôt pour avoir le temps de vous installer et être certain d’avoir de la place pour vos bagages à main.

Enfin, une fois dans l’avion, votre enfant sera attaché par une ceinture supplémentaire à la votre. Pour ma part, je l’ai gardé en porte-bébé, tout en l’attachant, pour le rassurer et lui permettre de s’endormir paisiblement. Résultat, il a dormi à chaque vol.

Pour notre premier vol, nous avons eu droit à 5 heures de retard… Merci Easyjet pour ce baptême du feu. Attendre 5 heures dans le minuscule aéroport de Nantes… Un vrai clavaire. Prévoyez toujours un scénario retard avec de l’eau et à manger supplémentaire !

Voyager un bébé…toute seule

Je n’ai que rarement eu à partir loin sans le papa. Néanmoins, je peux vous partager quelques conseils ! Si vous voyagez en train, surtout en TGV, réservez une place assise pour votre enfant. Ainsi, vous serez assurée de ne pas avoir de voisin qui serait potentiellement gêné par votre petit. Par ailleurs, cela permet d’avoir plus d’espace pour vos affaires, notamment le sac à langer. Oubliez la poussette si vous le pouvez !

Prenez votre enfant en porte-bébé, un sac à langer et une seule valise. Assurez vous d’être capable de la soulever. Si vous devez prendre la poussette, alors contentez vous d’un gros sac.

Pour le reste, rien de bien compliqué, mettez vos affaires de valeurs avec le sac à langer afin de tout amener quand vous changez la couche en dehors de votre place. Pensez à prendre des livres (c’est ce qu’on préfère ici) pour occuper votre tout petit !

L’hébergement avec un bébé

Futurs ou jeunes parents, vous vous imaginez sûrement que la question de l’hébergement est complètement futile ! Qu’il suffit de louer une jolie maison pour passer un séjour parfait. Détrompez vous ! En dépit de toutes nos anticipations, c’est sur le logement en vacances que nous avons commis les plus grossières erreurs. Et c’est le type d’erreur qui peut gâcher les vacances !

A savoir, le site Booking est super si vous précisez être avec un bébé car les établissements qui sortiront en premier seront les appart’hôtel et appartements !

Vérifier que le lit parapluie rentre dans la chambre

Oui… ça paraît bête mais il faut y penser ! Si le lit parapluie ne rentre pas dans la chambre, vous allez finir en co-dodo ou avec votre enfant dans le salon… S’il dort dans le salon, oubliez le dîner en tête à tête le soir ! On peut espérer mieux en vacances !

Ne faites pas d’économie sur le logement et sa taille pour vos vacances en famille , ça vous simplifiera la vie et vous profiterez mieux de votre séjour. Si vous pouvez réserver un appartement avec deux chambres, n’hésitez pas !

Avant de réserver votre logement, assurez-vous toujours que le lit parapluie rentre dans la chambre !

A savoir, il est parfois possible de réserver un lit parapluie avec votre logement de vacances. Attention, le matelas ne sera pas fourni. C’est pour cela que nous avons préféré acheter notre propre lit parapluie. (Lire plus bas).

Choisir un hébergement avec chambre séparée du salon

Parce que sinon, oubliez là aussi les dîners en tête à tête pendant que votre bambin dort paisiblement ! Ce sera plutôt votre enfant dans le salon et papa et maman dans le couloir ou la salle de bain ! Il y a mieux pour profiter et se détendre après une journée de balade !

Prenez toujours un hébergement de vacances avec une chambre séparée du salon !

Idem pour les siestes, pendant que il dormira l’après-midi, c’est très très chiant de devoir rester dans l’obscurité à côté sans faire de bruit pendant trois heures…! (Oui, c’est aussi du vécu !) Même si vous pensez être dehors toute la journée, parfois votre petit sera fatigué et aura besoin de faire une vrai sieste dans son lit l’après-midi.

Quel type d’hébergement choisir pour voyager avec un bébé ?

L’hôtel, c’est carrément faisable mais un appartement ou une maison c’est mieux ! Vous pourrez ainsi être plus facilement à votre aise. Nous préférons prendre un appartement en vacances et ainsi avoir une cuisine pour gérer comme à la maison les repas de notre fils. Cela permet aussi de laver facilement nos vêtements et donc de moins se charger niveau bagage. Même si je dois admettre que l’hôtel en vacances, ça nous manque un peu. Si vous avez envie d’aller à l’hôtel, voici nos astuces :

Avant la diversification, l’hôtel reste un hébergement très facile avec un petit surtout si vous allaitez : pas de biberons à chauffer, de tétine à laver, etc. Il n’y a quasiment rien à emmener ! Par contre, après la diversification, il faut penser petit pot, maison ou industriel ! Mais, les petits pots de supermarché seront facilement réchauffés avec une bouilloire. Achetez du liquide vaisselle pour nettoyer les couverts, assiettes et autres ustensiles de table. Et voilà, vous pourrez passer un agréable séjour à l’hôtel !

Quoi mettre dans la valise quand on voyage avec un bébé ?

Ce qui change le plus quand on voyage avec un petit, c’est l’encombrement des bagages ! Difficile de voyager léger, pourtant, on y arrive ! Nous sommes passés d’une valise chacun à une valise pour trois ! Pour y arriver, il va faut serrer et faire des concessions ! Ses affaires occupent 50% de la valise, papa et maman se partagent 25% chacun. J’arrive quand même à emporter maquillage et lisseur !

Pour éviter de déménager à chaque voyage avec un bébé, il est primordial de se contenter du nécessaire ! Et ça tombe bien, voici 10 achats de puériculture indispensables pour être léger !

L’équipement indispensable

Le plus important, c’est le lit parapluie et le porte-bébé, le reste, c’est superflu !

Le lit parapluie

Après notre premier séjour en hôtel avec lit fourni gratuitement, on a préféré avoir notre propre équipement. Alors, on a opté pour le très classique et pratique, le lit Babybjorn ! Bien que satisfaits par ce modèle confortable et utile, pour le premier trajet en avion, nous avions besoin d’un couchage qui rentre dans la valise. C’est pourquoi on a craqué sur le modèle Traveller de Phils and Teds ! Bref, quelque soit votre choix, le couchage nomade c’est quasi indispensable surtout pour de longs séjours.

lit bébé Babybjorn test

Le porte-bébé

Le porte-bébé, c’est LE principal moyen qu’on a utilisé pour transporter le petit en vacances. Pas question de s’encombrer avec une poussette. (Même si à partir de quinze mois, on l’emmenait au cas où à l’étranger). Le premier modèle qu’on a eu, c’est le Physiocarrier, physiologique, il est idéal dès la naissance et respecte la morphologie de votre enfant. A lire : notre test terrain du Physiocarrier ! Plus tard, on est parti en Espagne et il nous fallait une grande tétière pour le protéger du soleil. Alors, on a investit dans le Ergobaby Adapt qui peut être utilisé jusqu’à 4 ans ! A lire : test terrain du Ergobaby Adapt !

conseils équipement pour voyager avec bébé

Liste de la valise pour voyager avec un bébé

Avant de vous partager notre liste de ce qu’il faut emporter dans le sac de voyage, voici quelques conseils :

  • Prenez des couches pour 4/5 jours grand maximum (sauf si c’est impossible d’en trouver sur votre lieu de vacances),
  • Emportez des vêtements pour 5/6 jours maximum et laver sur place,
  • Pour les serviettes de bain, si nécessaire, optez pour des serviettes micro-fibres qui prennent peu de place.
  • Côté petit pot, emportez-en quelques uns mais pas tout. N’oubliez pas que partout dans le monde, il y a des petits qui mangent des petits pots ! (sauf si vous pensez vraiment que vous ne trouverez rien)
  • Pour les mamans qui allaitent, n’oubliez pas les coussinets d’allaitement même si vous pensez ne plus en avoir besoin ! Le rythme de tétées est souvent bouleversé en voyage.

Cliquez sur l’image pour télécharger

Quoi mettre dans son sac à langer pour voyager avec un bébé ?

Pour votre sac à langer, c’est un peu comme d’habitude sauf qu’il faut en mettre un peu plus. Par exemple, pour un trajet en train, s’il doit durer 2h, nous prenons 3 couches, s’il doit durer 4 heures, nous prenons pour une journée de couches soit 6 couches. Comme nous avions la valise pas loin à chaque fois, je mettais deux couches dans mon sac et quatre dans la valise en accès rapide. Pour l’avion, je prend en plus, une couverture pour qu’il n’ait pas froid !

Mais alors, comment ça se passe de voyager avec un bébé ?

Maintenant qu’on en a fini avec le trajet, le logement, les listes, etc, qu’est-ce qui se passe une fois arrivés en vacances ? Vous le verrez assez vite, voyager avec un bébé bouleverse les habitudes de vacances. Mais, oubliez les conseils qui vous disent que vous déménagerez la maison à chaque fois ! Il n’a pas besoin de grand chose, si ce n’est un lit confortable où dormir ! Et surtout, que papa et maman soient à l’écoute de ses besoins ! Et justement, c »est l’occasion de partager une passion avec son enfant ! Le quotidien passe très vite, tellement vite qu’on a du mal à capter des souvenirs. En vacances, c’est le moment idéal pour se créer des souvenirs qu’on n’oubliera jamais.

Si vous avez toujours aimé vadrouiller avant d’avoir votre enfant, continuez ! Bien sûr, c’est parfois un peu plus fatigant, ne vous attendez pas à des vacances relaxantes. Mais cela en vaut le coup ! Et même si vous n’avez jamais bougé avant, suivez nos conseils et tout se passera bien !

Vous lirez souvent : oubliez les journées de visites à vous balader toute la journée. Ce n’est pas vrai ! Chaque enfant est différent et vous fera savoir ses préférences ! Notre petit a adoré passer des journées entières dehors lorsque nous étions dans l’Esterel ! Il s’endormait paisiblement dans le porte-bébé contre papa ou maman alors que les siestes étaient compliquées à la location de vacances ! A Londres, c’est lui qui montrait la porte extérieure à peine levé pour qu’on sorte ! Et voyager avec un petit de quinze mois ne nous a pas empêché de découvrir Londres comme on le souhaitait et de marcher plus de 20 km par jour !

Ce qui change vraiment, c’est la difficulté à partir rapidement en balade le matin ! Sans organisation, on peut décoller de la location de vacances que deux heures plus tard (au sens propre) !

Préparez vos affaires la veille ! Et, dès qu’il est réveillé, habillez le, petit déjeuner et hop c’est parti pour la journée ! Si vous partez trop tard, il sera déjà trop fatigué au moment de partir mais n’arrivera pas toujours à s’endormir donc sera ronchon. (avec le notre, cela fonctionnait ainsi en tout cas).

Nous avons toujours veillé à respecter le rituel du coucher ! Pour cela, pas de restaurant le soir ! A partir de 19h, nous faisons toujours comme à la maison même en vacances. Le bain, le repas, le rituel du coucher et enfin dodo…! Ensuite, sachez qu’il risque de moins bien dormir qu’à la maison malgré toutes vos précautions ! Sur ce point, nous n’avons pas vraiment de solution, à part le co-dodo si votre petit ne dort pas…! Restez calme et rassurez le, la nuit est toujours un moment angoissant pour eux.

Nombreux réveils la nuit, levé très tôt le matin ! Aucun de nos séjours n’a été de tout repos ! On a oublié la grasse matinée et profité à fond de nos journées ! L’occasion d’admirer les magnifiques couleurs des levés du soleil ! Et pour le lit parapluie, optez pour un lit parapluie léger !

Faut-il emmener une poussette en voyage ?

On s’est longtemps demandé s’il fallait emmener la poussette ou non. Et puis, après deux séjours chez les grands-parents et les amis à trouver difficilement une place dans le train pour la poussette, la valise et le cosy, on a laissé la poussette à la maison.

Beaucoup de parents apprécient la poussette pour les siestes en balade, le nôtre ne s’endort jamais dans la poussette contrairement au porte-bébé ! Pendant longtemps, les promenades en poussette finissait en pleurs au bout d’une heure ! Et se trimballer une poussette vide… C’est vraiment pas l’idéal en voyage. Par ailleurs, la poussette ne permet pas de passer partout et demande souvent de faire de nombreux détours ou d’être capable de la porter. Enfin, faire des photos avec une poussette, ce n’est pas très pratique non plus. Du coup, le porte-bébé, c’est ce qu’on utilise dans 98% du temps.

Bien sûr, si vous pensez manger souvent au restaurant, la poussette permet d’installer votre enfant et de ne pas avoir à chercher une chaise-haute. Mais, ce n’est pas une solution qu’on apprécie.

Le porte-bébé nous sert encore beaucoup pour voyager avec un bébé de dix huit mois et 10 kilos. Alors que nous partions sans poussette jusqu’à présent, on a quand même opté depuis peu pour une poussette ultra compacte. Elle nous sert au cas où, si nous sommes trop fatigués de la veille. Par ailleurs, quand il fait très chaud (30°C), on arrive aux limites du porte-bébé.

Si vous cherchez une poussette compacte pour voyager avec un nourrisson de moins de six mois, seule la Yoyo de Babyzen pourra convenir ! Après six mois, de nombreuses marques proposent des poussettes pratique et légère. C’est à compter de ses quinze mois mois que nous avons acheté une poussette 2ème âge ultra compacte à emmener partout . A lire : poussette Pockit, test et avis !

Etant donné que j’allaite, je n’ai jamais eu à me poser la question du lait et c’est tant mieux ! C’est une économie d’argent et un vrai gain de place dans la valise. Allaiter en vacances rend les journées plus simples. Pas besoin d’emporter de biberons ni de lait dans son sac à langer. Et on peut le nourrir discrètement dans l’écharpe ou le porte-bébé tout en se promenant. A vrai dire, jusqu’à ses six mois, à part ses vêtements et affaires de toilettes, nous n’avions besoin de rien pour voyager avec un bébé et même pas de sac à langer. Pour le lait en poudre, vous en trouverez au supermarché, demandez conseils à votre pédiatre pour les équivalences de lait.

Après six mois et le début de la diversification arrive le casse-tête des repas. Vous allez vous demander si vous cuisinez, si vous emmenez des petits pots et dans ce cas quelle quantité. Lors de nos vacances dans l’Esterel, nous avions un appartement. Aussi, nous avons choisi d’emmener un petit pied mixeur (bien moins gros et lourd qu’un robot) pour gérer les purées vu qu’il commençait la diversification.

Pour nos vacances à Londres, nous n’avons emporté qu’un petit pot pour le premier soir et pour le premier midi. Ensuite, nous avons acheté des grandes marques internationales de petits pots type Hipp ou de marque anglaise. Les étapes de diversification changent d’un pays à l’autre, il faut donc s’adapter un peu !

Ensuite, pour faire manger votre petit : oubliez la chaise haute ! Si vous avez la poussette, elle servira de chaise. Sinon, sur les genoux de maman ou papa, c’est très bien. Souvent au restaurant, vous pourrez demander une chaise haute. Quand on prend un goûter sur le pouce, même toute seule, si je n’ai ni poussette, ni chaise haute, je choisis une banquette pour asseoir bébé à côté de moi.

Le changement de couches

Quelle quantité de couches emmener en voyage ? Et comment changer les couches en voyage ? Pas de stress, c’est très simple ! Pour les couches, nous emportons pour quatre jours de couches dans la valise et ensuite on achète sur place ! Par contre, les fuites de couches arrivent souvent la nuit, nous prenons nos couches habituelles pour la nuit en quantité suffisante pour toute la durée du séjour.

Pour changer les couches, quand vous êtes en balade, une serviette micro-fibre suffira. Ensuite, on l’a changé un peu partout : sur un banc dans un parc, sur une table de pique-nique en forêt, sur la banquette d’un train, dans le hall d’une gare, etc. Soyez organisés, prenez couche propre, lingettes et sac poubelle et tout se passera bien !

Dans votre logement de vacances, changez votre enfant sur le lit, mettez seulement des serviettes des deux côtés de votre enfant pour éviter les pipis qui atterrissent sur la couette du lit…!

La toilette

Pour la toilette, plusieurs options s’offrent à vous : investir dans une baignoire gonflable ou pliable. Sinon, en cas de baignoire dans le logement de vacances, voilà comment nous avons procédé : maman rentrait dans le bain avec le petit sur les genoux et papa aidait à laver le petit !

Si vous n’avez qu’une douche, lavez votre enfant au gant ! Un des parents peut s’assoir avec bébé sur lui dans le bac pendant que l’autre le lave au gant. Remplissez le lavabo si vous n’avez pas d’autre récipient pour l’eau. N’oubliez pas que votre enfant sera glissant avec le savon !

Ce qu’il faut toujours avoir dans sa valise, c’est le thermomètre de bain ! La baignoire de voyage, c’est pratique mais non indispensable ! L’idéal est de réserver un logement avec baignoire mais même avec une douche, vous arriverez à laver votre petit.

Bons plans, conseils, nouveautés…ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter pour êtres informés de nos meilleurs articles et nos conseils !

En cochant cette case, j’accepte que mon e-mail soit utilisé pour recevoir la newsletter Partons en Voyage.

Voyager avec un bébé, en bref

Voyager avec son bébé, c’est une expérience inoubliable ! Personnellement, je ne me vois pas partir sans lui. Partir à droite à gauche fait partie de moi et c’est une passion, un état d’esprit que je veux lui partager dès son plus jeune âge !

A ceux qui pensent que ce n’est pas possible de voyager avec un bébé, c’est faux. Nous voyageons avec une seule valise alors qu’avant on en prenait deux ! Et pour les journées de visite, on a réussit à tout caler dans un seul sac à dos, matériel photo et affaires du petit comprises. En plus, nous n’avons pas de voiture et prenons que le train ou l’avion.

La seule vraie différence : le rythme de vos journées ! Selon votre enfant, vous ne pourrez pas forcément crapahuter partout ! La petite famille aura besoin de plus longue pause, pour nourrir le petit, lui faire un câlin, le laisser marcher, etc. Et c’est un excellent moyen pour mieux profiter de ses vacances.

Par ailleurs, pour votre premier voyage avec un bébé, commencez par passer quelques jours pas très loin de chez vous ! Ainsi, vous saurez comment votre enfant se comporte et ferez vos ajustements pour votre plus long séjour. Vous verrez, néanmoins, que les petits changent beaucoup ! Voyager avec un bébé de quatre mois n’a rien à voir avec voyager avec un petit de douze mois. Si prendre le train pendant 10 heures avec un petit de 7 mois a été très facile, avec un bébé de 15 mois, 2 heures de train, c’est très très long quand on n’arrive pas à l’occuper !

Notre conseil principal : soyez zen, anticipez et écoutez votre enfant ! Et, vous vous créerez de magnifiques souvenirs.

Article initialement publié le 3 Juillet 2018 et régulièrement mis à jour depuis.

  • Survivre à un long trajet en train avec enfant !

Comment prendre le train avec bébé sereinement ?

Ergobaby adapt : avis et test terrain.

  • Londres avec enfants : le guide pratique !
  • Lit parapluie Phil & Teds Traveller : test et avis
  • Lit parapluie Babybjorn : avis et test longue durée
  • Poussette Pockit GB : test et avis longue durée
  • Physiocarrier JPMBB / Love Radius : avis et test

Porte-bébé physiologique : Avis & Comparatif

10 achats bébé indispensables pour voyager.

  • Voyager enceinte : mon retour d’expérience

Vous aimez cet article, partagez-le !

' src=

Partons en Voyage

Nadia & Benoît ! Nous sommes deux passionnés de voyages et de photo. Les vacances, c'est un moment unique alors activités, hôtels, évasion...on est toujours prêts à passer un super moment. Et pour immortaliser nos aventures, on aime avoir du bon matériel photo. Parents depuis 2017, on partage le goût de l'évasion à notre fils !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Poussette pockit gb : test et avis longue..., physiocarrier jpmbb / love radius : avis et..., laissez un commentaire annuler la réponse.

Save my name, email, and website in this browser for the next time I comment.

2 commentaires

' src=

Bonjour, Merci pour ces précieux conseils. Petite astuce pour doucher un bébé dans une location sans baignoire : mettre une serviette propre par terre dans le bac de douche puis poser bébé dessus. Vous pourrez le mouiller, le savonner et le rincer. Attention toutefois à être assez rapide pour qu’il ne prenne pas froid.

Merci pour ce conseil 😀

Et je précise que vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus

Blog Voyages et Enfants Logo entête

Premier voyage avec bébé: nos conseils

C’est votre 1er voyage avec bébé, et ce nouveau bébé est votre premier!Alors ne stressez pas! C’est comme tout, il faut juste s’organiser. Depuis que vous êtes sortie de la maternité, vous avez su faire face à chaque nouveau défi (changer la couche, donner le 1er bain…) Et bien le premier voyage c’est pareil… avec un peu plus d’organisation!

Au sommaire:

  • A quel âge voyager avec bébé
  • Choisir sa destination de voyage avec bébé
  • S’équiper léger pour voyager avec bébé
  • S’adapter au rythme de votre nourrisson
  • Bien organiser son itinéraire / son trajet
  • Bien connaître son bébé avec le grand départ

1 – A quel âge voyager avec bébé?

Comme vous vous en doutez, il n’y a pas d’âge minimum pour partir avec son bébé en voyage . On peut partir dès ses 7 jours! Mais attention, accueillir un nouveau-né demande une certaine adaptation: l’allaitement, les nuits entrecoupées, les changes. .. A vous de voir si vous connaissez suffisamment votre bébé et vous même pour vivre tout cela loin de chez vous!

Si vous aimez notre contenu et que vous préparez votre voyage, n'hésitez pas à cliquer sur nos liens affiliés ! Ca me permet de toucher une petite commission sans vous coûter plus cher. Une bonne façon de me remercier du contenu gratuit du blog, et de m'appuyer pour mon indépendance éditoriale, sans article sponsorisé et pour rester libre de mes avis ! Merci d'avance pour votre soutien et bonne lecture.

Et ne vous inquiétez pas quand les septiques vous diront que ça ne sert à rien de partir avec un tout petit, car il ne s’en rappellera pas! Il y a de nombreuses choses dont les bébés ne se rappellent pas, pourtant on le fait. Lors d’un voyage avec bébé , on partage avec eux d’autres sensations, d’autres odeurs, d’autres gouts, d’autres rythmes, d’autres connaissances. Et cela restera tout au fond d’eux et les construira petit à petit!

>> A quel âge voyager avec un enfant? pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients selon l’âge des enfants

2 – Choisir sa destination de voyage avec bébé:

Avec votre premier bébé, le mieux est de tester un week-end prolongé en France , seuls (sans la famille pour que personne ne vous mette la pression ;-).) On choisit une destination à 3 -4 h maximum de route de chez soi.

On évite le sud par temps de canicule ou la montagne (par rapport  aux précautions pour l’altitude ou pour éviter le froid) pendant les 3 premiersmois

Pour les destinations plus lointaines, en itinérant, je les recommande aux parents qui ont très souvent voyager (habitués aux voyages un peu plus durs, les backpackers) ou à ceux qui sont déjà partis avec un nourrisson. Ce n’est pas du tout impossible, mais c’est plus stressant, plus fatiguant! N’imaginez pas garder un rythme soutenu d’activité ou de visite . Par contre, le potentiel “belle rencontre avec bébé” est décuplé!

Pour le premier voyage de Mini Voyageuse (à 1 mois) et après un week-end en famille à 2h de chez nous, nous avons choisi de partir en camping car à Aix les Bains pour 4 jours. Et bien pour une première sortie avec son premier bébé, je vous promet que cela suffit! C’est une façon de voir ce qui peut poser problème, voir ce que l’on a oublié etc …. Je vous invite d’ailleurs à retrouver notre liste des indispensables pour voyager avec bébé

>> Lire aussi: où voyager avec bébé: 25 idées de destinations

premier voyage avec bébé en camping car 1er voyage avec bébé astuces conseils VOYAGES ET ENFANTS

3 – Voyage avec bébé : Restez zen

Tout le monde vous dit qu’il faut penser à adapter bébé à son nouvel environnement!

Oui ça, c’est bien! Mais si vous êtes stressés et tendus de peur de mal faire, bébé le ressentira. C’est vous la maman et le papa, le premier environnement de bébé! Donc be cool!

>> Pour aller plus loin: tous nos conseils pour un premier vol avec bébé

4 – Prévoir les accessoires, équipements et nécessaire de santé:

Il vous faut être attentif à ne rien oublier d’indispensable. Ne pas oublier la sucette ou le doudou si c’est la seule et unique chose qui permet de calmer bébé car sinon on rate le point “rester zen” !

------------------------------------------------

Tout pour préparer votre voyage 

Par contre, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et tout emporter avec vous. Pour savoir ce qu’il faut emporter, je vous conseille de lire cet article Liste accessoire de voyage avec bébé qui vous indiquera les accessoires indispensables à prendre pour voyager avec bébé:

  • porte-bébé ,
  • sac à langer ,
  • trousse de secours ,…

Et si vous oubliez quelque chose et en partant en France, vous pourrez toujours vous dépanner dans un supermarché (qui sont maintenant pratiquement ouverts tous les jours) ou avec le système D.

Toujours lors de notre 1er voyage avec bébé et en tant que nouveaux parents, nous n’avions pas prévu qu’il ferait assez froid dans le camping car pour Mini Voyageuse pendant la nuit. La turbulette n’étant pas assez chaude, M. Papa a créé une super couverture pour emmailloter bébé en plus de sa turbulette avec son pull en laine et là impeccable!

>> Tous nos articles pour choisir le matériel le plus pratique pour voyager avec bébé

5 – Garder le rythme de bébé en voyage

Si vous le pouvez et vous le pouvez tant que c’est votre premier (vous n’avez pas à le faire suivre les ainés dans leur activité!), respecter les horaires de votre bébé .

Si c’est un gros dormeur, et que bébé aime son confort dans un lit bébé , profitez de ses siestes pour lire, vous reposer pendant qu’il dort dans un vrai lit. Et ensuite, vous pouvez prévoir une deuxième grosse sieste dans la poussette ou encore mieux dans le porte bébé. Là c’es le rêve pour eux, ils s’endorment sans souci! Et vous pouvez profiter de bouger!

Mais, sachez que bébé s’adapte souvent bien mieux que nous : il peut dormir dans la voiture quand on roule, dans sa poussette, dans vos bras dans le métro ! Bref, à vous de juger de son état de fatigue et de sa capacité à récupérer!

>> Pour aller plus loin: bien gérer les siestes de bébé en voyage

Mes enfants ont toujours dormi très facilement, et on fait des siestes jusqu’à leur 5 ans environ! Mais cela ne nous a jamais empêché de profiter! Dans les grandes villes comme à Moscou et à Bucarest quand ils avaient 4 ans environ, nous visitions toute la journée, ils étaient devenus les champions des micro siestes de 10 min dans le métro. Et nous faisions une vraie sieste 1 après-midi sur 2 ou 3!

Voyage avec bébé astuce parents 1er voyage avec bébé astuces conseils VOYAGES ET ENFANTS

6 – Les trajets avec bébé:

Si vous partez avec votre premier enfant, et avant ses 6 mois, sachez que le roulis de la voiture endorment votre bébé. Et tant qu’il ne ronchonne pas, laissez-le vivre sa vie! Il vous le fera savoir bien assez tôt qu’il a besoin de vous! Un petit doudou et le paysage sont souvent les meilleures distractions des touts petits.

Si vous prenez l’avion, plusieurs précautions sont à prendre . Vous les trouverez ici , décrites par une maman qui voyage souvent en avion. Le problème de l’avion, c’est que vous n’êtes pas seul et il est toujours plus difficile de gérer un enfant mécontent sous le regards des autres. Idem pour le train!

>> Nos conseils pour des longs trajets en voiture

7 – Apprenez à connaitre votre bébé

Connaitre son langage : Pour moi, je sais que je peux partir n’importe où avec mes enfants dès que j’ai repéré et découvert leur façon de communiquer. Même si on est la maman , on met quelques jours voir quelques semaines à faire connaissance tous les deux.

Intervenez rapidement : Quand vous connaissez tous les signes que vous envoie votre bébé pour vous dire “j’ai faim, j’ai mal (souvent au ventre), j’ai sommeil”, vous pouvez partir sereinement en surveillant ces signes et en intervenant avant qu’il ne soit trop tard et que bébé soit énervé.

Voilà, j’espère que cet article vous rassurera! Pour bien préparer, sachez qu’il existe du matériel et accessoire de voyage pour bébé , permettant de se faciliter la vie lors des escapades en famille. Je vous donne tous mes conseils pour choisir les indispensable sur ma boutique.

Et après votre premier voyage test avec bébé, vous voilà prêt à vivre d’autres voyages plus lointains avec vos enfants, sans problème! Et encore, voyez comment nous avons “foiré” notre premier voyage avec bébé ! Mais cela fait aussi des souvenirs! Et tant que votre enfant n’est pas en danger, ce n’est pas grave: manque de sommeil, fatigue, les bébés récupèrent très vite! Plus vite que nous (expérience vécue cet été!)!

Tous ces conseils, partagés selon mon expérience – mais chacun aura la sienne,- sont vraiment les bases pour votre premier voyage avec votre premier enfant , car pour le second, vous verrez que vous avez acquis de l’expérience et il est plus simple de partir! Je ne sais pas ce qu’en pensent les autres mamans, mais je trouve que l’on s’inquiète bien moins, on est rodé!

Et vous comment s’est passé votre tout premier voyage avec bébé , où et quand êtes vous partis en famille?

  • Tous nos articles sur les lits bébé
  • Gérer le décalage horaire
  • Tout le matériel pour bébé
  • Notre dossier: voyage avec bébé

D'autres idées de circuits en famille

Que des belles paroles pour rassurer une mère ! Voyager avec un nouveau-né peut être compliqué lorsque vous n’êtes pas bien préparé. Je trouve que vous êtes de très bon conseil.

Bonjour, j’aimerais aussi avoir votre avis concernant le meme sujet…partir en Roumanie en voiture (trajet de 2 jours) mais avec un bebe de 10 mois qui aime pas trop rester dans la voiture! Quelques petits astuces? Merci

  • Ping : Le babyphone sans fil pour les petits voyageurs - Addictif-Zine

Bonjour, article très intéressant ! J’aimerai avoir votre avis sur une petite chose… partir à l’étranger avec un bébé de 4 semaines, bonne ou mauvaise idée ? On voudrai partir au Portugal ( en voiture, 2jours de route et une étape) mais je me pose beaucoup de question… c’est dangereux ou pas sachant qu’elle naura pas de vaccins, un bébé supporte bien beaucoup de route ?…

merci pour vos réponses !!!

Bonjour Candice, Il va falloir faire plusieurs pauses quand votre petit bout sera réveillé, mais ils dorment beaucoup à cet âge là!, parfait pour faire de longs kilomètres! Pour les vaccins manquants faites juste attention à ne pas le mettre dans de trop grandes foules, ou sur le sable!

  • Ping : Premier voyage avec bébé pour jeu...
  • Ping : Vacances avec bébé: le guide de survie [dossier] | VOYAGES ET ENFANTS
  • Ping : Partir avec des enfants en voyage | 5 destinations famille pour les vacances de la Toussaint | VOYAGES ET ENFANTS

Notre fille avait 3 mois lorsque nous sommes partis en Toscane et notre fils le même âge pour notre voyage en Suède ! Il faut aussi choisir des destinations baby-friendly ! Dans les pays scandinaves, tout est fait pour les familles avec enfants en bas-âge, donc pas de stress !

Nous avons hésiter pour le voyage de cet été, les pays scandinaves nous font envie. Mais habitant à la montagne, on a plutôt envie d’avoir chaud pendant au moins 15 jours l’été. Du coup on a opté pour la Turquie , qui est sympa pour les enfants!

Très bons conseils comme d’habitude ! Pour nous c’était Cassis pour ses jolies calanques ! Et donc 3h de TGV de Paris + un peu de voiture.

Je vois que tout le monde a pris ses précautions! Parents exemplaires!

La famille étant à bien 3h de train, c’était notre premier voyage. Mais la famille étant un lieu de stress, ce n’était pas des vacances. Donc ensuite Lyon (à 7 mois) puis le Japon (à 9 mois). Pour moi le train est le mode de transport le plus agréable.

Souvent lorsqu’on est jeune parent, on a du mal à assumer quand on est en famille, il faut passer du statut enfant à parent, et cela prend souvent quelques mois.

Pour le train, je ne suis vraiment pas experte! En france, il ets trop lent pour sortir des Hautes Alpes! Du coup on ne le prend qu’à l’étranger et souvent de nuit!

Poussette voyage top 1er voyage avec bébé astuces conseils VOYAGES ET ENFANTS

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

voyage train bebe 5 mois

Et pourtant elle tourne…

Blog voyage en famille, voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d’expérience.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Dernière mise à jour de l’article en mars 2023.

En avril 2016, nous sommes devenus parents. Des parents comblés par une petite Capucine. Notre envie de voyager ne s’est pas arrêtée pour autant… et c’est donc à trois que nous avons repris la route. Après nos recommandations pour voyager enceinte , nous revenons aujourd’hui sur 12 mois de voyages, avec nos galères, nos bons plans et nos conseils pour, à votre tour, partir sereinement avec bébé.

Avant toute chose, tout ce que vous allez lire ici est intimement lié à notre expérience personnelle. Nous ne sommes pas des spécialistes de la petite enfance ! Cet article (et comme tous ceux que vous trouverez sur Internet) est à prendre avec beaucoup de précaution et à adapter selon vos habitudes et votre enfant. Faites-vous confiance, vous êtes les personnes les mieux placées pour connaître et répondre aux besoins de votre bébé.

Et si malgré tout vous hésitez encore, pensez à faire appel à une agence de voyage locale (quelque soit votre destination, demandez ici un devis gratuit et sans engagement ). Vous obtiendrez ainsi des conseils personnalisés pour votre itinéraire, vous gagnerez du temps sur la préparation du voyage et pourrez profiter de celui-ci sereinement (avec simplement votre bébé à gérer !).

Retour donc sur cette année de voyages où nous distillons nos recommandations au fil de cet article…

  • Comment choisir la destination pour voyager avec bébé ?
  • Que mettre dans la valise de bébé ?
  • Comment profiter du voyage avec bébé ?

Prendre le train avec un bébé

Prendre l’avion avec un bébé.

  • Comment trouver des restaurants baby-friendly en voyage ?
  • Comment trouver des logements baby-friendly en voyage ?
  • Comment se déplacer en voyage avec bébé ?

À lire aussi : en 2018, notre famille s’est agrandie avec l’arrivée d’une deuxième petite fille ! Nos conseils pour voyager avec deux enfants de moins de 3 ans se trouvent par ici !

Choisir la destination pour voyager avec bébé

Peut-on voyager avec un bébé de 1 mois .

Nous avons commencé doucement avec une simple nuit à l’hôtel à Montmartre (nous habitions encore sur Paris à l’époque). Capucine avait 1 mois. Nous souhaitions d’abord prendre nos marques, avant de partir plus loin et plus longtemps, et apprendre comment nous fonctionnions hors de chez-nous avec notre bébé. Nous sommes ainsi partis sereinement, si nous avions oublié quelque chose ou si ça ne se passait pas très bien, nous étions seulement à quelques stations de métros de chez nous ! Pratique !

Pour choisir ensuite nos destinations de voyage, nous avons fait le choix de rester en France ou en Europe (terminées les 24 heures de vol pour nous rendre de l’autre côté du Monde !). Il y a tellement de belles choses à voir à proximité ! Ce choix a également été motivé pour Capucine, afin de lui éviter certains vaccins obligatoires en régions tropicales, les destinations trop chaudes ou trop froides et des pays où la sécurité est incertaine. Si besoin, vous trouverez plus d’informations sur le site du gouvernement dédié aux voyages à l’étranger .

Où partir avec un bébé ?

Pendant la première année de Capucine, nous sommes ainsi partis régulièrement en vacances chez nos familles en Loire-Atlantique (Capucine avait 1 mois la première fois), en train à Amsterdam (2 mois), en voiture à Bayeux (2 mois) et pour un petit séjour dans le Berry (5 mois), en week-end à La Rochelle (6 mois), en avion pour des vacances à Tenerife (9 mois) puis en Irlande (12 mois). Pour les premiers mois de notre seconde fille Constance, nous avons aussi continué nos voyages. Dans le Finistère dès ses 1 mois, à Brocéliande (3 mois) et en Croatie (6 mois).

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Lui montrer notre jolie France (ici dans le Berry ).

Préparer les affaires du bébé pour un voyage

Quels documents et papiers pour voyager avec bébé .

Pour des voyages hors de France, une carte d’identité est obligatoire pour tous. Il vous faudra donc prendre rendez-vous avec votre mairie pour déposer un dossier de demande de carte d’identité pour mineur. Celle-ci est gratuite. Pour plus d’informations sur les pièces à fournir notamment, rendez-vous sur le site officiel du gouvernement . Comptez 3 semaines minimum de délai (ça peut-être moins selon les villes) et même un peu plus à l’approche des vacances d’été.

Nous n’avons pas eu besoin de faire un passeport à Capucine pendant cette première année car nous sommes restés en Europe. Toutefois, si besoin, vous trouverez plus d’informations sur l’obtention d’un passeport pour un mineur par ici .

Autre papier important lorsque vous voyagez en Europe, il vous faudra faire sa carte européenne d’assurance maladie (CEAM) délivrée par la CPAM (pour votre bébé comme pour vous d’ailleurs !). Le cas échéant, celle-ci vous permet de bénéficier d’une prise en charge des frais médicaux, sans avancer d’argent. Faites directement la demande via votre compte Ameli , minimum 15 jours avant votre départ.

Évidemment, quelque soit la destination, ayez également toujours le carnet de santé de votre bébé avec vous ! Assurez-vous également avant de partir que ses vaccins soient bien à jour.

Quelles affaires emmener pour voyager avec un bébé ?

Pour mettre toutes les affaires de Capucine, nous avons un sac à langer de la marque Magic Stroller Bag . Très pratique, il est très grand (ce qui nous permet d’y ranger ses affaires mais aussi les nôtres !) et, grâce aux différentes attaches, d’être aisément transportable (en bandoulière, à la main ou, grâce aux anneaux, d’être attaché à la poussette). Et petit détail supplémentaire qui ne gâche rien : il est très joli ! Il nous suit partout !

Pour parer à tous les imprévus, voici une petite check-list des choses que nous avons toujours avec nous, à portée de main dans notre sac à langer (à adapter bien évidemment en fonction des besoins de votre bébé et de vos habitudes) :

❑ Une pochette avec couches, cotons et une bouteille de liniment au format voyage ❑ Un tapis à langer de voyage ❑ Des petits sacs (nous prenons des sacs de… congélation !) pour y mettre les couches sales (pour éviter d’embaumer les toilettes des lieux publics ou les logements où nous nous trouvons) ❑ Une tenue de rechange (en cas d’imprévu !) ❑ Un lange (les langes nous sont très utiles en voyage puisqu’ils peuvent servir de couverture, de tapis pour l’asseoir ou la changer, de bavoirs et de serviettes, etc. !) ❑ Biberon / eau / lait en poudre / petit pot salé et sucré (nous revenons sur cette partie « nourriture » un peu plus loin dans cet article) ❑ Un verre Munchkin (très pratique, celui-ci permet d’éviter les fuites d’eau dans le sac !) ❑ Une tétine, un boîtier pour la mettre et une attache-tétine ❑ Des lingettes (nous ne les utilisons pas du tout au quotidien mais, lors de nos voyages, elles s’avèrent bien utiles en cas de salissures sans point d’eau à proximité !) ❑ Des petits jouets et livres de voyage

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Poussette : Vertbaudet

Profiter de son voyage avec bébé, un rythme différent

Lorsque nous étions tous les deux, nous étions plutôt « speed » dans nos voyages ! Nous voulions en profiter pour voir un maximum de choses. Avec Capucine, nous avons appris au fil des mois à voyager plus doucement, et à faire des pauses pour respecter son rythme .

Par deux fois, nous avons expérimenté le décalage horaire aux Canaries et en Irlande, avec 1 heure de moins sur l’horloge… et où nous sommes finalement restés à l’heure française avec Capucine ! Nous aurions bien aimé qu’il en soit autrement (les réveils à 5 h 30 du matin en vacances, c’est loin d’être facile !) mais elle a gardé son rythme et nous aussi (l’avantage c’est qu’il y a beaucoup moins de monde en matinée dans les lieux habituellement fréquentés !).

Voyager avec un bébé, c’est finalement passer du temps avec lui à partager des choses différentes du quotidien. Et faire des activités que nous n’aurions pas faites sans elle ! Un bébé attire également la sympathie et est source de discussion. Nous avons beaucoup plus échangé avec les locaux depuis que Capucine est avec nous. Ça rend le contact plus facile, quelque soit la langue parlée .

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Observer les chèvres en Normandie

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Contempler les aquariums géants à La Rochelle

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Longue(s) minute(s) d’observation d’une pomme de pin en Irlande

Aux deux mois de Capucine, nous prenions le Thalys pour rejoindre la jolie ville d’Amsterdam . Une ville que nous connaissions déjà pour y avoir été l’année passée tous les deux . Le trajet s’est très bien passé. En arrivant devant les passages de sécurité de la Gare du Nord, nous avons pu passer sur une file sur le côté. Inutile de passer par la file d’attente, c’est appréciable.

Est-ce qu’un bébé paye le train ?

Les voyages pour les enfants de moins de 4 ans sont gratuits si ils voyagent sur les genoux (valable avec la SNCF mais aussi sur les lignes Thalys, Eurostar, en Italie, Espagne, etc. ) ! Si besoin, pour avoir une place réservée pour votre bébé, il y a un tarif unique de 9 € (appelé « tarif bambin » à la SNCF). La carte Avantage Adulte (au tarif annuel de 49 €) permet, une réduction de 60 % pour les enfants de 4 à 12 ans (3 enfants accompagnants maximum). N’hésitez pas à consulter notre article dédié aux trajets de train pour en savoir plus !

Les emplacements « Carrés Familles » à bord des TGV sont à privilégier. Ils sont isolés du reste du compartiment par une paroi vitrée, afin d’être plus à l’aise avec vos enfants dans le train.

Des espaces nurseries, équipés de tables à langer, sont accessibles à bord des TGV, Thalys et Eurostar. Ils sont situés entre les wagons, au même niveau que les toilettes et représentés par un pictogramme spécifique. Si besoin, vous pouvez également vous rendre à l’espace bar pour demander à faire réchauffer le repas de votre enfant. Petite particularité concernant les trains OUIGO : les billets pour les enfants de moins de 12 ans sont à 5 € (8 € pour les trajets de plus de 2 h 45 ou à l’arrivée ou au départ de Paris centre). Des tables à langer et des chauffe-biberons sont présents en voiture 7 et 17 (il n’y a pas de voiture bar).

Comment occuper un bébé lors d’un voyage en train ?

Pour occuper Capucine à bord du train, nous avons toujours notre sac à langer où nous gardons à portée de main toutes ses affaires : couches et nécessaire de change, nourriture et eau, jouets. Pour ces derniers, nous veillons à ce qu’ils ne soient pas bruyants et nous privilégions les livres et les petites peluches adaptées à son âge.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Dans le train à Paris

Comment voyager avec un bébé en avion ?

Capucine a pris l’avion pour la première fois à 9 mois, pour nous rendre à Tenerife . Les conditions n’étaient pas forcément les meilleures puisque nous avions une escale de 5 heures à l’aller et que notre avion a eu du retard au retour et donc que nous avons patienté une journée complète à l’aéroport de Madrid pour attendre notre prochain vol !

De fait, nous avons eu le temps de tester les services proposés à l’aéroport lorsqu’on patiente avec un bébé ! Et c’était plutôt très positif sur ce point car l’aéroport de Madrid propose un espace entièrement dédié aux jeunes enfants. Une vraie petite crèche ! Un espace jeux (dont une piscine à boules que Capucine a adoré), une cuisine équipée avec des chaises hautes, un espace sanitaire avec des pots et des petites toilettes, un espace dortoir avec des lits à barreaux, un espace de change avec matelas à langer et deux petites pièces pour allaiter au calme. Nous y avons passé notre journée, c’était parfait ! Et nous encourageons l’ensemble des aéroports à faire de même, c’est vraiment l’idéal pour patienter avec un bébé / jeune enfant.

Est-ce qu’un bébé paye l’avion ?

Nous avons ensuite repris l’avion pour nous rendre en Irlande puis en Norvège . Capucine avait 12 mois puis 15 mois à ces moments-là. Jusqu’à ses 2 ans, un bébé voyage quasi gratuitement ou à très faible coût (90 % de réduction sur le prix du billet pour Air France par exemple) en restant sur vos genoux lors du vol, il n’aura pas de place attribuée. Voici donc nos divers retours concernant ces vols.

En amont, renseignez-vous sur les modalités d’accueil et sur ce que vous avez le droit d’emporter avec vous ou non en cabine et en soute (les règles ne sont pas les mêmes lorsqu’on voyage avec un bébé). Vous trouverez ces informations directement sur le site Internet de la compagnie avec laquelle vous voyagez (quelques exemples ici : Air France / Vueling / Ryanair / EasyJet ).

Généralement, vous avez le droit à deux articles de puériculture (lit parapluie, poussette, siège-auto, porte-bébé, etc.) à transporter gratuitement en plus de vos bagages. Pour le premier voyage de Capucine en avion, nous avions ainsi pris son lit parapluie et sa poussette (pratique, celle-ci est une trio et donc le siège-auto s’insère directement sur le châssis !). Pour le second, nous avons pris ces deux mêmes éléments. Capucine ayant grandi, la poussette était en mode « normale » et nous avons donc fait le choix de louer un siège-auto directement sur place, avec la location de la voiture que nous avons faite via Carigami .

Lors de l’enregistrement de vos bagages, le personnel vous donne le choix de faire partir immédiatement la poussette en soute ou de la garder avec vous jusqu’à la porte de l’avion. Cette deuxième option est très confortable. Et effectivement, vous la donnez qu’au tout dernier moment, juste avant de monter dans l’avion. À l’atterrissage, nous avons eu les deux cas de figure : nous l’avons soit récupérée à la porte de l’avion directement sur le tarmac ou avec les autres bagages, sur un tapis spécial « bagages hors norme ».

Nos conseils pour voyager avec un bébé en avion

Au passage de sécurité, là c’est le moment le plus pénible d’un voyage avec bébé . C’est déjà compliqué quand nous sommes deux (enlever ses chaussures, sortir les liquides de moins de 100 ml, sortir les éléments électroniques, etc. puis devoir tout remettre dans un sac que tu avais super bien optimisé et bien tout rangé comme il faut… Grrr !). Mais ça c’était avant. Avec un bébé, ça se complique. Certains aéroports (MERCI !) ont un passage réservé aux familles. Empruntez vraiment celui-là s’il y en a un. Ça vous évitera les regards exaspérés des voyageurs, les bousculades et les gens qui vous passent devant sans même un regard parce que OUI ça prend un peu plus de temps d’être avec un bébé à ce moment-là ! Au passage de sécurité, il vous faudra donc sortir l’ensemble des aliments du bébé de vos bagages et ils seront examinés un par un dans une sorte de boîtier. Si vous l’avez avec vous, il vous faudra plier la poussette car elle passera également sous les rayons X du tapis roulant. Vous pourrez ensuite passer sous le portique, avec votre bébé dans les bras. Puis il faudra tout ranger dans vos bagages… et euh… bon courage ! :)

En salle d’embarquement, nous tentons « d’épuiser » Capucine en la laissant jouer au maximum et en se déplaçant (elle « marchait » en se tenant aux murs à 9 mois et marchait ensuite lors de notre séjour en Irlande). Nous n’avons hélas pas une grosse dormeuse et elle ne veut pas dormir dans l’avion ! Nous préférons ensuite embarquer le plus tard, parmi les derniers passagers, afin que le temps passé à la garder sur nos genoux, au calme, soit ainsi le plus court possible. Nous gardons de toute façon notre sac à proximité, sous nos pieds, pour avoir toutes ses affaires à portée de main et nous n’avons ainsi pas besoin d’utiliser les compartiments au-dessus de nous (qui sont déjà bien complets quand nous arrivons). Nous la changeons aussi au tout dernier moment, juste avant d’embarquer, afin d’éviter à avoir à le faire à bord de l’avion. Des espaces bébé avec tables à langer (séparés des toilettes) sont présents dans tous les aéroports (ceux où nous avons été en tout cas !).

Dans l’avion, l’équipage vous remettra une petite ceinture. Elle est à attacher à la votre puis à boucler autour de votre bébé qui est assis sur vos genoux . Nous avons fait le choix de vols courts (3 heures 30 au maximum) pour les premiers mois de Capucine. Elle a été adorable à chaque fois (de toute façon, quoi qu’il en soit, il faudra tout de même vous attendre aux regards inquiets de vos voisins quand vous prenez place dans l’avion…). Nous avions prévu 2/3 petits jeux pour le voyage, mais les divertissements ne manquent pas dans l’avion et Capucine s’est largement occupée seule entre les coucous aux hôtesses de l’air et les consignes de sécurité à feuilleter !

Lors des phases de décollage et d’atterrissage, pour éviter les douleurs aux oreilles, donnez simplement le sein, le biberon ou une tétine à votre bébé. Pensez aussi à avoir près de vous une petite couverture ou de quoi couvrir votre bébé car la climatisation est souvent un peu fraîche pendant le vol.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Là, c’est une photo mensongère… Capucine s’était endormie à 5 minutes de l’atterrissage !

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Attachez vos ceintures ! Parés pour le décollage !

Trouver des restaurants baby-friendly en voyage

Côté nourriture, les premiers mois ont été les plus faciles. Capucine était en allaitement exclusif, liberté totale pour qu’elle mange partout et n’importe quand ! Nous pouvions entrer dans n’importe quel restaurant !

Pour les biberons, la logistique se complique un petit peu. Il vous faudra avoir avec vous, biberon, lait en poudre et eau minérale. Nous rinçons ensuite simplement le biberon à l’eau pour éviter les résidus qui collent avant de le nettoyer proprement en revenant au logement. Pour éviter d’avoir la boîte de lait entière avec vous, privilégiez les boîtes doseuses .

Pour les restaurants, nous avons toujours privilégié ceux mettant à disposition une chaise bébé. En fait, lors de nos voyages, quasiment tous les restaurants en proposaient. Nous avons même été agréablement surpris d’y trouver parfois table à langer, espace jeux et/ou menu adapté aux enfants, un vrai plus et un vrai confort (vous le verrez dans un prochain article, c’est LE gros reproche que nous faisons aux restaurants où nous habitons aujourd’hui…).

Après avoir mangé, Capucine s’occupe généralement très bien toute seule en grignotant un morceau de pain. Nous pouvons ainsi profiter de nos pauses déjeuner pour manger tranquillement. Le soir, dès que la fatigue se fait sentir, c’est souvent beaucoup plus compliqué (Capucine se couche vers 19 h 30). Soit nous mangeons donc nous aussi de bonne heure (nous étions un peu seuls à 19 heures dans les restaurants espagnols de Tenerife par contre !) soit nous prenons un repas dans le logement que nous occupons.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

À Amsterdam . Un carrot-cake pour Gwénaëlle. Du lait pour Capucine.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

La fameuse chaise Ikéa bien pratique (ici à Tenerife ) !

Trouver un logement baby-friendly en voyage

Ce paragraphe peut sembler un peu idiot… mais oui, certains établissements n’acceptent pas les jeunes enfants (encore une expérience négative qui ne vient pas de nos voyages… mais de Rennes où nous résidons actuellement) ! À notre arrivée ici, nous avons cherché un logement type chambre d’hôtes ou chez l’habitant car nous étions sans appartement pour une durée de 2 mois… et nous avons eu plusieurs retours négatifs car les bébés n’étaient pas acceptés ! Bref, nous aurons l’occasion de revenir là-dessus sur un prochain article.

Heureusement, vous trouverez tout de même des hôtes adorables, qui accueillent les familles avec beaucoup de sympathie. Avant de réserver, prenez soin de demander si tout le nécessaire pour accueillir un bébé est disponible. Ça vous évitera ainsi de transporter les éléments de puériculture indispensables (comme la chaise haute ou le lit bébé).

Pour Capucine, en fonction des endroits où nous logions, nous avons alterné entre le matériel mis à notre disposition et son lit « à elle ». À Amsterdam, nous avons ainsi emporté avec nous son couffin . Même si nous louons toujours des hébergements avec le matériel nécessaire, nous prenons toujours par précaution son lit parapluie. À propos de celui-ci, nous vous avons un vrai coup de cœur pour le lit parapluie light de Babybjörn ! Les premiers mois, nous avions un lit parapluie « classique ». C’est lourd, encombrant et long à installer. Pour nous rendre à Tenerife, il nous fallait absolument un lit plus « pratique » pour voyager en avion. Le lit de la marque Babybjörn est absolument parfait pour être transporté facilement ! Nous ne nous en séparons plus.

Et à votre avis, combien de temps faut-il pour installer le lit parapluie light de Babybjörn ? Oui, moins d’une minute !

Pour les logements que nous choisissons (que ce soit sur Booking , Airbnb ou Home Exchange ), nous privilégions toujours une location avec une chambre séparée . Même si nous dormons ensemble dans cette même chambre, nous pouvons ainsi coucher Capucine seule au départ et vaquer à d’autres occupations. Sinon, nous sommes condamnés à nous assoir sur le carrelage de la salle de bain pour ne pas la déranger dans son endormissement et son sommeil (oui, oui, c’est du vécu !).

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Le lit parapluie mis à notre disposition au Déclic Hôtel à Montmartre

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Le petit ourson dans le lit bébé de La Maison du Lac à Eguzon

Se déplacer en voyage : les transports avec bébé

Porte bébé, écharpe de portage ou poussette .

Les premiers mois, nous avons beaucoup utilisé le portage en écharpe (nous avons celle de la marque Love Radius (anciennement « Je porte mon bébé »)). Il ne faisait pas encore très chaud, c’était l’idéal pour se promener et garder nos mains libres.

Nous avons ensuite opté pour le porte-bébé (toujours de la même marque), qui nous suit partout depuis. Vous pouvez mettre le bébé devant, derrière ou sur le côté. C’est très pratique et visiblement confortable puisque Capucine s’endort la plupart du temps dedans . Nous partons systématiquement avec pour les randonnées, où Capucine peut faire sa sieste en même temps.

Le seul inconvénient de ces deux modes de portage, lorsque votre bébé est trop petit pour tenir assis ou debout seul, est que vous devez constamment l’avoir sur vous. La solution est d’alterner avec une autre personne (mais peu pratique au restaurant par exemple) ou d’opter pour le portage en ayant une poussette ou un siège adapté pour le bébé à disposition pour faire une pause. Capucine grandissant (la courbe de poids s’accroit aussi !), nous privilégions le portage lorsque nous partons en randonnée.

En ville ou sur terrain plat, nous utilisons plus volontiers la poussette de Capucine. Ce n’est pas toujours le plus pratique (dans les villes pavées de Vannes ou Bayeux par exemple ou pour entrer dans des bâtiments dont l’accès se fait exclusivement par des marches) mais, comme évoqué ci-dessus, ça nous évite de la porter trop longtemps.

Quel siège auto pour voyager avec un bébé en voiture ?

Pour ce qui est des déplacements en voiture, nous avions la coque directement intégrée à la poussette pour les premiers mois de Capucine. Ce qui est très pratique pour la mettre et la sortir de la voiture et ne pas la réveiller si elle s’était endormie lors du trajet. Passés ces 9 mois, nous avons acquis un siège-auto de groupe 1 . Pour nos déplacements à l’étranger, nous avons fait le choix de louer un siège-auto en même temps que la location d’une voiture. Nous ne nous encombrons ainsi pas d’un siège-auto lors des déplacements en avion (comme nous l’avons vu dans le paragraphe dédié où seulement 2 éléments de puériculture sont inclus gratuitement et où il faut payer pour les autres).

Dès que possible, nous privilégions également les longs trajets en voiture sur le temps de sieste de Capucine. Ce qui lui permet de se reposer tranquillement tout en étant bercée.

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Photo de famille devant le mur des « Je t’aime » à Montmartre

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Bien attachée derrière papa pour partir en randonnée à Tenerife

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Capucine nous indique la route à suivre en I rlande !

Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d'expérience ©Etpourtantelletourne.fr

Et, à 12 mois, Capucine marche ( ici en Irlande ) !

Où changer son bébé en voyage ?

Autre dernier petit retour d’expérience sur ces voyages avec bébé : le moment du change ! Ce n’est pas le plus glamour mais il vous faudra souvent improviser : la banquette arrière d’une voiture quand il pleut des cordes à l’extérieur, un banc public dans un parc, sur le siège d’un restaurant, directement par terre… Autant que possible, nous le faisons à l’abri des regards. Et nous restons bien évidemment respectueux en ne laissant ni les couches ou autres derrière nous (malheureusement, nous avons parfois vu le contraire) ! D’où la nécessité d’avoir toujours de petits sacs qui servent de poubelles temporaires s’il n’y a pas de poubelles publiques à proximité.

Voyager avec un bébé, oui c’est donc possible ! Et nous ne regrettons absolument pas d’avoir continué tous ces séjours après la naissance de Capucine. Bien sûr, les choses sont différentes et nous avons beaucoup ralenti notre rythme (et notre rythme d’écriture des articles ici également d’ailleurs…) mais nous profitons de notre fille. Son bien-être est notre priorité. Et nous la regardons grandir, s’émerveiller et apprendre, que ce soit chez nous ou en voyage . Et les moments passés avec elle en voyage sont vraiment précieux : elle a son papa et sa maman 24 heures sur 24 rien que pour elle. Nous pouvons affirmer qu’elle adore ces moments passés à trois !

Pour conclure, si vous souhaitez approfondir le sujet sur les voyages avec bébé, vous pourrez lire plein d’autres retours d’expérience chez d’autres blogueurs (nous avons fait la liste de nos préférés par ici !) et trouver de nombreux guides par là (dont «  Voyager avec un bébé : guide pratique pour les jeunes parents  » de Tiphanya Ursula Chenu ).

Bons voyages en famille ! :)

Une question, un commentaire ou une anecdote à partager sur un voyage effectué avec un bébé : laissez-nous votre message dans l’espace attribué ci-dessous ! Vous pouvez également retrouver tous nos bons plans voyage ici :)

Certains produits mentionnés ont fait l’objet d’un partenariat. Un grand merci aux équipes de Vertbaudet, Magic Stroller Bag, Babybjörn et le bureau Franck Drapeau pour leurs échanges et leur confiance ! Nous conservons néanmoins notre objectivité dans les propos cités ici. Nos partenaires ne sont pas intervenus à la rédaction de cet article.

Partager ce récit :

  • Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Articles similaires

25 commentaires sur “ voyager avec un bébé de 0 à 12 mois : conseils et retour d’expérience ”.

Je vois que la plupart des parents voyageurs ont les mêmes retours d’expérience : ralentir ! :D

Merci pour cet article très complet :) On s’y retrouve totalement avec notre petit bout de 7 mois qui va être a son 3ème voyage (région bordelaise, Porto et Belgique semaine prochaine). On a effectivement nous aussi adapté notre rythme mais c’est que du bonheur !!

Bravo pour cet article qui est très complet et très intéressant! Effectivement voyager avec un bébé nécessite un nouveau rythme mais le voyage n’en est pas moins intéressant, je persiste à penser que voyager avec un enfant c’est possible il suffit de le vouloir et d’accepter de voyager différemment qu’en couple ou entre amis…

Nous partons avec notre petite fille à Cuba en novembre elle aura 16 mois nous avons déjà expérimenter plusieurs court/longs séjours en France et à l’étranger depuis sa naissance mais celui ci sera le plus loin en terme d’heure d’avion etc mais nous avons vraiment hâte d’y être et de vivre cette nouvelle aventure à 3!

A bientôt, Julie

Merci pour ton retour Julie ! Effectivement c’est un nouveau rythme et une organisation différente, mais c’est tellement enrichissant. <3 N'hésite pas à venir nous partager votre voyage à trois à Cuba ! :)

Super blog avec des astuces a retenir nous partons bientôt pour la Réunion avec un vol de 11h et au retour Romeo aura 9 mois et trois jours donc pas de possibilité d avoir une nacelle il sera donc sur nos genoux en espérant que tout se passe bien

Bonjour, Merci pour votre commentaire. Nous n’avons encore pas fait de long-courrier de notre côté :) N’hésitez pas à nous faire un retour de ce voyage avec bébé quand vous serez rentrés. Bon voyage et nous espérons que le vol se passera bien avec le petit Roméo ! :)

Je ne suis pas encore parent, mais c’est gentil d’avoir partagé ces informations. Elles me seront probablement utiles un de ces quatre. En attendant, je parlerai de ton blog à tous ceux que je connais et qui ont des enfants. A+

Merci à vous Jonathan ! :)

Bonjour je suis un peu perdu je vais avoir un bebe de papa allemand et militaire c est donc moi qui me. Rend en Allemagne en car donc 16 h de voyage que je vais faire avec bebe au plus vite pour qu il vois son papa et sa famille mais j aurais voulu des conseil car sa me fait un peu peure

Merci pour cet article intéressant. Nous avons voyagé l’hiver dernier au Sri Lanka avec notre petite fille de 3 ans. En road trip. Plusieurs mois Après, elle en reparle encore.. donc oui, C’est possible de voyager avec un enfant et C’est une expérience merveilleuse pour eux ! Et nous aussi bien-sûr. Nous attendons actuellement un deuxième bébé et nous projetons déjà un voyage en hiver 2020. Donc avec deux enfants cette fois.. Nous verrons bien !

Bonjour Claire, Merci pour ce retour d’expérience ! Nous avons également eu un deuxième bébé depuis et nous avons commencé à voyager tous les 4 il y a quelques mois ( on en parle en détails ici ) ! :)

Bonjour et bravo pour ce joli article,

Je vous rejoins parfaitement et j’aime beaucoup cette idée de bienveillance que vous exprimez très justement : « regarder grandir, s’émerveiller, et apprendre son enfant, que ce soit en voyage ou chez soi ».

De retour d’un tour du monde en famille avec deux enfants en bas âge (1 et 4 ans) au moment du départ, je partage nos impressions, ainsi que quelques photos ici .

Et pour aider à la préparation des bagages de bébé quand on part en weekend ou en vacances, j’ai réalisé une application mobile qui nous a beaucoup servi, et qui est téléchargeable gratuitement ou utilisable directement sur le web .

Au plaisir de vous lire,

Super article ! C’est bientôt les vacances ! Notre bébé aura bientôt un an, on a décider célébrer son premier anniversaire en Grèce. J’espère que tout se passera bien :)

Super article, qui répond à certaines de mes questions concernant notre 1er futur voyage avec bébé en avion, merci =) Néanmoins j’ai une petite question, pour la poussette la mienne ne se plie pas avec l’assise , c’est comme une coque elle se déboîte donc ça fait le chassis et l’assise, je peux essayer de la plier avec mais ça prend de la place. Je sais qu’avec Easyjet nous avons le droit à 2 éléments de puer gratuits, du coup je voulais prendre le siège auto et la poussette. Est-ce que vous votre pousette avec la coque a cmpté comme un ou 2 éléments? Merci d’avance

Bonjour, Merci pour votre commentaire ! On se pose toujours de nombreuses questions avant un premier voyage avec bébé :) Pour nos premiers vols, nous avions également une poussette avec une coque (deux éléments donc). A l’enregistrement ils vous demanderont si la poussette est en un ou deux « éléments ». Dans tous les cas celle-ci est comptée comme un article de puériculture. Vous pourrez donc emmener le siège auto et votre poussette. Bon voyage !

Merci pour ces superbes conseils! J’ai effectivement envisagé de voyager avec bébé qui a actuellement 11 mois mais j’avais une peur bleue jusqu’à ce que je trouve votre article! Il faut juste bien se préparer!

Effectivement, il faut juste préparer et vivre son voyage différemment qu’à deux et prendre plus le temps pour s’adapter au rythme de bébé mais c’est tout à fait faisable :)

Merci pour ce joli site internet plein d’infos. En plus, je vois que vous passez devant le Mabilay à Rennes où nous habitons ;-)

Merci de ce retour ! Et nous sommes voisins alors. ;)

Pingback: Voyager aux Cinque Terre avec un bébé, c'est possible ? - Visiter les Cinque Terre

Pingback: Combien peut couter un lit de voyage pour bébé ? Estimation

Hello ! Merci pour tout ces contenus très instructifs ! Avec mon mari nous partons pour l’aventure nomade en camping car. Nous avons rendu la maison et partons dès que bébé arrive (dans 3mois). La plus grande de mes questions concerne les rendez vous « obligatoire » de bébé. Comment les gérer ? Nous voulions passer l’hiver entre le Portugal et l’Espagne pour s’éviter le grand froid mais nous devrions remonter chaque mois pour les rendez vous du petit ? Merci 🙏

Bonjour, C’est un sacré projet ! De notre côté, nous avons uniquement fait des voyages de temps à autres avec nos deux filles mais nous sommes toujours revenus chez nous entre deux séjours. Nous avons ainsi pu faire les nombreux rendez-vous chez le pédiatre directement à Rennes où nous résidons. Vous allez apprendre beaucoup de choses durant ces premiers mois avec votre bébé. Les rendez-vous que vous allez avoir sont importants aussi bien pour lui que pour vous (vaccins et suivis notamment). A moins d’être totalement bilingues, nous trouvons que cela est plus facile avec un médecin parlant français. De plus, ce sera également plus facile pour les remboursements des soins de santé. Aussi, l’accouchement peut provoquer quelques « séquelles » sur le corps de la maman. Elle peut mettre plusieurs heures, jours, semaines ou mois à s’en remettre. Mais ça vous ne le saurez qu’après celui-ci… Si possible, nous vous conseillons de prendre un peu de temps avant votre départ, pour prendre vos marques dans cette nouvelle vie à 3. De prendre vos repères dans un lieu « habituel ». On vous conseille aussi d’en parler avec le personnel médical qui vous suit actuellement pour avoir leurs avis sur le suivi des rendez-vous médicaux à distance / à l’étranger. On vous adresse en tout cas toutes nos félicitations pour ce petit bébé à venir et pour ce chouette projet à venir ! Tenez-nous au courant :)

Bonjour. Merci pour ce retour sur le voyage avec bébé, notamment en avion. C’est vraiment très intéressant et utile ! J’aurais aimé avoir ces informations quand j’ai fait mon premier voyage avec mon bébé. Ça m’aurait évité pas mal de stress et de galères !

Bonjour, Effectivement, on se pose de nombreuses questions pour les premiers voyages avec un bébé. Aujourd’hui, nos filles sont plus grandes et nous continuons les voyages principalement en train en France et en Europe. Voyager en famille, c’est possible à tous les âges ! :)

Laisser un commentaire x

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

Aperçu de la politique de condidentialité

voyage train bebe 5 mois

  • Skip to content
  • Skip to primary sidebar

Playing the world

le blog famille et tour du monde

20 destinations pour voyager à l’étranger avec un bébé

20/07/2020 - 6 Comments

Voyager à l'étranger avec un bébé peut faire peur à première vue. Comment gérer le décalage horaire et ne pas perturber le sommeil de mon bébé ? Que mettre dans sa valise ? Comment organiser les repas de mon bébé ? Quels sont les risques principaux pour lui ? Une multitude de questions nous vient à l'esprit au moment d'organiser ce premier voyage lointain avec sa petite tête blonde. Heureusement, d'autres parents-voyageurs sont déjà passés par là avant nous et sont là pour nous apporter de bons conseils.

Après un premier article sur les 10 destinations en France pour voyager avec bébé , nous avons demandé à des parents blogueurs voyageurs de nous raconter leur première expérience de voyage à l'étranger avec bébé . Vous allez le découvrir, si l'Europe (et surtout les pays limitrophes de la France) reste le continent privilégié pour un premier voyage à l'étranger avec un bébé, certains petits aventuriers se sont déjà envolés pour des destinations très lointaines et exotiques. J'espère que ces 20 destinations pour un premier voyage à l'étranger avec un bébé vous donneront de l'inspiration pour vos prochaines escapades. Bonne lecture !

voyage train bebe 5 mois

BON PLAN pour ceux qui réservent l'hébergement en avance sur internet :

Le site de Cashback  iGraal.com  vous  permet d'économiser 10% sur Hotels.com 4,5% sur TripAdvisor ou encore 3,5% sur Hostelworld ou 2,5% sur B & B Hostels   et plein d'autres sites sur Internet (Conforama, CDiscount, Darty, Nocibé, Okaïdi...). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d'hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu'à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus !

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre  lien de parrainage iGraal  pour obtenir  10€   à votre inscription !  🙂 Et si vous êtes dirigés sur l'application directement, voici notre code parrain =  playingtheworld

Majorque (Espagne) - par Playing the World 

Elia n'avait que 3 mois quand elle s'est envolée pour Majorque. Pour ce premier voyage à l'étranger avec notre bébé, nous voulions une destination pas trop éloignée de la France. On redoutait un peu que notre fille soit ce bébé qui hurle pendant tout le trajet et casse les pieds aux autres passagers. Pour notre plus grand bonheur et aussi celui de nos voisins qui tiraient une tête inquiète en nous voyant nous assoir à côté d'eux avec un si petit bébé, les deux heures de vol se sont finalement passées à merveille !

Elia s'est même endormie sur mes genoux au décollage et à l'atterrissage. Elle a très bien géré la différence de pression atmosphérique. Il faut dire que Chloé lui tendait le biberon d'eau très souvent pour la forcer à déglutir et réguler la pression dans ses oreilles. Autre détail qu'on a beaucoup apprécié en prenant l'avion avec notre bébé : tout le monde à l'aéroport est adorable avec nous et nous n'avons pas eu à faire la queue !

Majorque est une destination idéale pour un premier voyage à l'étranger avec bébé car on y trouve tout ce qu'il faut pour le confort de son bébé (couches, petits pots, crème solaire...). Puis comme Chloé allaitait, pas besoin de biberon avec la productrice de lait à dispo pour bébé !

Côté hébergement nous avons choisi un hôtel avec piscine . On s'est tout de suite mis à un nouveau rythme plus détente de vacances avec un bébé qui se réveillait souvent la nuit. Le matin, nous profitions de la piscine pendant qu'Elia dormait tranquillement dans sa poussette au bord de l'eau. Et vers midi nous prenions la route pour découvrir un coin de l'île. Pour les visites, on se calait sur les heures de sieste d'Elia pour conduire d'un point à un autre. La seule difficulté que nous avons rencontrée concerne l'accès aux criques. Pas facile d'atteindre ces petits coins isolés, le cosy avec bébé qui dort dans une main, le parasol et les affaires de plage dans l'autre. Sans compter que les places à l'ombre sont très rares. Bref, on a su apprécier les longues plages de sable, moins jolies mais plus pratiques avec un bébé.

voyage train bebe 5 mois

Romain, Playing the World - retrouvez tous  nos articles pour voyager avec bébé   et aussi notre voyage à Majorque avec notre bébé de 3 mois

Porto (Portugal) - par Trotteurs-Addict

Pour ce premier voyage à l’étranger avec bébé , nous avions envie de soleil et de dépaysement. Nous avons choisi le Portugal et plus précisément la jolie ville de Porto !  Notre garçon avait tout juste 4 mois.

Porto est la destination idéale pour un city trip et pour un premier voyage avec un enfant. Nous avons adoré cette ville qui a un charme fou ! Nous sommes restés 5 jours ce qui nous a permis d’aller à notre rythme.

Se balader à Porto est très agréable et la ville se visite facilement à pied . Il y a plein de jolies petites ruelles aux façades colorées. Les églises sont magnifiques et revêtues pour la plupart d’azulejos. Nous mangions à l’appartement le soir et le midi au restaurant. Nous avions tout prévu au niveau des petits pots, biberons, change. Notre petit loulou s’est très bien adapté.

Porto est une ville où il y a beaucoup de dénivelé . Nos jambes s’en souviennent encore ! Si vous pouvez, prévoyez un porte bébé . Nous avions pris la poussette car notre petit n’aimait pas le porte bébé. Pas forcément pratique partout mais c’est quand même faisable. Il a pu faire de bonnes siestes dedans pendant nos balades.

Côté activité, nous avons opté pour une balade d’1h en bateau sur le Douro , le fleuve de la ville. Super sympa ! Nous avons également visité une cave pour déguster le vin de Porto .

Les Portugais sont très chaleureux et accueillants. Ils adorent les enfants ! Le fait d’ être avec notre bébé a facilité les rencontres.

Ce premier voyage avec bébé fut superbe. Nous avons passé de très bons moments et ce fut le début d’une longue série de voyages et de découvertes !

Emmanuelle & Charles, Trotteurs-addict

voyage train bebe 5 mois

Marrakech (Maroc) - par Serial Travelers

voyage train bebe 5 mois

Bali (Indonésie) - par Trip and Twins

Nous sommes Solen & James, parents de jumeaux que nous avons emmenés pour la première fois à l'étranger quand ils avaient un an . Notre première destination a été Bali, une étape de deux semaines avant de rallier la Nouvelle Zélande.

Le voyage en avion avec des jumeaux bébés était tout à fait gérable avec un peu d'organisation. Ce qu'on a trouvé plus compliqué à gérer, c'est la crise des petits à l'arrivée, en plein décalage horaire ! On avait imaginé pouvoir les coucher et boire une Bintang tranquille.. on a vite oublié ça, comme beaucoup d'autres habitudes de voyage d'"avant" ! On a juste réadapté notre manière de voyager, et ça s'est bien passé.

Voici les choses que l'on retient de notre voyage à Bali avec bébé(s) :

  • Les Balinais adorent les enfants . On est donc jamais en manque de bras si on a besoin d’un petit coup de main. Par contre, il faut s’attendre à être un gros (très gros) centre d’attention, et à ce que le mode paparazzi soit souvent activé.
  • Il y a parfois des chaises hautes dans les resto. Le reste du temps le système D est de rigueur ! (c’est là bas qu’on a appris à fabriquer des chaises nomades avec des paréos !)
  • L’eau n’est absolument pas potable , donc l’épreuve du bain, avec des bébés qui n’arrêtent pas de mettre les mains à la bouche, est super stressante. On avait une petite baignoire gonflable. Je mettais carrément des pastilles de purification dans l’eau tellement j’étais en panique.
  • Il faut prévoir un porte bébé , notamment pour aller dans les temples (avec souvent beaucoup de marches), les rizières, et tous les autres lieux où ce sera galère en poussette...
  • On trouve beaucoup de produits pour les bébés à Bali  : lait en poudre, couches, petits pots, compotes... sauf qu’on n’était pas au courant, et qu'on avait emmené 10kg de petits pots !

Solen, Trip and Twins - Retrouvez le récit de ce voyage avec bébé à Bali

voyage train bebe 5 mois

Québec (Canada) - par Chouette World

Crédit photo : Chouette World

Séville (Espagne) - par Les Love Trotteurs

Pour notre premier voyage à l'étranger avec Hanaé âgée alors de 6 mois , nous nous sommes envolés au mois de février vers la belle andalouse, Séville . Une destination européenne idéale pour un premier voyage en famille : 1h30 de vol, un rythme de vie doux et plutôt tranquille, des températures agréables, des balades le plus souvent en extérieur et une offre d’hébergements riche et adaptée pour un séjour en famille.

Armés finalement de notre poussette, étonnement aucun porte bébé à l’horizon, nous avons découvert les joyaux de Séville : la majestueuse place d’Espagne, le palais fortifié Real Alcazar, la cathédrale de Séville ainsi que son Giralda, l’étonnant Metropol Parasol et de nombreuses maisons et palais sévillans ainsi que le quartier gitan Alfalfa. L’architecture mauresque est vraiment splendide ! Séville rejoint donc Madrid dans la liste de nos villes espagnoles préférées !

Pour ce premier voyage loin de chez nous, Hanaé a été très calme, alternant petits sommes dans sa poussette et découverte avec nous des joyaux de l’art mauresque. D’un point de vue organisationnel et parce qu’il s’agissait de notre tout premier voyage à l’étranger, nous avons choisi un AirBnB tout équipé pour accueillir Hanaé : lit parapluie, petite baignoire et matelas à langer. Nous avons également suivi son rythme avec des balades principalement le matin et en milieu-fin d’après-midi. Et parce que les espagnols dînent souvent très tard, nous avons préféré déjeuner et dîner en grande majorité dans notre hébergement situé en plein cœur de ville. En résumé, une première escapade européenne réussie avec notre petite voyageuse !

voyage train bebe 5 mois

La Slovénie - par La bougeotte en famille

Quand notre fils avait 9 mois , nous avons réalisé un roadtrip à travers la Slovénie pendant deux semaines . C’est un pays très accueillant pour les familles avec toujours une petite attention pour les enfants.

En pleine canicule du mois d’août , il a fallu qu’on trouve des astuces pour pouvoir continuer de visiter la région avec notre bébé sans souffrir de la chaleur. Nous avons privilégié les visites courtes et les activités de pleine nature .

On a trouvé un petit coin de baignade dans la rivière turquoise de la Soca , avec peu d’eau et de courant. Parfait pour barboter et se rafraîchir. Nous avions pris nos vélos avec notre remorque pour des petites balades en bord de mer, en ville ou autour du lac de Bled . Avec le porte-bébé, on a limité les randonnées dans des zones très ombragées, comme dans les gorges de Vintgar , au pied du Triglav. Le top du top pour les siestes à la fraîche, ce sont les visites de grotte. Dans la région du Karst, cela ne manque pas ! Pour les jolis points de vue sur la ville de Ljubljana , on a préféré attendre le coucher du soleil pour monter au château et manger sur place.

Quand nous sommes arrivés au bord de la mer Adriatique , la chaleur était étouffante (41°C en journée 29°C en pleine nuit). En camping sous la tente, les nuits étaient insupportables, nous avons donc raccourci notre séjour pour rentrer plus tôt. C’est l’avantage du roadtrip en tente sans réservation !

Mariode, La bougeotte en famille - retrouvez le récit de son roadtrip en Slovénie avec bébé

voyage train bebe 5 mois

La Guadeloupe - par Playing the World

La Guadeloupe n'est pas notre premier voyage avec notre bébé mais c'est le plus lointain ! Sept heures de vol, quatre heures de décalage horaire ! Pour Elia comme pour nous, ce voyage dans les Antilles a commencé par une réadaptation de nos corps à l'heure locale . On en a profité pour aller voir un magnifique lever de soleil à la pointe des châteaux dès notre premier jour sur l'île. Pendant plusieurs jours nous nous réveillions tous les trois très tôt et nous couchions très tôt aussi. Heureusement que nous étions sur le même rythme que notre bébé.

La Guadeloupe est une destination idéale à faire avec son bébé. Déjà c'est la France ! On y retrouve donc tous les produits qu'on a l'habitude d'utiliser chez nous. Côté hébergement, les premiers jours on a opté pour la location d'une maisonnette avec piscine en pleine nature sur Booking, et le reste du séjour on a trouvé une grande maison avec piscine et vue sur mer (sur Home Exchange) du côté de Bouillante. En plus, les routes sont super praticables en voiture et ce n'est pas les plages calmes qui manquent pour poser la serviette ! La Guadeloupe propose aussi énormément de sentiers de randonnée dont beaucoup sont praticables avec le bébé en porte-bébé (la pointe des châteaux, la maison de la forêt...). Juste une petite frayeur pendant le séjour sur le speedboat qui nous a emmené sur Petite Terre. On a eu peur que notre bébé ait le mal de mer. Elle n'en menait pas large sur le bateau mais elle a très bien tenu le coup au final. À part ça, on a passé un séjour formidable dans cet archipel de rêve !

Romain, Playing the World - retrouvez le récit de notre voyage en Guadeloupe avec bébé

Une femme se baigne avec son bébé dans la mer

La Martinique - par Nos Coeurs Voyageurs

voyage train bebe 5 mois

La Turquie - par Voyages et Enfants

Je vous emmène découvrir la Turquie, premier pays visité par mon 2e enfant, Mini Voyageur, à tout juste 7 mois . Cela reste notre 1er voyage à 4 et celui le plus chaleureux, prouvant que les enfants permettent de voyager autrement !  La Turquie est en effet un pays ultra accueillant, surtout avec un bébé ! Les locaux craquent littéralement ! Que ce soit à Istanbul, où nous sommes restés une semaine ou en Cappadoce , c’est incroyable de voir comment les Turcs ont besoin de prendre votre loulou dans leurs bras pour le "papouiller". Si vous ne supportez pas de partager bébé, n’allez pas là-bas !

En une semaine sur Istanbul, nous avons pris le temps de vivre au rythme de notre benjamin. Nous visitions principalement le matin , à la fraîche, au mois d’août ! L’après-midi, nous nous baignions sur le toit de l’hôtel ! Les mosquées et la basilique Sainte-Sophie sont incontournables ainsi que le palais de Topkapi . Autre endroit agréable à visiter avec votre tout petit quand il fait trop chaud : la citerne basilique ou le marché Grand Bazar . Privilégiez également les autres activités fraîcheur comme une journée entre bateau et promenade sur l’île aux Princes, ou sur le Bosphore !

Nous avions rejoint la Cappadoce de nuit, en bus ; bébé avait eu sa place sur le siège pour dormir tranquillement, bien mieux que nous ! Sur place, on privilégie aussi les sorties tôt le matin, pour de petites randonnées dans les superbes paysages. En louant une voiture, c’est plus facile de se déplacer avec un nourrisson.

Sandrine, Voyages et Enfants - Retrouvez leur dossier complet sur la Turquie

voyage train bebe 5 mois

Toronto (Canada) - par Elodylovestravel

Pour notre tout premier voyage avec notre petit aventurier nous avons pris la direction de Toronto au Canada , et ce fut également l'occasion de réaliser notre tout premier échange de maison. Ryan avait alors 11 mois et nous n'avons absolument pas regretté notre choix de destination, ni notre nouvelle façon de voyager.

Nous avons échangé notre maison en France avec une famille vivant à Milton tout près de Toronto. À notre arrivée sur place, tout était là pour notre fils : jouets, table à langer, chaise haute, poussette, couches et même petits pots. C'est un des gros avantages de cette manière de voyager.

Le Canada fait parti des pays vraiment kids-friendly , des aires de jeux à tous les coins de rues, des tables à langer dans tous les lieux publics, des fermes pédagogiques, des pistes cyclables sécurisées,...

Nous avons visité Toronto et ses quartiers plein de charme, fait une balade en bateau jusqu'aux îles situées face à la skyline, vu les célèbres chutes du Niagara . Nous avons aussi passé une journée dans le joli Zoo de Toronto et avons passé 2 jours dans la péninsule de Bruce où nous avons été émerveillés par les eaux cristallines du lac Huron.

Elodie, Elodylovestravels - Retrouvez son article sur son voyage à Toronto

voyage train bebe 5 mois

Malte - par les Globeblogueurs

Notre premier voyage à l’étranger avec notre fils , nous l’avons vécu au Portugal . Hélio avait alors 5 mois. Franchement, nous l’avons vécu de manière assez similaire à ce que nous faisions en couple, la sieste en plus ! Nourri au sein, le fiston se baladait avec nous en porte-bébé.

Je vous parlerai donc davantage de notre second voyage avec lui à l’étranger, à Malte, vers ses 9 mois. A cet âge, il bougeait bien plus, explorait à 4 pattes son environnement, réagissait à ses découvertes, goûtait tout ce qui passait à portée de sa bouche.

Résultat, nous pouvions observer pour la première fois une réelle découverte avec lui d’un nouveau pays. Pendant que nous découvrions les superbes villes de Malte, son incroyable trait de côte entre falaises et plages de sable rouge, nous voyions Helio s’ouvrir à un nouvel environnement, radicalement différent de son quotidien.

Goûter les spécialités culinaires de Malte tout en voyant la bouille de notre lémurien s’éclairer à la découverte de ces nouvelles saveurs ont révélé chez nous une nouvelle dimension au voyage. Mêlant nos propres découvertes, notre plaisir du voyage à celui de voir grandir notre enfant. Malte nous a semblé bien se prêter à ces découvertes en famille, tout le confort et les équipements sont accessibles.

Seul petit bémol, certains restaurants sont interdits aux enfants... Ça fait bizarre de se faire refouler parce qu’on a un bambin... Aussi en juillet/août, période où nous y étions, il peut faire assez chaud. Pas idéal pour les randonnées en portant un bébé. Mais ça se fait !

Seb, les Globe blogueurs - Retrouvez leur article complet sur cette expérience en famille à Malte

Crédit photo : les Globeblogueurs

L'Afrique du Sud - par Voyage-Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est une destination merveilleuse pour les grands, mais aussi pour les très petits. Nous avons l’habitude de nous y rendre chaque année et après la naissance de notre premier enfant, nous avons voulu poursuivre. Les atouts pour les parents avec bébés sont nombreux notamment dans la région du Cap dans un premier temps.

Tout d’abord, il existe des vols directs depuis Paris de jour à l’aller et de nuit au retour : avec un peu de chance, votre petit s’endormira au décollage et se réveillera à l’atterrissage (cela nous est déjà arrivé ;-)). Ensuite, il n’y a pas de décalage horaire avec la France (ou très peu, 1h en été) ce qui simplifie beaucoup l’adaptation au voyage du bébé mais aussi des parents. Par ailleurs, les saisons sont inversées  : si votre bébé enchaine les rhumes pendant l’hiver, une petite coupure au soleil entre décembre et mars lui fera le plus grand bien pour reprendre un peu de vitamine D avant de finir l’hiver au retour.

Sur place, l’organisation du séjour et des activités sont très simples puisque le pays est bien développé  : on peut se déplacer facilement en voiture de location, les hébergements proposent tous des lits bébés et les sud-africains adorent les enfants : ils seront donc aux petits soins avec votre bébé.

On peut passer du temps sur les magnifiques plages de la région du Cap , visiter le Cap de Bonne-Espérance, profiter de la très vivante et magnifique ville du Cap mais aussi faire quelques petites randos faciles avec le bébé dans un porteur. De quoi profiter pleinement.

Dernière chose, les conditions sanitaires y sont excellentes : pas de problème au niveau des aliments, pas de paludisme, pas de vaccins spécifiques et les hôpitaux sont excellents (nous avons testé…). N’hésitez donc pas, l’Afrique du Sud et plus particulièrement la région du Cap est une destination idéale pour un premier voyage avec bébé !

Julien, voyage-afriquedusud

voyage train bebe 5 mois

Les Cinque Terre (Italie) - par Maman Voyage

Quand notre Ticoeur avait 6 mois, nous sommes partis découvrir les Cinque Terre en Italie. Nous y étions hors saison (début mars) car nous souhaitions éviter les foules qu’attirent ces magnifiques villages colorés aux jolis noms de  Riomaggiore ,  Manarola ,  Corniglia ,  Vernazza  et  Monterosso al Mare . Très peu de monde et un grand soleil : c'était parfait ! Nous avons marché de village en village sur le sentier qui borde la mer en démarrant de Riomaggiore où nous logions et où nous avions laissé la voiture.

De tout es les étapes , Manarola a été notre coup de coeur.  Comme le chemin côtier est étroit et escarpé, nous avions choisi de porter bébé en écharpe car la poussette n'est pas adaptée. Au retour de nos randonnées, nous prenions parfois le train qui circule entre les cinq villages pour finir la journée en douceur (être jeunes parents, ça fatigue !). Dernier détail : comme j'allaitais encore, cela a grandement simplifié la logistique de nos longues balades. Au final, nous conseillons fortement de goûter à la dolce vita italienne du côté des Cinque Terre pour un premier voyage avec bébé !

Christine, Maman Voyage - retrouvez le récit de son voyage avec bébé aux cinque terre

voyage train bebe 5 mois

Le Lac Majeur (Italie) - par Les Zed

Après 8 années de voyages avec notre premier enfant (dont 4 ans en tant que famille nomade digitale), notre second a finalement pointé le bout de son nez : nous étions donc bien rouillé depuis tout ce temps ! Alors pas de grand challenge pour ce premier voyage à l'étranger à quatre, avec un bébé et un enfant : nous sommes partis direction l'Italie et sa région des grands lacs pour aller explorer le Lac Majeur . Nous ne regrettons absolument pas ce choix ! Déjà, la destination n'est pas trop loin , ce qui permet de la rejoindre en voiture : bien plus pratique pour emporter tout le matériel nécessaire pour un petit bout d'à peine 2 mois.

Autre avantage : les bords du lac sont très bien aménagés, permettant d'agréables promenades en poussette , sans se fatiguer avec du dénivelé et tout en étant éloignés de la route. Si vous souhaitez visiter les îles Borromées et notamment la magnifique Isola Bella, sachez que les poussettes y sont interdites. Dans ce genre de situation, nous comptons alors sur un porte-bébé très pratique et que nous trimballons tout le temps avec nous grâce à sa compacité : le Boba 3G (un ancien modèle). Un must-have pour tous les jeunes parents qui ont la bougeotte !

Max, les Zed - Retrouvez son article complet sur ce voyage au lac Majeur en famille

voyage train bebe 5 mois

Madrid (Espagne) - par Globetrekkeuse

Je garde un délicieux souvenir des quelques jours passés dans la capitale espagnole, seule avec mon fils âgé de 1 an . Le voyage en avion, la découverte de notre auberge, l’accueil chaleureux des Madrilènes, les parcs ensoleillés, les places et terrasses animées, les monuments imposants (surtout pour bébé) et les tapas… Nous avons vécu ce premier voyage comme une escapade enchanteresse, avec bonne humeur et complicité. Je ne le savais pas encore mais ce séjour "test" à Madrid allait devenir le premier d’une longue série de voyages "mère-enfant".

Madrid est une destination parfaite à visiter avec un jeune enfant. Le vol ne dure pas plus de 2 heures depuis Paris, la météo est toujours belle, les parcs nombreux, les transports efficaces et les enfants y sont accueillis comme des rois . Seule difficulté de ce voyage : le décollage que nous avons bien failli ne jamais faire vu que le fiston refusait catégoriquement de mettre une ceinture, même sur les genoux de maman !

Mon conseil : rester cool quoiqu’il arrive (l’enfant le sera aussi) et profiter de cette complicité unique qui se crée inévitablement en voyage avec un jeune enfant.

Céline, Globetrekkeuse - Retrouvez l'article complet de son voyage avec bébé à Madrid

voyage train bebe 5 mois

L'Andalousie (Espagne) - par ChrissandVoyage

Pour notre premier voyage avec notre enfant âgé de 6 mois , on avait ciblé une destination européenne adaptée pour les familles : l’Andalousie ! Hors des périodes de fortes chaleurs et des afflux touristiques cette région de l’Espagne possède tous les atouts pour voyager en toute confiance avec son bébé. Les prix sont abordables, on trouve de la nourriture facilement pour les bébés et les visites sont très diversifiées.

La destination se prête vraiment bien au road-trip. Sur 12 jours, nous avons pu visiter le triptyque Séville , Cordoue et Grenade ainsi que les villages blancs comme Ronda . À cet âge-là, voyager avec son enfant est très facile car il suffit de suivre son rythme pour que tout se passe bien. Que ce soit en poussette ou avec un porte-bébé, on peut l’emmener de partout.

Le seul point négatif était les horaires d’ouvertures un peu tardives des restaurants en Espagne , mais en ne réservant que des apparts-hôtels, on a pu vite solutionner le problème. On a pu ainsi en 12 jours admirer le palais de l’Alhambra de Grenade, la Mezquita de Cordoue, la Cathédrale de Séville et la place d’Espagne entre autres. Avec du recul et un peu d’expérience, l’Andalousie est vraiment une destination adaptée pour les familles.

Chris, ChrissandVoyage - Retrouvez l'article complet de son voyage avec bébé en Andalousie 

Crédit photo : ChrissandVoyage

Les îles des Cyclades (Grèce) - par Avec mes enfants

Nous avions adoré les Cyclades à deux, c’est donc sans hésitation que nous faisons nos valises pour Sifnos avec un petit passager supplémentaire âgé de 18 mois . Si le vol en avion se passe sans encombre, l’attente au Pirée du ferry pour les îles est plus pénible : chaleur suffocante, bébé en sueur, le visage cramoisi… et des parents se demandant s’ils avaient vraiment eu une bonne idée !

Une fois sur place, aucun regret : paysages sublimes, eau cristalline, un vrai régal ! Notre programme se résume en trois mots : plage, plage et plage – et il y a le choix, ce qui permet de découvrir les différentes facettes de l’île. Sans oublier les balades dans les villages blancs (sans voitures, on apprécie) à la rencontre des petits chats et les déjeuners dans les tavernes ombragées où les enfants sont toujours bienvenus… Et puis, c’est dans le port de Sifnos que mon fils a prononcé son premier mot, “ba-teau” : un précieux souvenir de nos débuts de famille voyageuse !

Côté pratique, nous avions réservé à l’avance une chambre double dans une petite location, en emportant un lit pliant pour bébé et loué une voiture pour nous déplacer facilement. La poussette a été bien utile pendant le voyage et sur place pour des siestes improvisées. Seul bémol, le vent qui peut souffler (très) fort en été : attention aux oreilles des petits, déjà fragilisées par la baignade. Toutes les îles des Cyclades sont magnifiques, mais avec un bébé, je privilégierais les plus proches d’Athènes, accessibles en 3 à 4 heures de bateau.

Virginie, Avec-Mes-Enfants - Découvrez son article complet sur les Cyclades en famille

voyage train bebe 5 mois

BONUS : Le tour du monde avec bébé - par Les Smartrippers

Pour notre premier voyage à l'étranger avec bébé , nous avons vu les choses en grand: un tour du monde en famille ! Au programme des pays chauds et lointains . Au total, un long périple de 5 mois qui nous a emmené d'îles en îles en Polynésie Française et dans l'archipel d'Hawaii avant de mettre le cap sur la Nouvelle-Zélande, Bali et Singapour.

Lena n'avait pas encore 5 mois lorsque nous nous sommes envolés. Sur place, tout a été très simple car l'avantage de voyager avec un tout petit c'est qu'on peut le transporter partout facilement. Lena nous a donc suivi dans toutes nos escapades, que ce soit en avion, bateau ou même en kayak. Nous avons également beaucoup randonné, avec plus de 1500 km parcourus à pied, Lena toujours en porte-bébé.

Côté activités nous avons privilégié les sorties pour aller voir les animaux, quant à Lena elle adorait être dans l'eau, que ce soit à l'océan ou à la piscine.

Quant à nous, nous n'avons pas tellement changé notre programme, nous avons par contre adapté notre rythme car avec un bébé on est quand même beaucoup plus lent ! Changer d'hôtel parfois tous les jours a été le plus contraignant, voilà pourquoi on recommande de passer au moins 3 nuits au même endroit pour ne pas trop se fatiguer. Pour le reste c'était assez facile et on se rend compte qu' il est plutôt simple de s'occuper d'un bébé avec le strict minimum . Sandrine a appris a donner le sein en toutes circonstances et nous sommes devenus pros des changements de couches inopinés !

Même si on entend souvent dire qu'un bébé ne se souvient pas de ses premières années, Lena a été transformée par ce voyage. Aujourd'hui elle adore la nature, le bruit de la mer, les animaux, la pluie... Elle a d'ailleurs pointé du doigt très tôt pour désigner les choses qui l'intéressaient.

Sandrine & Flo, Smartrippers - Retrouvez leurs aventures à 3 autour du monde  

voyage train bebe 5 mois

_______________________________________

Voyager à l'étranger avec un bébé : une nouvelle façon de voir le monde ! 

Quelle émotion de voir son bébé prendre son premier avion ! Quel plaisir de le voir s'émerveiller et rencontrer des personnes qui ne parlent pas la même langue que ses parents ! Pour nous, l'arrivée de nos filles n'a pas été un frein à nos envies de voyages. Plus que jamais il a fallu s'adapter mais aujourd'hui, nous voyageons avec un autre regard sur le monde : le leur ! J'espère que ces quelques témoignages de parents voyageurs vous auront donné des envies de voyages à l'étranger avec votre bébé. À bientôt !

Un dernier détail avant le départ : assurez-vous !

Maladies, moustiques, accidents...  Avez-vous pensé à prendre une assurance ? Nous, ça nous a bien servi en Inde lorsque Romain a dû faire un petit tour à l'hôpital pour une suspicion de crise d'appendicite et pour Lilas au Mexique à cause d'une chute sur la tête...

De notre côté, avant de partir faire le tour du monde , nous avons souscris l'assurance   CAP Aventure  de Chapka Assurances (valable pour les voyages de plus de 3 mois). Une petite précaution qui peu avoir son importance en voyage puisque l’assurance voyage couvre entre autre vos frais de santé, d'hospitalisation et de rapatriement. En ce qui nous concerne, nous avons eu recours plusieurs fois à notre assurance voyage. Et on a été remboursé de 100% de nos frais très vite à chaque fois.

Pour les séjours de moins de 3 mois, il existe l'assurance CAP Assistance 24h/24h . D'ailleurs, si vous passez par notre lien, vous aurez 5% de remise immédiate ! 😉

Pour plus d'infos sur l'assurance voyage, vous pouvez lire notre article :  Pourquoi et comment choisir une assurance voyage pour notre tour du monde

Et vous, c'était où et comment votre premier voyage à l'étranger avec bébé ? Racontez-nous vos expériences de voyages en famille en commentaire !

Et si cet article sur le voyage à l'étranger avec un bébé vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler l'image sur Pinterest. Bon voyage !

voyage train bebe 5 mois

Partager :

  • Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Cliquez pour partager sur Pocket(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Vous aimerez peut-être aussi

voyage train bebe 5 mois

Reader Interactions

voyage train bebe 5 mois

20/07/2020 at 21:31

Merci pour la recommandation, Bali! J’ai regardé et c’est magnifique. Je vais mettre ça sur ma liste des endroit à visiter.

voyage train bebe 5 mois

23/07/2020 at 11:10

Un article très inspirant bien que je ne compte pas refaire un bébé . Notre 1er voyage avec bb ça a été le lac de Côme quand il avait 5 mois puis Marrakech à 15. Il a toujours été facile en voyage. Le 2nd par contre… ‍♀️

voyage train bebe 5 mois

23/07/2020 at 16:19

Merci de m’avoir proposé de participer à ce bel article ! De super idées pour de prochaines escapades !

voyage train bebe 5 mois

27/07/2020 at 23:08

Avec plaisir !

voyage train bebe 5 mois

07/05/2023 at 18:24

Pourquoi 20 destinations? On eputbl´emmener partout suffit juste de s´adapter. L´enfant n’est pas sensé être un frein à la possibilité de choix

02/06/2023 at 08:53

Cette liste est non exhaustive et on peut bien évidemment voyager partout avec un bébé. Pour un premier voyage ça donne des idées, ici 20 personnes ont témoigné sur leur premier voyage avec un bébé et racontent leur expérience…

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.

Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

A partir de quel âge peut-on faire un trajet de plusieurs heures avec un bébé ?

bébé dort dans la voiture

La route des vacances peut être parfois très longue !  En voiture, en train ou en avion, peu importe le mode de transport, à partir de quand peut-on faire un voyage de longue durée avec un bébé sans aucun risque ?  Dr Émilie  Eyssartier , nous répond.

Quand peut-on faire un voyage de longue durée avec un bébé ?

Lorsque l’on vient de devenir parent, préparer des vacances rime souvent avec interrogations et stress.  Peut-on prendre la route aussi longtemps avec lui ?  Craint-il quelque chose ?  Des questions légitimes, qui font sens.   Alors que faire ?  Quelle est la bonne marche à suivre ?  

La pédiatre Émilie  Eyssartier  indique qu’il n’y a pas de contre-indications à voyager longtemps avec un bébé, peu importe son âge, et ce, même avec un nouveau-né :  “Il n’y a pas de réelle contre- indication  à faire un voyage avec un  nouveau-né , sous réserve qu’il voyage dans de bonnes conditions de sécurité et de confort. ”  Toutefois, il faut toujours garder en tête que Bébé est fragile :  moins il a de contacts avec les lieux publics, mieux il se porte, surtout s’il a  tout  juste quelques semaines.  En effet, à  la sortie de la maternité, les pédiatres conseillent toujours aux parents d’éviter de sortir leur bébé dans les lieux publics, les premiers jours, car ils sont fragiles et donc sensibles aux bactéries. Même si en voiture, il n’y a pas de contacts avec d’autres personnes (que sa famille), les aires d’autoroutes par exemple sont souvent submergées de germes potentiellement mauvais pour la santé d'un tout-petit. Sans parler des avions et des trains, des transports publics confinés, dans lesquels la transmission des microbes est à son comble.  La spécialiste l'explique d'ailleurs :  “Il est conseillé de les limiter au maximum pour ne pas exposer trop tôt les nouveau-nés aux germes et virus présents dans notre environnement :  il est préférable d’éviter d’emmener les moins de 3 mois dans des lieux publics très fréquentés.  Cependant, si les parents n'ont pas le choix, ce n’est pas interdit. ”  De ce fait, ce n’est pas tant la durée du trajet qui pose problème, mais plutôt le fait qu'un bébé soit exposé très tôt aux microbes.

Prendre l'avion et le train : à partir de quel âge pour les longs trajets avec un bébé ?

Pour ce qui est des long-courriers en avion, les consignes sont les mêmes :  un bébé peut prendre l’avion dès sa naissance, indique la pédiatre.  Il n'y pas de risques particuliers, en dehors la difficulté du bébé à équilibrer la pression entre l'oreille interne et l'oreille externe. "Il faut veiller à ce que l’enfant ait le nez bien dégagé, et le faire téter pour faciliter l’ouverture des trompes d’Eustache" explique la pédiatre.  A savoir : la plupart des compagnies aériennes autorisent les nourrissons à bord de leurs avions à partir de 7 jours.  

Toutefois, la spécialiste insiste, “Il est possible de faire prendre l’avion à un enfant dès la naissance, mais encore une fois, les transports en commun sont à éviter dans la mesure du possible en raison de la forte concentration de virus et bactéries dans les environnements fréquentés et confinés. ”.  De ce fait, dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter de faire prendre l’avion à son nourrisson avant ses 3 mois. Même chose pour le train. 

Combien d'heures de trajet maximum pour un bébé ?

Il n'y a pas d'heures maximales pour faire un trajet avec un bébé .  Encore une fois, le plus important est de toujours s'assurer que l'enfant est à l'aise :   "il faut simplement veiller à la sécurité et au confort de l’enfant. ”  De plus, il faut être vigilant sur la température du moyen de transport  (surtout pour les trajets en voiture) , pour ne pas faire courir de risque de déshydratation aux plus jeunes.  Pensez à protéger votre bébé de la clim' par exemple dans les avions.

Comment bien se préparer pour faire un long voyage avec un bébé ?

Si la pédiatre indique qu’il n’y a aucune interdiction de faire un long voyage avec un bébé , peu importe son âge,  elle précise qu’il faut tout de même être vigilant lors de ces longs déplacements.  Votre bébé doit être confortablement installé !  Elle explique " Mieux vaut éviter de voyager avec un tout petit aux heures les plus chaudes, les après-midis en été, par exemple. Gardez toujours avec vous de quoi nourrir Bébé, lui donner à boire, changer ses couches.... Dans ces conditions, un long voyage est alors envisageable. ”

Pour les longs trajets en voiture, la spécialiste préconise de s’équiper d’un siège auto (adapté à la taille et au poids du bébé). En avion et en train, vous pouvez soit opter pour un cosy, soit pour pour une nacelle avec ceinture ventrale : elle permet à Bébé d'être allongé confortablement, et d'avoir le dos à plat.   Veillez également à avoir assez de couches, biberons, eau, alimentation si Bébé est diversifié, pour tenir la durée du voyage, et plus, en cas d’imprévu.  ”Il est aussi important de pouvoir couvrir ou découvrir l'enfant facilement en fonction de la température. ”   conclut  la pédiatre.

La Newsletter Bébé

Ça y est Bébé est arrivé ! Alimentation, sommeil, santé... cette newsletter est votre meilleur allié pour assurer pendant les premières années.

  • Vestes de randonnée enfant
  • Pantalons de randonnée enfant
  • T-shirts techniques
  • Chaussettes de randonnée enfant
  • Bonnet enfant
  • Chaussettes
  • Combinaisons bébé et enfant
  • Gants et moufles
  • Sous vêtement thermique
  • Veste et pantalon ski
  • Polaires enfant
  • Doudounes enfants
  • Vestes imperméables
  • Pantalons imperméables
  • Combinaisons imperméables
  • Vestes softshell
  • Sweat et t-shirt enfant en coton bio
  • Vestes et manteaux
  • Vêtements bébé en laine mérinos
  • Combinaisons
  • Tours de cou
  • Combinaison plage bébé anti-UV
  • Maillot de bain bébé
  • Maillot de bain short bébé
  • Maillot de bain enfant
  • Top anti-UV
  • Lunettes soleil bébé à bandeau
  • Lunettes soleil bébé 0-3 ans
  • Lunettes soleil enfant 3-6 ans
  • Lunettes soleil enfant 7-10 ans
  • Anti-moustiques enfant
  • Vêtements anti-moustiques enfant
  • Biberons inox
  • Biberons isothermes
  • Couffin nomade
  • Couverture nomade
  • Gigoteuse nomade
  • Sac à langer nomade
  • Tapis de change nomade
  • Porte-bébé dorsal
  • Porte-bébé physiologique
  • Vestes de portage softshell
  • Vestes de portage imperméables
  • Vestes de portage polaire
  • Vestes de portage homme
  • Jambières et chaussons de portage
  • Bâtons de marche enfant
  • Chaussures de randonnée enfant
  • Sac à dos de randonnée enfant
  • Sac banane enfant
  • Vêtements de randonnée enfant
  • Jumelles enfant
  • Matelas gonflable enfant
  • Réchauds et popotes
  • Sac de couchage enfant
  • Tables et chaises
  • Tente de randonnée légère
  • Tente de camping familiale
  • Biberon inox
  • Biberon isotherme
  • Boites pique-nique enfant et famille
  • Couteau enfant
  • Couverture de pique-nique
  • Gourde enfant
  • Sacs et emballages zéro déchet
  • Vêtements neige et ski
  • Casque ski enfant
  • Masque ski bébé et enfant
  • Snowboard enfant
  • Raquettes à neige
  • Accessoires de voyage
  • Coussins de voyage
  • Jeux de voyage
  • Lit de voyage bébé
  • Protection anti-insectes enfant
  • Sacs de voyage
  • Siège auto de voyage
  • Bouée enfant
  • Combinaisons néoprènes enfant
  • Jeux de plage enfant
  • Piscine gonflable
  • Ponchos de plage enfant
  • Sandales de plage enfant
  • Serviettes microfibres
  • Vêtements anti-UV et maillots de bain
  • Trottinette enfant
  • Skateboard enfant
  • Barre de traction vélo
  • Casque vélo enfant
  • Draisienne enfant
  • Porte-bagages et sacoches
  • Porte-vélos
  • Remorque vélo enfant
  • Siège vélo enfant
  • Vélo et VTT enfant
  • Vêtements vélo enfant
  • Jeux nature
  • Jeux de plein air
  • Slackline enfant
  • Boomerang enfant
  • Hamac enfant
  • Jeux de société sur la nature
  • Jardinage et kits de plantation
  • Loisirs créatifs
  • Jouets écologiques
  • Jeux de plage
  • Aventures en famille
  • Découvrir la nature
  • Histoires et Contes
  • Topos - Randos en famille
  • Crazy Safety
  • Eco Lunchbox
  • Editions Boule de Neige
  • Elementerre
  • Hello Hossy
  • Huckleberry
  • Jaq Jaq Bird
  • Klean Kanteen
  • Light My Fire
  • Love Radius
  • Mango Editions
  • Organic Kidz
  • Play & Go
  • Picture Organic Clothing
  • Radis et Capucine
  • Roule Canaille
  • Sloli Edition
  • Wallaby Boomerang

Le blog de l'aventure  en famille

Retrouvez ici tous nos conseils de baroudeurs

Conseils et astuces

  • Skier en famille
  • Interviews de parents baroudeurs
  • Accessoires

Nos conseils pour voyager avec un bébé en avion

Nos conseils pour voyager avec un bébé en avion

Jeunes ou futurs parents, vous avez envie de continuer à partir en voyage même avec un petit bout. Vous envisagez ainsi de prendre l’avion, et vous vous posez beaucoup de questions . À quel âge est-il possible de voyager avec un bébé en avion ? Comment se passera le vol ? Et bien d’autres. Bouclez vos ceintures, nous faisons le point sur la question : retrouvez tous nos conseils pour voyager avec un bébé mais cette fois-ci en avion !

À partir de quel âge un bébé peut-il prendre l’avion ?

Dès la sortie de la maternité, vous pouvez prendre l’avion avec votre petit bouchon . Néanmoins, sur la plupart des compagnies, voyager avec un bébé en avion n’est possible qu’à partir de 7 jours . Pour éviter de lui faire courir un quelconque risque, il peut toutefois être préférable d’attendre que votre petit bouchon ait 1 mois avant de voyager en avion, surtout si ce n’est pas très urgent. Il aura alors reçu ses premiers vaccins. C’est d’autant plus valable si vous envisagez de faire un très long voyage. Quoi qu’il en soit, soyez rassuré : si cela peut faire un peu peur de partir avec un nourrisson , c’est plus simple qu’avec un grand : le bébé tout frais aura plus de chance de dormir une bonne partie du vol.

Faire un long vol avec bébé

Partir loin avec un petit bébé est donc possible. Il y a cependant quelques astuces que l’on a mises en place quand nos oursons étaient petits pour que voyager avec un bébé en avion sur des vols long-courriers se passe le plus facilement possible :

  • Quand vous réservez vos billets, évitez autant que faire se peut les vols avec escale ou transfert . En plus de rallonger la durée du voyage, il faudra aussi gérer les temps d’attente à l’aéroport , avec un bébé plus ou moins coopérant. Préférez les vols directs  ;
  • Privilégiez les vols de nuit  : bébé pourra ainsi dormir plus facilement une partie du voyage ;
  • Réservez un berceau pour votre bébé  : c’est possible sur les vols long-courriers pour les petits bouts de moins de 10 kg . Vous serez placés au premier rang, là où les berceaux sont suspendus au mur… et où vous avez la place pour avancer les jambes : cela a du bon de voyager avec un bébé en avion ! En revanche, vous devez vous y prendre à l’avance, car ils sont très prisés ;
  • Choisissez un siège côté hublot  : c’est plus confortable. Cela permet d’avoir un appui quand vous avez bébé dans les bras. Tout cela étant dit, pour nos premiers vols longs avec les loupiots , nous avons volé de jour et avec escale… Et nous avons survécu. Mais clairement, nous n’avons rien fait d’autre du vol que de nous occuper de nos loulous.

Donc, attendez-vous à ce que votre vol soit plutôt actif . On se lève plusieurs fois avec un tout-petit que ce soit pour l’endormir, le changer ou lui faire se dégourdir les jambes (et courir après lui parce qu’il veut visiter tous les sièges de l’allée…). 

Quelles sont les formalités pour voyager avec un bébé en avion ?

Quels papiers pour prendre l’avion avec un bébé.

Voyager avec un bébé en avion nécessite d’avoir des documents. Ces derniers dépendent de votre destination . En ce qui concerne la France, aucun document n’est normalement nécessaire mais la majorité des compagnies aériennes demandent la carte d’identité . Pour les autres destinations, il vous faudra obligatoirement pour votre petit bout :

  • Sa carte d’identité en cours de validité : pour les voyages dans les pays de l’UE ou de l’espace Schengen ;
  • Son passeport valide  : en dehors de l’UE ;
  • Son passeport et son visa  : dans certains pays du globe. Parfois les autorités demandent même que le visa soit encore valide 6 mois après la date de votre retour  ;
  • Une autorisation de sortie de territoire (AST) en plus si vous voulez voyager avec un bébé en avion et que vous n’êtes pas le parent. Un des titulaires de l’autorité parentale devra signer ce document Cerfa 15646*01 et vous devrez prendre une copie de sa pièce d’identité.

Où que vous alliez, prenez votre livret de famille . Bien que légalement on ne peut pas exiger que vous le présentiez, mieux vaut l’avoir que de rester coincés dans un aéroport. En effet certaines compagnies sont un peu tatillonnes … Quant au carnet de santé , c’est l’indispensable pour voyager avec un bébé en avion , en France ou à l’étranger. On ne sait jamais ! Attention : n’attendez pas le dernier moment pour faire faire ces documents. Les délais pouvant varier, anticipez !

Enfin, pensez à faire le point sur votre assurance de voyage . Une assurance est incluse avec votre carte bancaire, mais elle peut ne pas suffire. Il faut souvent prendre une assurance voyage multirisque pour pallier toutes les éventualités, notamment le rapatriement en cas de problème de santé sur place. Aucune démarche n’est à faire en cas de pépin dans un pays de l’UE  grâce à la Carte européenne d’assurance maladie (il faut en faire la demande avant votre départ).

Quel est le prix d’un billet d’avion pour un bébé ?

Bonne nouvelle, voyager avec un bébé en avion représente un coût peu élevé . Cela dépend néanmoins des compagnies. Certaines d’entre elles comme Air France font d’énormes réductions sur le billet si bébé voyage sur les genoux : vous ne paierez que 10 % de son prix. Au-delà de deux ans, vous serez obligés de prendre un billet, qui vous coûtera 70 à 80 % du tarif adulte . Avant de réserver vos billets d’avion, comparez donc les tarifs des différentes compagnies pour votre bébé. N’oubliez pas que, quel que soit le prix du billet, il faudra ajouter les taxes d’aéroport qui, elles sont bien dues, que votre bébé ait 1 mois ou 24.

Faut-il réserver un siège dans l’avion pour bébé ?

  • Jusqu’à 2 ans, pour voyager avec un bébé en avion , pas besoin de réserver un siège. Votre enfant pourra être sur vos genoux . Un dispositif d’appoint sous forme de ceinture qui s’accroche à la vôtre est prévu pour le décollage et l’atterrissage. Précisez à la réservation que vous voyagez avec un bébé !
  • Avant 2 ans , vous pouvez néanmoins réserver un siège, qui vous coûtera le même prix que pour les plus de 2 ans . Cela peut être plus pratique durant le voyage, par exemple pour déposer vos affaires . Un siège auto homologué, adapté à votre enfant, peut être une bonne solution pour qu’il soit bien installé. Cela évitera en plus d’avoir à en mettre un en soute. Si vous envisagez de voyager avec un bébé en avion relativement souvent, sachez qu’il existe des modèles auto gonflables homologués qui sont à la fois légers et compacts.
  • Pour les bébés, la bonne idée c’est de réserver un berceau . Situé sur la paroi de l’avion, vous serez au premier rang avec votre bambin. Ils sont prévus, en fonction des compagnies, pour les petits bouts de moins de 9 mois ou 10-11 kg et qui font moins de 70 ou 80 cm . Une solution pratique sur les longs courriers pour laquelle il faut cependant s’y prendre à l’avance. À noter que sur certaines compagnies, il s’agit seulement d’une pré réservation . Les berceaux sont attribués au moment de l’enregistrement, les plus jeunes bébés étant prioritaires.

Avant le vol : à l’aéroport

Avant de voyager avec un bébé en avion, il y a l’étape de l’aéroport et de l’embarquement . Au fur et à mesure de nos voyages, nous avons trouvé des idées et mis en place quelques astuces pour que tout se passe sereinement pour nous comme pour vos loupiots.

L’embarquement avec un bébé

Prévoyez large et arrivez à l’avance à l’aéroport  pour l’enregistrement : un imprévu n’est jamais exclu avec un petit bout. N’oubliez pas de le changer avant l’embarquement  : vous serez plus à l’aise que dans l’avion où vous risquez d’attendre un peu avant le décollage. Utilisez aussi ce temps pour « fatiguer » un peu les bébés plus grands avant de monter dans l’avion. Jeu, chanson, ils ont besoin de se dégourdir les jambes. Les valises du type Trunki sont super chouettes d’ailleurs pour occuper les petits dès 3 ans (et en plus on peut les tracter).

voyage train bebe 5 mois

D’un point de vue pratique, votre bébé devra sortir de la poussette pour passer le portique de sécurité , afin qu’elle soit contrôlée, mais pourra rester dans vos bras si vous ne pouvez pas faire autrement. S’il marche, il devra en revanche le passer tout seul. Un porte-bébé peut être super utile , surtout si vous avez déjà un autre enfant à gérer. On peut ainsi sortir les papiers si besoin et récupérer les affaires après contrôle plus facilement.

Enfin, les familles avec jeunes enfants bénéficient d’un embarquement prioritaire  : l’équipage vous invitera à embarquer en premier dans l’avion. L’idée paraît sympathique… mais attendre dans un endroit clos avec un bébé n’est pas forcément très confortable. Mieux vaut parfois attendre mais être plus libres de bouger avec votre enfant .

Quels bagages prendre en cabine et en soute

Voyager avec un bébé en avion demande un peu de matériel. Heureusement, la majorité des compagnies offre la possibilité de mettre un ou deux articles de puériculture en soute pour les petits de moins de 2 ans et ce, gratuitement (pensez à les étiqueter). Renseignez-vous auprès de votre compagnie avant le départ ! Porte-bébé de rando, lit parapluie et tous les bagages encombrants vont en soute , à moins par exemple que votre poussette soit compacte et sous réserve qu’il y ait de la place pour la stocker en cabine . Chez Air France, elle ne doit pas dépasser 15 x 30 x 100 cm pour un modèle canne et 55 x 35 x 25 cm pour un pliable. Elle remplace alors le bagage en cabine de votre enfant .

voyage train bebe 5 mois

Pour les petits bouts de moins de 2 ans, on a droit à un bagage de 12 kg en cabine . Il devra par contre respecter des dimensions strictes. Pour la soute, le poids maximal de la valise est de 10 kg . À noter que les bagages de bébé en soute peuvent parfois être payants (assurez-vous-en avant votre départ, cela évite les mauvaises surprises). À partir de 2 ans, votre enfant a droit au même nombre de bagages que vous . Là encore, mieux vaut se renseigner auprès de votre compagnie aérienne quand on voyage avec un bébé en avion. Les poids et dimensions autorisés peuvent varier d’une compagnie à l’autre.

Pour éviter de vous encombrer ou de payer un supplément bagage , ne vous surchargez pas pour voyager avec un bébé en avion. En effet, vous pourrez sûrement louer du matériel sur place . Il nous est même arrivé d’acheter un siège auto premier prix durant un de nos voyages pour éviter d’en trimballer un partout . Certains loueurs de voitures proposent également des sièges auto pour les enfants .

Pendant le vol

Bagage : que mettre dans la valise cabine de bébé.

Pour voyager avec un bébé en avion sereinement , anticiper reste le mot d’ordre. Pour le vol, prévoyez de quoi prendre soin de votre petit bout. Optez pour un grand sac à langer pratique : votre bébé a droit à un bagage cabine même s’il voyage sur vos genoux. Vous y mettrez :

  • Ses repas pour la durée du vol ;
  • Une tenue de rechange ou deux ;
  • Une petite trousse de premiers secours bébé (sérum physiologique, antidouleur…) ;
  • Quelques jeux et jouets en fonction de l’âge (autocollants, livre…) ;
  • De quoi le changer (couches, liniment, cotons ou lingettes, tapis à langer) ;
  • Une petite couverture pour le réchauffer.

Emporter de la nourriture pour bébé en avion

Lorsque vous envisagez de voyager avec un bébé en avion, vous devez prévoir tout ce qu’il faut pour ses repas , en fonction de son mode d’alimentation : eau, lait en poudre, petits pots, biberon, etc. On n’oublie pas le bavoir ou les langes ! Côté réglementation, les aliments pour bébé , au même titre que les médicaments avec ordonnance si votre enfant a un traitement, sont autorisés en cabine sans restriction . Vous pourrez également prendre une bouteille d’eau sans problème. Point pratique : ne vous embêtez pas avec un chauffe-biberon, il y a toujours la possibilité de réchauffer le repas de votre petit bout d’une manière ou d’une autre à bord. Les hôtesses sont habituées à voir des parents voyager avec un bébé en avion ! Et si vous avez envie de faire simple, il est possible de réserver un repas enfant mais il faut le faire généralement 24h avant le départ.

Comment habiller bébé pour le voyage

Habillez suffisamment votre petit bout durant le vol : il peut avoir froid avec la climatisation. Chaussettes, petit pull, ne lésinez pas. L’idéal : lui mettre plusieurs couches , pour ajuster sa tenue en fonction de la température dans l’avion. Aussi, privilégiez les vêtements super confortables et extensibles  : pour les tout-petits, on sort la grenouillère sans complexe !

Occuper bébé en avion

Ne surchargez pas votre sac de jouets : les petits bouts sont curieux ! Votre bébé va observer tout son environnement … S’il ne dort pas ! Il risque effectivement de passer une bonne partie du vol à dormir, surtout si vous avez choisi de voyager de nuit . Pour les moments d’éveil, exit les jouets trop bruyants, qui risquent de vous attirer les foudres des autres voyageurs. Optez plutôt pour ses peluches, doudou, hochet ou livres préférés, que vous prendrez le soin de sortir progressivement, pour l’occuper le plus longtemps possible.

voyager-en-avion-avec-bebe-hublot

La bonne idée pour voyager avec un bébé en avion sereinement : choisissez le côté hublot lorsque vous voyagez de jour, votre petit bout aura de quoi s’émerveiller en regardant les nuages  ! La tablette, même si on n’est pas fondamentalement pas très fans, peut tout de même sauver sur un vol un peu long pour les plus grands bébés. Enfin, on n’hésite pas à prendre un porte-bébé ou une écharpe de portage pour le vol. En cas d’insomnie de votre progéniture, vous pourrez dégainer l’arme fatale pour l’endormir en vous promenant dans l’allée de l’avion.

Protéger les oreilles de bébé

Voyager avec un bébé en avion demande quelques petites précautions. Tout comme nous, les petits bouts peuvent être sensibles aux changements de pression, particulièrement au moment du décollage et de l’atterrissage. Pour pallier ce désagrément :

  • Faites-le téter , si vous l’allaitez, à ces moments-là et régulièrement durant le vol ;
  • Donnez-lui une tétine  ;
  • Ou faites-lui boire un peu d’eau au biberon.

Aussi, gardez-le bien contre vous pour le rassurer. En cas de rhume, attention : mouchez-le bien avant le départ. Et si une otite s’invite à J-24h, abstenez-vous de partir  : cela peut être dangereux pour les tympans de votre petit bout . Prenez vos précautions en allant faire un petit contrôle la veille du départ chez votre médecin.

Quid du décalage horaire pour bébé

Sur les longs courriers, vous risquez d’être confrontés à un décalage horaire important . En tant que parents, on se demande, quand on décide de voyager avec un bébé en avion, comment il va en être impacté et comment vont se passer les premiers jours du voyage. Rassurez-vous, ce décalage n’affecte pas les tout petits bouts de moins de 6-7 mois. En effet  leur horloge biologique interne n’est pas encore bien réglée . Pour les bébés plus grands en revanche, il faudra au moins 48 heures pour qu’ils se fassent à ce nouveau rythme jour/nuit.

Afin de pallier le jet lag , exposez-le au max à la lumière les premiers jours. Les siestes de la journée ne doivent pas se faire dans le noir total , contrairement à la nuit. Les repas aux horaires de votre destination sont aussi un bon moyen de s’acclimater. Respectez également autant que possible son rythme : plus il est fatigué, moins il dormira la nuit !

Voyager seul(e) avec un bébé en avion

Pour voyager avec un bébé en avion tout.e seul.e , il faut user de malice. Le but est d’être le moins chargé.e possible. On opte donc pour une poussette super compacte comme la Yoyo , ou, moins encombrant, un porte-bébé physiologique qui permet d’avoir les mains libres . Côté valise, choisir une valise à roulettes est indispensable.

Nos derniers conseils

Gardez en tête que le bien-être de bébé est primordial durant le vol : écoutez-le au maximum, et prenez le temps de le rassurer. Et surtout, ne vous occupez pas des regards des autres passagers si bébé est bruyant ou pleure. C’est un bébé ! Et ce qui compte c’est que vous soyez là pour lui. Alors relax ! Et puis sincèrement, ça va bien se passer : si vous êtes cool, bébé le sera aussi. Il y a tellement à voir, qu’il a fort à parier qu’il restera plutôt calme, émerveillé par toutes les découvertes et les gens qui l’entourent.

Bon voyage !

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous  dénichons avec soin et amour  les produits utiles à vos aventures en famille.  Nous les testons  avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et  nous ne sélectionnons que les meilleurs produits  pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour voyager avec un bébé en avion :

voyage train bebe 5 mois

  • Partager l'article

Céline Lacombe

Céline Lacombe

Amoureuse des montagnes et des voyages, Céline est heureuse dans sa tribu familiale avec ses mini baroudeurs et son homme. La création des Petits Baroudeurs est la suite logique de sa passion pour sa famille et pour l’outdoor.

Plus d'articles de Céline Lacombe

Pour encore plus d'aventures !

Conseils et astuces pour partir en voyage en famille en camping-car

Conseils et astuces pour partir en voyage en famille en camping-car

Vincent et Virginie sont un joyeux couple belge de quadras. Avec leur trois enfants, Victor, 16 ans, Edouard, 14 ans...

Comment apprendre à faire de la draisienne ?

Comment apprendre à faire de la draisienne ?

Depuis quelques années, la draisienne fait partie des activités extérieures prisées par les tout-petits, à même titre que le vélo...

Comment porter un bébé ?

Comment porter un bébé ?

Le contact physique avec votre bébé est indispensable les premiers mois et est même essentiel à son développement. Des études...

Bonjour, On part en voyage en prenant l’avion pour la 1ere fois avec notre fils âgé de 1 an. Et je me pose beaucoup de questions par rapport au transport de ses repas pour la semaine passer à l’étranger. Est ce que je dois tout faire partir en soute ? Ou ai-je le droit de garder tout en cabine avec nous ? Merci par avance pour votre réponse

Jusqu’à 2 ans tu peux prends tout ce que tu veux avec toi en cabine 😁

Les contrôleurs vont vérifier, mais c’est ok !

Ton voyage doit être passé maintenant, ça été ?

Avec easyJet, on a voyagé 6 fois depuis naissance jusqu’à maintenant (elle a 10 mois).

Le bébé a droit à un bagage cabine + 1 poussette en soute (jusqu’à deux éléments) gratuitement.

Son billet vaut le coût des « taxes aéroportuaires » (environ 50euros).

Nous pouvons emporter la nourriture (y compris liquide, biberon delait et d’eau) pour le bébé en cabine. Les liquides du bébé passent le scanner dans un casier à part. Une seule fois, des agents de sécurité nous ont forcé à vider l’eau d’un biberon, à l’aéroport de Glasgow.

Ils nous font passer le portique de sécurité d’abord seul, puis en portant le bébé. Ensuite ils fouillent quasi-systématiquement le bébé « au corps » pendant qu’il est dans nos bras. C’est toujours une femme qui le fait.

On prend la poussette jusqu’à la porte d’embarquement. Nous nous signalons aux employés easyJet qui étiquettent la poussette. Ils nous la reprennent « pliée » à la porte d’entrée de l’avion, ou en bas de l’avion (si embarquement depuis le tarmac) pour la faire voyager en soute.

Le bébé voyage sur nos genoux. Dans l’avion on nous donne une mini ceinture rouge d’appoint à fixer sur la mienne et un mini gilet de sauvetage jaune.

On fait boire, manger le bébé régulierement pendant le vol pour éviter à ses tympans de souffrir. Il faut qu’il ait faim et qu’il mange au décollage et qu’il ait encore faim et qu’il mange encore à l’atterissage.

A l’arrivée, on récupère la poussette aux tapis des bagages en soute à l’arrivée dans la section « objets spéciaux » (c’est un tapis à part où les skis, les poussettes, et tous les autres objets atypiques sont déposés, indépendament du numéro de vol.

J’espère que mon commentaire aidera d’autres parents.

Merci beaucoup pour tous ces détails !

Laissez un commentaire Annuler

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

Chaque semaine des idées et des conseils pour partager des aventures en famille !

Newsletter

Voyager en avion avec son enfant

Voyager en avion avec son enfant

La plupart des inconforts ressentis en avion par les enfants sont dus aux changements de la pression atmosphérique et de l’oxygène dans l’air lorsque l’avion monte ou descend. Pour compenser ce phénomène, les cabines sont pressurisées artificiellement. Malgré cela, la pression atmosphérique et la concentration en oxygène d’un avion demeurent inférieures à celles auxquelles le corps humain est habitué au sol.

À partir de quel âge un enfant peut-il prendre l’avion?

La plupart des bébés âgés de plus de 1 semaine sont aptes à voyager en avion. Pour les très longs voyages, il est plutôt recommandé d’attendre que le bébé ait 3 semaines.

Avant l’âge de 2 ans, un enfant peut voyager assis sur les genoux de ses parents. Après 2 ans, il doit avoir son propre siège.

Berceaux pour bébés

Certaines compagnies aériennes offrent, sur les vols long-courriers, des berceaux dans lesquels un bébé de 10 kg ou moins peut être couché pendant le voyage. Il est nécessaire de réserver un berceau, car il n’y en a en général que trois ou quatre par avion. Comme les berceaux se fixent à une cloison de l’avion, les parents doivent aussi s’assurer d’avoir un siège situé devant une cloison.

Maux d’oreilles

Lors d’un changement de pression atmosphérique, la membrane du tympan peut se bomber ou se rétracter et causer une douleur importante, similaire à celle ressentie lors d’une otite moyenne. Les maux d’oreilles sont plus fréquents chez les enfants que chez les adultes.

Les changements de pression les plus importants ont lieu pendant le décollage et l’atterrissage. C’est donc à ces moments qu’un enfant est le plus vulnérable aux maux d’oreilles.

Si un enfant souffre d’otites à répétition, de rhinite chronique ou d’une obstruction nasale due à une augmentation de la taille des végétations adénoïdes , il pourrait avoir plus de difficulté à équilibrer la pression de ses oreilles.

Que faire pour prévenir et soulager les maux d’oreilles?

  • Si votre enfant est un bébé, allaitez-le, donnez-lui le biberon ou sa suce lors du décollage et de l’atterrissage. Le fait de téter l’aidera à équilibrer la pression de ses oreilles.
  • Si votre enfant est plus vieux, faites-lui boire de l’eau. Boire avec une paille ou faire des bulles dans un verre avec une paille pourrait aussi réduire ses maux d’oreilles.
  • Encouragez votre enfant à bâiller.
  • Pincez-lui le nez et demandez-lui d’expirer doucement en gardant la bouche fermée.

Congestion nasale

Si votre tout-petit souffre de congestion nasale, il pourrait avoir plus de difficulté à équilibrer la pression de ses oreilles. Cela est d’ailleurs souvent le cas lorsque l’enfant a une otite moyenne.

Pour décongestionner son nez, il est recommandé de le nettoyer fréquemment avec une solution saline. Pour les enfants de plus de 6 ans, il est possible de donner des décongestionnants nasaux (par vaporisation ou par voie orale). Il ne faut toutefois jamais donner de décongestionnant à un enfant de moins de 6 ans, à moins d ’ un avis contraire du médecin. D’autres types de traitements préventifs, tels que des corticostéroïdes en inhalation, peuvent être recommandés sur ordonnance médicale seulement.

Ballonnements

Une baisse de la pression atmosphérique en cabine peut causer des ballonnements abdominaux à votre enfant, particulièrement sur les longs vols.

Que faire pour soulager votre enfant s’il a des ballonnements?

Masser le ventre ou insérer doucement un thermomètre rectal dans le rectum (comme pour prendre la température) peut aider à expulser des gaz, surtout chez les bébés de moins de 1 an.

Précautions à prendre liées à certains problèmes de santé

Avant de prendre l’avion, demandez un avis médical si votre enfant a un problème de santé : épilepsie, hypertension artérielle, diabète, intervention chirurgicale récente, plâtre orthopédique, etc.

Discutez aussi avec le médecin de votre enfant si votre tout-petit :

  • vient de recevoir un diagnostic d’otite moyenne aiguë afin de vous assurer qu’un voyage en avion est sécuritaire. Il n’y a cependant aucun problème à voyager en avion avec une otite externe ;
  • souffre d’ allergies alimentaires , car vous devez avoir une lettre d’un médecin vous autorisant à voyager avec du matériel médical, surtout lorsque ce matériel comprend des aiguilles, y compris les auto-injecteurs de type EpiPen ® . Placez tous les auto-injecteurs que vous apportez dans votre bagage à main, car ce médicament ne doit pas geler;
  • a des problèmes cardiaques ou pulmonaires, car certaines contre-indications médicales à voyager en avion sont liées à la diminution de la concentration en oxygène de l’air;
  • souffre d’anémie falciforme, car la diminution de la concentration en oxygène peut précipiter les crises. Si votre enfant est susceptible d’être affecté par une baisse de concentration en oxygène dans l’air, vous devez obtenir un avis médical avant de prendre l’avion. Le cas échéant, vous pouvez prendre des dispositions à l’avance avec la compagnie aérienne afin d’obtenir des bouteilles d’oxygène à bord.
  • Un bébé âgé de plus de 1 semaine peut habituellement voyager en avion, mais mieux vaut attendre qu’il ait 3 semaines pour les très longs voyages.
  • Les maux d’oreilles au décollage et à l’atterrissage sont plus fréquents chez les enfants que chez les adultes.
  • Il est parfois nécessaire de demander un avis médical avant de prendre l’avion avec un enfant qui a certains problèmes de santé.

Photo : iStock.com/Vladimir Surkov

À lire aussi

Partir en vacances sans enfant

Consulter le journal

  • Festival de Cannes 2024

Festival de Cannes 2024 : « La Plus Précieuse des marchandises », le conte est bon pour Michel Hazanavicius

Un couple recueille une petite fille juive dans une forêt polonaise pendant la seconde guerre mondiale. Avec ce film d’animation présenté en compétition, le réalisateur s’empare avec justesse du livre de Jean-Claude Grumberg.

Par  Véronique Cauhapé

Temps de Lecture 2 min.

  • Ajouter à vos sélections Ajouter à vos sélections
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Messenger
  • Partager sur Facebook
  • Envoyer par e-mail
  • Partager sur Linkedin
  • Copier le lien

Article réservé aux abonnés

« La Plus Précieuse des marchandises », de Michel Hazanavicius.

SÉLECTION OFFICIELLE – EN COMPÉTITION

Il y a deux ans, lors d’une session Work in Progress au Festival international du film d’animation d’Annecy, Michel Hazanavicius avait divulgué vingt minutes du projet sur lequel il travaillait. Le film est aujourd’hui achevé et figure à Cannes en compétition officielle, dont il est, sur les vingt-deux en lice, le dernier à être projeté, vendredi 24 mai.

C’est donc un film d’animation qui vient fermer le ban de cette 77 e édition du Festival. Genre régulièrement accueilli sur la Croisette, en séance spéciale et dans les différentes catégories. Moins dans le temple qui couronne la Palme d’or. Là, les exemples se comptent sur les doigts d’une main. La Plus Précieuse des marchandises en représente le cinquième, après La Planète sauvage (1973), de René Laloux , Shrek 2 (2004), d’Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon , Innocence : Ghost in the Shell 2 (2004), de Mamoru Oshii , et Valse avec Bachir (2008), d’Ari Folman .

L’attente dans laquelle nous avait laissés la séance d’Annecy n’a pas été déçue. La Plus Précieuse des marchandises , conte du dramaturge et écrivain Jean-Claude Grumberg ( Seuil, 2019 ), dont le film est l’adaptation, n’aurait pu rêver meilleure traduction cinématographique que celle-ci. Respectueux du propos, du style, de l’esprit fin et acerbe de l’écrivain, le film impose l’animation comme une évidence. Hazanavicius, qui a esquissé tous les personnages et participé activement au dessin, usant de l’épure pour atteindre à l’essence même du récit, délivre un propos qui ne saurait souffrir la moindre équivoque.

L’histoire ici racontée est celle d’une « pauvre bûcheronne » , sans enfants, mariée à un « pauvre bûcheron » , vivant dans une petite maison au milieu d’une immense forêt de Pologne. Tous deux tentent de survivre, alors que partout règnent la misère, la faim, le froid et la guerre, dont le bruit leur parvient seulement par la voie de chemin de fer qu’empruntent chaque jour les trains de la déportation – wagons de la mort charriant des milliers de juifs vers les camps d’extermination.

C’est pourtant la vie et le plus grand des bonheurs que l’un d’eux va, un beau jour, offrir à la bûcheronne : un bébé, jeté par la fenêtre d’un convoi, avec l’espoir qu’il soit épargné. La femme n’hésite pas et le recueille. Elle ne cessera plus, désormais, de se battre pour élever cette petite fille que, dans un premier temps, le mari rejette, au prétexte qu’elle appartient à cette « race maudite » que l’on désigne comme les « sans-cœur » . Son cœur, à lui, finira néanmoins par s’attendrir aux gazouillis et aux rires de la petite. Au point de donner sa vie pour sauver celle de la petite « marchandise » (l’un des termes utilisés par les nazis pour désigner les juifs).

Il vous reste 38.01% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  Continuer à lire ici  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe .

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.

Envie de lire la suite ? Les articles du Monde en intégralité à partir de 5,99 €/mois

Envie de lire la suite ? Les articles en intégralité à partir de 5,99 €/mois

Le Monde Mémorable

Le génie Chaplin

Le génie Chaplin

Personnalités, événements historiques, société… Testez votre culture générale

 La fabrique de la loi

La fabrique de la loi

Boostez votre mémoire en 10 minutes par jour

Offrir Mémorable

Offrir Mémorable

Un cadeau ludique, intelligent et utile chaque jour

Culture générale

Culture générale

Approfondissez vos savoirs grâce à la richesse éditoriale du Monde

Mémorisation

Mémorisation

Ancrez durablement vos acquis grâce aux révisions

Le Monde Mémorable

Découvrez nos offres d’abonnements

IMAGES

  1. Voyage en train avec bébé : mes astuces pour un trajet serein

    voyage train bebe 5 mois

  2. Bébé dans le train : nos conseils pour que tout se passe bien

    voyage train bebe 5 mois

  3. Voyager en train avec bébé : conseils et astuces en avril 2023

    voyage train bebe 5 mois

  4. Voyage en train avec bébé : mes astuces pour un trajet serein

    voyage train bebe 5 mois

  5. Voyage en train avec bébé : mes astuces pour un trajet serein

    voyage train bebe 5 mois

  6. Voyager avec bébé : mon 1er voyage en train

    voyage train bebe 5 mois

VIDEO

  1. NOTRE 1er VOYAGE EN AVION AVEC BÉBÉ [STORYTIME] ✈

  2. Le lit de voyage 2-en-1 : lit parapluie + aire de jeux évolutive !

  3. Боб Поезд

  4. Bob le train

  5. Formes Train Vidéos d'apprentissage Préscolaire + Plus 3d Rimes en Drançais

  6. Voyage à bord d'un train pas comme les autres

COMMENTS

  1. Voyagez avec un bébé

    Non, ce n'est pas obligatoire. Avec TGV INOUI, TER et INTERCITÉS, votre enfant de moins de 4 ans 1 voyage gratuitement sur vos genoux ou dans son porte-bébé, sans réservation de place assise. Néanmoins, si vous souhaitez que votre bébé dispose de son propre siège - pour y placer une nacelle par exemple -, optez pour un Forfait Bambin ...

  2. 5 tips à connaître avant de partir en train avec bébé

    La réponse : non, mais vous pouvez tout à fait prendre le vôtre que vous installez sur le fauteuil de bébé réservé avant le départ. 2. Y-a-t-il des espaces dédiés aux familles à bord ? La question : « Est-ce qu'il y a des espaces dédiés pour les familles dans le train ?

  3. Comment prendre le train avec un bébé ?

    Le transport de votre poussette est autorisé et gratuit dans tous les trains SNCF. Vous pouvez ainsi l'amener avec vous lors de vos trajets en train. Pour ne pas gêner la circulation dans le train, vous pouvez ensuite la plier et la mettre sur les espaces bagages. Voyager avec une poussette dans un train Ouigo est également gratuit.

  4. Voyager avec un bébé de 0 à 6 mois : 20 choses à savoir

    Dans cet article, voyager avec un bébé de 0 à 6 mois, je vous donne quelques conseils pour que cette expérience se passe du mieux possible. Il y aura des informations factuelles, qui sont de l'ordre du pratique : pour voyager en avion avec un bébé, il faut une pièce d'identité par exemple. Mais il y aura aussi mon partage d'expérience ...

  5. Comment prendre le train avec bébé sereinement

    Restez zen et gérez les bagages. Dans le TGV, c'est facile, on repère sa voiture, sa place, on pose le sac et ensuite papa arrive tranquillement. Soit, vous posez la valise à l'entrée, soit dans la rame directement, au milieu ou au dessus. En observant, vous verrez qu'il y a plutôt pas mal de places pour les bagages.

  6. Comment voyager avec un bébé ?

    Globalement, pour voyager avec un bébé, oubliez pour un temps les destinations : Au-delà de 1800-2000 mètres d'altitude avant 12 mois ; Avec un climat trop rude, trop humide, trop froid ou trop chaud ; Trop lointaines qui induisent un décalage horaire trop important ; Aux risques sanitaires trop nombreux ;

  7. Bébé dans le train : nos conseils pour que tout se passe bien

    Découvrez tous nos conseils pour que les prochains voyages avec bébé dans le train se passent au mieux ! ... Pour les bébés de 0 à 6 mois, cette tâche se révélera assez simple car ils dormiront une grande partie du voyage. Au delà de 6 mois et en fonction de l'âge et du moment de la journée, vous pouvez opter pour de petits jouets ...

  8. Voyage en train avec bébé : mes astuces pour un trajet serein

    6/ Fin du voyage avec bébé train le train. L'arrivée est proche ! Enfin ! On range toutes nos petites affaires 10 mn avant l'arrivée pour ne pas être en stress en attendant le dernier moment. On habille bébé tranquillement (pour ne pas lui transmettre notre stress et le transformer en machine à pleurs).

  9. Voyager avec des enfants

    Sur la Grande Vitesse, OUIGO propose des billets enfant à 8€. Vous voyagez en Train Classique ? le prix du billet enfant est au tarif unique de 5€. Enfin, les plus petits peuvent voyager gratuitement sur vos genoux. L'offre OUIGO est la solution idéale pour les voyages en famille !

  10. Voyager avec bébé en train

    Bonjour, je m'aprete a faire mon premier voyage en train seule avec mon bebe de 3 mois, sur un trajet de 5h environ. Je compte partir sans poussette pour les raisons evoquees et le prendre en echarpe, Ce qui m'inquiete est qu'il ne s'assoie pas encore et je ne sais pas ou je vais pouvoir 'le mettre' pendant le trajet.

  11. Comment voyager avec un bébé de 1 à 18 mois

    Astuces pour le trajet en train avec un bébé. Après notre longue expérience, voici nos astuces pour un trajet réussi : prenez un train 30/45 minutes avant l'horaire habituel de la sieste. Afin d'éviter tout stress, prévoyez large, notamment en eau et couches, en cas de retard.

  12. Comment Organiser un Long Trajet avec Bébé ?

    4. Bien choisir l'horaire du départ. Idéalement, au moment d' organiser un long trajet avec bébé, essayez de partir sur un temps de sommeil ou de repos de votre enfant. Le voyage durera moins longtemps pour lui, cela limitera les colères liées à l'impatience et, en tant que parent, vous passerez, vous aussi, un trajet plus calme.

  13. Comment survivre à un voyage solo en train avec un bébé

    à un voyage solo en train. avec un bébé. Virginie Lamort de Gail. Publié le 14 juillet 2022 à 14h30 2. madmoizelle. Daronne. Parentalité. Prendre le train avec un bébé n'est pas de tout ...

  14. Premier voyage avec bébé: nos conseils

    2 - Choisir sa destination de voyage avec bébé: Avec votre premier bébé, le mieux est de tester un week-end prolongé en France, seuls (sans la famille pour que personne ne vous mette la pression ;-).) On choisit une destination à 3 -4 h maximum de route de chez soi.

  15. Préparer un Voyage avec un Bébé de 0-6 mois

    Elle peut être utilisée de la naissance aux 6 mois environ de votre bébé, selon sa taille et son poids. Installation : parallèlement au dossier de la banquette arrière du véhicule. Fixation : le plus souvent en 1 clic sur le châssis de la poussette. En voiture par 2 ceintures de sécurité grâce au kit d'installation fourni par le ...

  16. Voyager avec un bébé de 0 à 12 mois

    Dans le train à Paris. Prendre l'avion avec un bébé Comment voyager avec un bébé en avion ? Capucine a pris l'avion pour la première fois à 9 mois, pour nous rendre à Tenerife.Les conditions n'étaient pas forcément les meilleures puisque nous avions une escale de 5 heures à l'aller et que notre avion a eu du retard au retour et donc que nous avons patienté une journée ...

  17. Liste voyage bébé : notre check-list quand vous voyagez avec bébé

    Premier voyage seule à 17 ans, je n'ai jamais cessé de voyager depuis. En 2011, nous avons eu un petit gars qui nous suit partout et je peux dire que nous n'avons jamais autant voyagé que depuis qu'il est né. Premières vacances à 10 jours en Bretagne et premier voyage en train en sac à dos en Italie à 2 mois.

  18. 20 destinations pour voyager à l'étranger avec un bébé

    Romain, Playing the World - retrouvez tous nos articles pour voyager avec bébé et aussi notre voyage à Majorque avec notre bébé de 3 mois. Porto (Portugal) - par Trotteurs-Addict. Pour ce premier voyage à l'étranger avec bébé, nous avions envie de soleil et de dépaysement.Nous avons choisi le Portugal et plus précisément la jolie ville de Porto !

  19. Quels sont les papiers indispensables pour voyager avec bébé

    Pour un déplacement dans l'Union européenne, une carte d'identité est suffisante pour bébé. Pour un voyage en dehors de l'Union européenne, bébé doit avoir son propre passeport et son visa si le pays final en exige un. Vous pouvez consulter la page dédiée aux conseils aux voyageurs sur le site diplomatie.gouv.fr.

  20. A partir de quel âge peut-on faire un trajet de plusieurs heures avec

    En voiture, en train ou en avion, peu importe le mode de transport, à partir de quand peut-on faire un voyage de longue durée avec un bébé sans aucun risque ? Dr Émilie Eyssartier , nous répond.

  21. Nos conseils pour voyager avec un bébé en avion

    Quels papiers pour prendre l'avion avec un bébé. Voyager avec un bébé en avion nécessite d'avoir des documents. Ces derniers dépendent de votre destination. En ce qui concerne la France, aucun document n'est normalement nécessaire mais la majorité des compagnies aériennes demandent la carte d'identité.

  22. Voyage avec bébé : quels sont les vaccins obligatoires

    Avant même de partir en voyage avec bébé, il est primordial que votre enfant soit à jour dans ses vaccins obligatoires. Depuis le 1er janvier 2018, il existe onze vaccinations obligatoires en France pour les bébés et les enfants : • Coqueluche ; • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP) ; • Infections invasives à Haemophilus ...

  23. Voyager en avion avec son enfant

    La plupart des bébés âgés de plus de 1 semaine sont aptes à voyager en avion. Pour les très longs voyages, il est plutôt recommandé d'attendre que le bébé ait 3 semaines. Avant l'âge de 2 ans, un enfant peut voyager assis sur les genoux de ses parents. Après 2 ans, il doit avoir son propre siège.

  24. Festival de Cannes 2024 : « La Plus Précieuse des marchandises », le

    C'est pourtant la vie et le plus grand des bonheurs que l'un d'eux va, un beau jour, offrir à la bûcheronne : un bébé, jeté par la fenêtre d'un convoi, avec l'espoir qu'il soit ...